Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque Méditerranéenne de Mireille :« La Saison manquante » suivi de « (...)

< >

La Bibliothèque Méditerranéenne de Mireille :« La Saison manquante » suivi de « Amour jacaranda », de Abdellatif Laâbi

vendredi 26 septembre 2014

JPEG - 113.6 ko
L’écrivain marocain Abdellatif Laâbi (Photo D.R.)

Deux recueils de poésies réunis en un seul livre fait justement de sensations, de respirations, de pudeurs. Ces pages se lisent dans l’ordre, d’une traite, puis dans le désordre, par petits bouts, fragments d’émotions. Notes de poésie comme une musique légère, éloge à la féminité et à l’amour ; notes plus graves (mais jamais pesantes) évoquant le destin ou la tyrannie. Ce livre se feuillette, à la découverte du questionnement d’un poète humaniste qui nous interroge avec lui sur le sens de nos émois, nos étonnements, nos perceptions de la vie. De petits poèmes courts, en quelques proses phrasées, nous passons de « La saison manquante » à « Amour jacaranda » presque sans nous en apercevoir tant la même fraîcheur et la même maturité lient ces poésies. « On est toujours l’ennemi de ce que l’on ignore (*) », cite Abdellatif Laâbi. Son livre, comme une évidence, nous rappelle qu’il suffit de lire sa poésie pour l’aimer. Saluons enfin les encres de Claude Margat qui illustrent subtilement ces quelques pages.
Extrait :
« L’Amour, vois-tu
M’a rendu infirme
Et je ne hais point
Cette infirmité.
 »

(*) Abou Hayyan al-Tawhidi, écrivain et humaniste arabe (Xe siècle)

Abdellatif Laâbi : « La Saison manquante suivi de Amour Jacaranda » Éditions de la Différence. Parution 2014 192 pages - 18 €

Mireille Sanchez - La Bibliothèque Méditerranéenne de Mireille. Septembre 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.