Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > L’entreprise Corania remet un chèque de 100 000 € à l’AP-HM et présente sa (...)

< >

L’entreprise Corania remet un chèque de 100 000 € à l’AP-HM et présente sa borne de gel hydro-alcoolique

lundi 22 juin 2020

Durant le confinement, Corania, créateur de marques de parfums marseillais a reconverti son usine des Pennes-Mirabeau dans la fabrication et la commercialisation de gel hydro-alcoolique solidaire et responsable, entièrement fabriqué et conditionné localement. Pour soutenir les soignants faisant face à une pénurie, 2 000 litres de gel hydro-alcoolique ont été offerts à l’AP-HM depuis le 6 avril. Engagée et solidaire, l’entreprise a décidé de reverser 10% du chiffre d’affaires réalisé pendant le confinement à l’AP-HM (via Phoceo, le fonds de dotation des Hôpitaux Universitaires de Marseille-Méditerranée)

JPEG - 104.3 ko
Laurent Cohen, président de Corania a remis un chèque de 100 000 euros à l’AP-HM en présence des représentants de Phoceo : Sylvia Breton, Directrice Générale Adjointe des Hôpitaux Universitaires de Marseille - AP-HM et du Pr. Jean-Noël Argenson, Chef du pôle de l’appareil Locomoteur des Hôpitaux Universitaires de Marseille - AP-HM. (Photo D.R./B.D.)
JPEG - 98 ko
Corania a imaginé et conçu une borne de distribution de gel hydro-alcoolique responsable sans contact (Photo D.R./B.D.)

Dans la continuité de cette action, Corania a imaginé et conçu une borne de distribution de gel hydro-alcoolique responsable sans contact. Laurent Cohen, le président de Corania revient sur cette période de crise et de confinement : « Ce fut un moment dur, bien sûr, mais aussi l’occasion d’une aventure hors du temps, incroyable, qui a vu se former une grande chaîne de solidarité dans laquelle nous avons su prendre notre place grâce, notamment, à nos équipes qui ont sur faire preuve de courage, d’abnégation, de solidarité, de générosité, de responsabilité... Alors, oui, nous sortons transformés de cette expérience ». « Forcément, ajoute-t-il, une certaine routine s’installe dans le travail jusqu’à ce que, en 24 heures, la santé devienne une priorité. Ma première préoccupation a donc été de mettre les équipes à l’abri. Puis on s’interroge sur l’avenir, le marché mondial du parfum s’est en effet effondré en quelques jours. Dans le même temps on se met à applaudir, à 20 heures, le personnel soignant. Et, au bout de quelques jours, on se dit que c’est insuffisant, qu’il faut en faire plus. Dès le 20 mars, grâce au Ministère de la Santé, nous obtenons l’autorisation de produire du gel hydroalcoolique. On se prépare, on appelle le personnel, chacun dit oui pour venir produire du gel. Le jour de la reprise la peur était présente, mais chacun était là. Ils sont rassurés de voir que tous les dispositifs de sécurité sont en place ». 125 000 litres vont ainsi être produits entre avril et mars, dont 2 000 seront offerts, dès le 6 avril, à l’AP-HM, 6 000 litres seront également offerts, au cours des deux mois, à des associations du département telles que la Croix Rouge, les Restos du Cœur, le Mac Do solidaire de Saint Barthélémy.... Et 20 000 litres sont livrés à l’AP-HM et à la Casamance, à Aubagne. « En fait, nous nous sommes inscrits dans les valeurs de notre entreprise familiale, nous avons pu les traduire en actes et nous en sommes très fiers ». Le gel a également été vendu à des entreprises « qui devaient continuer de travailler... ». Laurent Cohen rappelle à ce propos que le prix du gel était encadré « et nous avons décidé d’offrir 10% du chiffre d’affaires à la fondation Phoceo de l’AP-HM  ». Il précise que « le gel n’était pas notre métier, il est devenu une activité complémentaire, nous créons une marque pour en fabriquer de manière pérenne ce qui peut conduire à du recrutement ». Mais Corania va plus loin : « Nous mesurons que, forcément, le déconfinement est là et que la distanciation sociale et les gestes barrières sont particulièrement importants ». Alors, cette entreprise qui, en quelques jours, a découvert un métier, les filières de production, va encore plus loin. Elle s’associe à la Serrurerie de la Parette à Roquefort-la-Bédoule (13) , spécialisée dans la fabrication de mobilier urbain, : « En six semaines elle a développé une borne sans contact et avec une réserve de 10 litres de gel. Nous sommes persuadés que le gel va entrer dans notre quotidien, nous avons donc décidé de proposer une solution non seulement française mais issue du territoire à nos entreprises, collectivités, administrations... ».
Michel CAIRE
Pour plus d’infos sur le gel Corania et la borne : corania.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.