Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "Jean-Louis Aubert intime" de Christian (...)

< >

La Bibliothèque de Mireille : "Jean-Louis Aubert intime" de Christian Eudeline

dimanche 5 mars 2017

S’appuyant sur son enquête et de nombreux témoignages, dont celui du chanteur, Christian Eudeline, journaliste et auteur de plusieurs ouvrages sur la musique, retrace dans ce livre l’itinéraire de Jean-Louis Aubert. Portrait inédit d’un enfant du rock !


L’histoire de Jean-Louis Aubert commence avec le groupe Semolina, dans lequel officiait déjà Richard Kolinka à la batterie. Semolina passera inaperçu. Ce n’était pas encore le bon timing. Rien à voir avec Téléphone qui s’affirmera, en quelques semaines seulement, comme l’un des plus importants groupes de rock français. Le premier concert de Téléphone prend place le 12 novembre 1976. Les quatre enfants terribles rempliront les salles, puis les stades, et défileront même sur les marches du festival de Cannes. Ils battent tous les records. Mais, après presque dix ans, ils cassent le jouet.
Jean-Louis a envie de repartir à zéro. Ses débuts de carrière solo seront pourtant houleux, - « J’ai connu le succès, puis moins de succès. La non-réussite ne m’a pas rendu malade. J’ai appris à ne pas m’appuyer sur le succès. Cela stimule, pour prendre plus de risques. On devient moins velléitaire. » -, mais bientôt la qualité de ses compositions réussira à conquérir le public. Il reviendra au sommet et deviendra ainsi une véritable icône du rock. « Tourner comme ça, tout seul sur scène, ça ressemble un peu à ce que je fais chez moi et donc à ce que je fais pour les amis depuis ma plus tendre jeunesse. J’avais l’impression de partager ce que j’ai de plus intime, ce que je fais depuis le plus longtemps et le plus régulièrement ».
En 2016, quarante ans après les débuts de Téléphone, il fonde les Insus, avec ses deux amis de toujours, Louis Bertignac et Richard Kolinka. La tournée est un succès avec plus de 600 000 spectateurs. Que ce soit avec Téléphone ou en solo, Jean-Louis a vendu près de 10 millions de disques. Son parcours exceptionnel illustre parfaitement l’histoire de la musique rock. Dans son sillage, on croise le rêve hippie, la révolution punk de 1977, la concurrence acharnée, les concerts balbutiants et le début d’une industrie, la compétition, l’amour, la haine, le succès, l’incompréhension et la rédemption.
Richement documentée et nourrie de témoignages insolites, illustrée d’un cahier photo, offrant en sus un abécédaire insolite, Jean-Louis Aubert intime est la biographie la plus complète à ce jour sur le parcours étonnant d’un musicien devenu star deux fois en une vie !
Mireille SANCHEZ

"Jean-Louis Aubert intime", de Christian Eudeline. Éditions Prisma. 360 pages. 19,95€.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.