Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "Guerre à la guerre" et "Vive la Liberté", deux (...)

< >

La Bibliothèque de Mireille : "Guerre à la guerre" et "Vive la Liberté", deux anthologies de poésie engagée publiées aux éditions Bruno Doucey

dimanche 8 février 2015

"Guerre à la guerre"


Bruno Doucey, poète, homme de lettres et éditeur a rassemblé dans cette anthologie 46 poètes qui crient leur aversion de la guerre et leur goût de vivre. Rimbaud et la guerre contre la Prusse, Apollinaire et la guerre 14-18, Machado en Espagne, Aragon, Éluard, Desnos, Max Jacob, Charlotte Delbo, Primo Levi, Marianne Cohn lors de la seconde guerre mondiale, Boris Vian et Jean Sénac pendant la guerre d’Algérie, le Liban de Georges Schehadé, la Syrie de Maram al-Masri, l’Afrique du Sud d’Ingrid Jonker, le Cameroun de François Sengat-Kuo, sans oublier Hermann Hesse, Victor Jara, Yannis Ritsos, Nâzim Hikmet, Ronny Someck… Des poèmes du monde entier pour refuser l’horreur de la guerre et nourrir le pacifisme des jeunes.
Extrait : "Je trahirai demain, pas aujourd’hui. Demain. Il me faut la nuit pour me résoudre. Il ne faut pas moins d’une nuit." Marianne Cohn
Guerre à la Guerre. Éditions Bruno Doucey, Collection Poés’idéal. 128 pages - 8,50€

"Vive la liberté"


Cette anthologie de poèmes engagés, réalisée par Bruno Doucey et Pierre Kobel, rassemble 40 poètes qui clament leur aspiration à la liberté et leurs rêves d’émancipation. Comme Verlaine ou Albertine Sarrazin, les uns ont vécu la prison pour avoir transgressé la loi ; à l’image de Nâzim Hikmet ou Yannis Ritsos, d’autres ont connu les geôles de la dictature ; d’autres encore ont fait l’expérience cruelle des camps de déportation. Quelques-uns ont vécu dans des pays-prisons comme l’iranienne Forough Farrokhzad ou le sud-africain Breyten Breytenbach. Pour autant, leurs chants ne se limitent pas à l’évocation de l’enfermement. Qu’ils se nomment Éluard, Vian, Moustaki ou Depestre, les poètes nous rappellent que la liberté est un droit inaliénable de l’humanité. Les jeunes lecteurs trouveront dans ces textes un écho à leur désir de déployer leurs "ailes d’hommes libres".
Extrait : "C’est moi…celle qui crie à la face du dictateur. Celle qui vit seulement dans les esprits nobles, celle que connaissent seulement les cœurs des héros, celle qui ne marchande pas et qui n’est pas à vendre. Je suis le pain de la vie et son lait, mon nom est Liberté." Maram al-Masri
Vive la Liberté. Éditions Bruno Doucey, Collection Poés’idéal. 128 pages - 8,50 €

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.