Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Société > L’opération Sentinelle se poursuit en zone Sud, même pendant la crise (...)

< >

L’opération Sentinelle se poursuit en zone Sud, même pendant la crise sanitaire

jeudi 20 août 2020

Lancée il y a 5 ans par le Président de la République, à la suite d’une série d’attentats survenus à Paris, l’opération « Sentinelle » est une opération militaire de lutte contre le terrorisme armé visant à renforcer la protection des Français, avec des moyens et des savoir-faire militaires, en appui des forces de sécurité intérieure. Cette opération est commandée, sur tout le territoire national, par le chef d’état-major des Armées (Cema), le général d’armée François Lecointre.

JPEG - 53.5 ko
Les militaires de l’Opération Sentinelle patrouillent notamment dans les lieux touristiques mais aussi aux frontières, dans les gares et aéroports (Photo archives Destimed)

Le général de corps d’armée Benoît Houssay, officier général de la zone de défense et sécurité Sud, assure, pour le chef d’état-major des armées et depuis le centre opérationnel de son état-major à Marseille (EMZD), le contrôle de cette opération sur les trois régions de la zone : Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse. Il est le conseiller militaire du préfet de la zone de défense et de sécurité Sud qui fixe les lieux et événements de la zone dont la sécurité doit être renforcée via une réquisition. Le général met alors en œuvre les moyens nécessaires :
- « du socle », en appui de la police et de la gendarmerie ;
- « de l’échelon de manœuvre », en renfort du socle, pour faire face aux besoins ponctuels et prévisibles ;
- « de la réserve stratégique », pour faire face à un événement majeur.
En zone Sud, la Force Sentinelle est composée de trois groupements tactiques, dont l’action est pilotée depuis l’état-major de Marseille. Fonctionnant en permanence, tous les jours de l’année, le centre opérationnel (CO) de l’état-major assure la conduite de l’opération, en coordination avec la préfecture de zone. Par ailleurs, le CO est relié au centre de planification et de conduite des opérations (CPCO) de l’état-major des armées à Paris, comme les six autres CO en France. Dans le cadre du plan Vigipirate et face à la menace terroriste, Sentinelle agit en permanence de façon complémentaire et coordonnée avec les forces de sécurité intérieure, police ou gendarmerie. En cette période estivale, plusieurs centaines de militaires de 11 régiments patrouillent en permanence dans les lieux de forte fréquentation du Sud de la France, notamment à Narbonne (11), Nice (06), Toulouse (31), Carcassonne (11), Montpellier (34), Nîmes (30), Toulon (83), Hyères (83) ou encore Marseille ainsi que dans les lieux touristiques mais aussi aux frontières, dans les gares et aéroports. Au total, l’opération Sentinelle repose sur un format de 10 000 militaires, dont 7 000 déployés ou en posture d’alerte dans toute la France.
La rédaction

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.