Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "Autobiographie d’un yogi" de Paramhansa (...)

< >

La Bibliothèque de Mireille : "Autobiographie d’un yogi" de Paramhansa Yogananda

jeudi 31 janvier 2019

En 1946, un authentique yogi hindou, Paramhansa Yogananda, publiait l’histoire de sa vie, destinée à un public occidental. Voici la traduction française et littérale éditée aujourd’hui par L’Harmattan.


C’est une première fois qu’un authentique yogi hindou rédige l’histoire de sa vie pour un public occidental. Décrivant en détails saisissants ses nombreuses années d’entraînement spirituel auprès d’un maître christique, Sri Yukteswar de Serampore au Bengale, Yogananda nous dévoile un visage fascinant et méconnu de l’histoire de l’Inde. Les lois subtiles et pourtant précises, par lesquelles les yogis accomplissent des miracles et atteignent à la complète maîtrise de soi, sont expliquées avec une clarté scientifique.
La valeur de l’Autobiographie de Yogananda est grandement rehaussée par le fait qu’il est l’un des rares livres en anglais se rapportant aux sages de l’Inde, rédigé non point par un journaliste ou un étranger, mais par l’un de leur propre groupe ayant la même formation ; bref, un livre sur les yogis écrit par un yogi. W.Y. Evans-Wentz
Yogananda œuvra durant vingt-cinq années à l’élaboration de son ouvrage, afin que sa parole révèle son esprit et sa conscience. Avec une même intention, cette traduction reflète la pureté et les vibrations de la version originale publiée personnellement par Yogananda. Rigoureusement fidèle, cette traduction française de l’édition originale de 1946 est dénuée des changements éditoriaux apparus dans les éditions successives à la mort du grand maître. Une véritable renaissance d’un trésor immortel.
Pour d’aucuns, cette Autobiographie d’un yogi, préfacée et postfacée par le disciple direct du Maître, Swani Kriyananda, comblera un vide important, supplantant peut-être bien des publications semblables. Quoiqu’il en soit cette nouvelle édition, traduite par Antoine Musitelli avec un soin tout particulier, rappelle au lecteur que le chemin que nous empruntons n’a point de dimension fixe.

Mireille SANCHEZ

Extrait :
Le Maître parlait d’une voix caressante, réconfortante. Son calme regard était insondable. (…) Il frappa doucement ma poitrine au-dessus du cœur.
Mon corps s’enracina de façon inamovible ; le souffle fut retiré de mes poumons comme par quelque gigantesque aimant. L’âme et l’esprit perdirent instantanément leurs chaînes physiques et saillirent de chacun de mes pores telle une lumière fluide et transperçante. La chair était comme morte, néanmoins je savais en mon état d’intense vigilance que jamais jusqu’alors je n’avais été pleinement vivant. Mon sens d’identité n’était plus étroitement confiné à un corps, mais embrassait les atomes ambiants. Sur les rues éloignées, les passants semblaient se mouvoir doucement à ma périphérie lointaine. Les racines des plantes et des arbres apparaissaient à travers la transparence brumeuse du sol ; je discernais le flux intérieur de leur sève. (…)
Soudain, le souffle revint dans mes poumons. Avec une déception presque insupportable, je m’aperçus que mon immensité infinie était perdue. A nouveau j’étais confiné à l’humiliante cage d’un corps, de laquelle l’Esprit ne s’accommode guère aisément. (…) Mon gourou était debout immobile devant moi ; j’allais me jeter à ses pieds sacrés empli de gratitude pour l’expérience de la conscience cosmique que j’avais si longuement et passionnément recherchée. Il retint mon geste et parla d’un ton calme, sans prétention. "Ne te laisse pas enivrer exagérément par l’extase. Il te reste encore beaucoup à accomplir en ce monde. Viens ; balayons le sol du balcon…

"Autobiographie d’un yogi", de Paramhansa Yogananda. Éditions L’Harmattan. 496 p. 42 €.

Messages

  • D’une Mireille à une autre Mireille

    J’avais commencé à lire une autre version de l’Autobiographie d’un Yogi et j’avais un peu de mal à avancer dans cette lecture. Alors Antoine m’a permis de lire la nouvelle version. Cette version n’est pas seulement une traduction, elle est à mon sens le miroir de la parution originale. Sensible aux énergies je me suis laissée transporter dans ce récit. Je riais et pleurais en même tant que Yogananda. L’histoire je vous laisse la joie de la découvrir. J’ai juste envie de vous partager l’impact de ce livre dans ma vie. J’avais une tendance à chercher l’extraordinaire, je pensais que le Divin se présentait toujours comme un miracle. Pourtant plus j’avançais dans les chapitres et plus je revenais à la simplicité. Grâce à la description de son parcours. J’ai pu abandonner ma quête de pouvoir. Ce qui m’a offert de goûter au Divin dans les petites choses de la vie, d’apprécier mon quotidien. Ce livre m’a aussi conforté dans de nombreuses inspirations que je reçois en méditation. Il explique avec précisions les aspects du monde astral et causal.
    J’avais de la réticence avec le Guru car en occident il est associé à la secte. Dans cette œuvre il y a une ouverture sur de nombreuses cultures. Alors j’ai pu pleinement vivre ce livre sans peur d’entrer dans des enseignements dogmatiques. Peu de livre m’ont touché à ce point. Je le considère comme une bible. En plus il partage également les enseignements de Jeshua un autre maître de sagesse. Guru veut dire un homme de poids, celui qui habite la matière. L’homme ne peut s’échapper de la matière et se réalise en elle. Ce sont les enseignements de cette lignée de Maîtres.
    Merci et je vous souhaite une agréable lecture.

    Mireille

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.