Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "Dessinées. Visages de femmes, poèmes (...)

< >

La Bibliothèque de Mireille : "Dessinées. Visages de femmes, poèmes d’amour"

mardi 8 janvier 2019

Un livre où se mêlent, se répondent le talent de Zaü qui ouvre son carnet intime de portraits de femmes croqués à l’encre, au crayon, au pastel gras ou sec et de grandes voix de la poésie contemporaine. "Dessinées. Visages de femmes, poèmes d’amour", à la fois émouvant, vibrant est un hymne à la beauté écrite et dessinée, celles de ces femmes inoubliables, passantes d’un jour ou amour de toujours.


Je te regarde vivre comme le chant se nourrit de la sève des arbres
comme un puits qui questionne l’eau captive des roches
Je te regarde vivre comme un grand voilier blanc qui cherche les deux hémisphères de ton Amérique
Je te regarde vivre et je prends peu à peu la mesure du temps des pas qui vont et viennent dans la grande maison de tes batailles dans le clos où l’horloge de ta vie bat son plein sans que rien ni personne ne puisse l’arrêter.

Bruno Doucey

Qu’elles fassent du vélo, dansent, se promènent, s’habillent ou se déshabillent, qu’elles lisent, pensent, observent, pleurent ou rient, toutes les femmes captées par le regard aimant de Zaü sont terriblement vivantes. À l’encre de Chine, à la mine de plomb, à l’acrylique, au pastel gras ou sec… peu importe la technique empruntée, le grand illustrateur les a croquées tout au long de sa vie, pour lui-même, sans rien perdre de la fulgurante beauté de ces rencontres.

Car si le nom de Zaü, (pseudonyme d’André Langevin) est associé au monde de l’illustration jeunesse et à celui des éditions Rue du monde où il a publié de nombreux albums, parmi lesquels Mandela, l’Africain multicolore ou Je serai les yeux de la Terre. Les quelques cent-dix livres qu’il a publiés ne doivent pas faire oublier qu’il a d’abord travaillé dans la publicité et qu’il a aussi dessiné pour les adultes.

Il a souhaité confier ses dessins de femmes à Bruno Doucey. Ouvrant son carnet intime et parce que l’artiste a souhaité que des mots portent ces dessins, ce livre est né de sa rencontre avec le poète éditeur :
- J’aimerai que les poèmes d’amour que tu as écrits accompagnent mes dessins. (…) C’est à la poésie que l’artiste faisait appel pour offrir aux femmes qu’il a dessinées un cadeau plus large que celui de ses mains. Des mots de poète et des dessins pour habiller de tendresse la beauté fragile des corps.
Et pour servir d’écrin à ces instantanés de femmes, Bruno Doucey a choisi d’ouvrir ces pages à d’autres grandes voix de la poésie contemporaine, parmi lesquelles Maram al-Masri, Tanella Boni, Ananda Devi, Hélène Dorion, Abdellatif Laâbi, James Noël, Ernest Pépin… Mots et images d’amour tressés déplacent les frontières de l’intime pour que nous ne vivions jamais exilés de la beauté. Un pur bonheur.

"Dessinées. Visages de femmes, poèmes d’amour" est à mettre absolument et nécessairement dans sa liste des livres à s’offrir et à offrir en ce début d’année !

Mireille SANCHEZ

Extrait :
Maram al-Masri, l’immense poéte syrienne
Je me fonds dans toutes les femmes
m’efface pour devenir chacune d’elles
je vois mon regard dans celle-ci
mon sourire sur les lèvres de celle-là
mes larmes dans leurs yeux
et dans leur corps circule mon âme
elles me ressemblent et je leur ressemble
je me reconnais en elles
en elles
je m’accomplis
et me divise

p. 100 à 105. Œuvres picturales : encre de chine, encres de couleur, pastel gras, sérigraphies.

Luc Bérimont, poète et infatigable passeur de poèmes
Elle est comme un puits de feuillage
Douce comme le flanc du vent
Affolée come un feu flambant
Dérivante comme un nuage

p. 14. Œuvres picturales : encre de chine.

Tanella Boni, l’une des voix féminines prédominantes de la littérature africaine.
Cette peau qui m’a tout donné
Cette peau dont je suis si fière
Ma peau de femme qui n’en fait
Qu’à sa tête
Une tête qui n’est qu’une infime partie de moi

p. 126. Œuvres picturales : pastels secs.

Ananda Devi, dont l’œuvre restitue le tissage culturel et humain si particulier de l’île Maurice.
Femmes de sable le vent nous efface
Nous ne danserons plus sur les ronces.

p. 23. Œuvres picturales : encre de chine et encres de couleur.

Hélène Dorion, poéte québecquoise, l’une des voix majeures de la poésie francophone.
Tu traverses ta mémoire demeurée sur la rive
Alors que le ciel étire le jour
À l’horizon, le cœur s’ancre
Pour encore durer.

p. 74 à 94. Œuvres picturales : pastels gras, pastels secs, crayon mine de plomb.

Rita Mestokosho, dont la poésie s’élève depuis le territoire innu d’Ekuanitshit. Elle est l’une des voix essentielles de la poésie amérindienne.
Nous sommes nées
Cœur de femme rouge
Nos visages cuivrés par le soleil des ancêtres
Nos mains liées par le savoir

p. 18. Œuvres picturales : encre de chine et pastels secs.

"Dessinées. Visages de femmes, poèmes d’amour". Éditions Bruno Doucey. 144 p. 29,50€.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.