Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "L’Iran si loin, si proche. De la fascination à (...)

< >

La Bibliothèque de Mireille : "L’Iran si loin, si proche. De la fascination à la méfiance" de Jean-Claude Voisin

dimanche 6 septembre 2015

« L’Iran si loin, si proche - De la fascination à la méfiance » de Jean-Claude Voisin. "Je t’aime moi non plus" illustre bien 400 ans de relations franco-iraniennes. Jean-Claude Voisin, qui a vécu 20 ans dans la région, rappelle les fascinations mutuelles qui s’expriment « dans les lettres depuis Molière jusqu’à Aragon ou l’institution d’une véritable diplomatie dès l’époque de Charlemagne et d’Haroun al-Rachid ». Il souligne combien les enjeux sont partagés : « L’Iran souffre de son enfermement consécutif aux sanctions économiques occidentales alors que ce pays de 80 millions d’individus éduqués peut offrir des débouchés immenses pour l’économie européenne et française ». Ce livre est donc son vade mecum, en trois parties, pour dépasser les clichés et renouer avec le dialogue des civilisations.

1ère partie : les temps de la fascination

Aux premiers siècles de l’islam : la Perse, un modèle de l’Occident. La littérature persane et son influence sur les lettres occidentales. France/Iran : 400 ans d’admiration partagée. Plongée dans l’histoire, retour sur quatre siècles de relations franco-iraniennes. C’est le temps des échanges et celle de l’admiration réciproque.
« Ces années 1960-1970 furent celles de tous les rapprochements, jusqu’au domaine nucléaire, cher au Général de Gaulle, et qui bénéficia d’accords de coopération. Le Général de Gaulle reviendra sur les relations ors de son discours à l’Institut franco-iranien, en 1963 : "… les affinités qui relient nos deux pays sont inoubliables. La réalité intellectuelle et morale de tous les temps est le fait que nos deux cultures sont essentiellement humaines et que l’effort principal de notre esprit est caractérisé par une désinvolture par rapport à ce qui est purement matériel. L’avenir de la culture humaine, pratiquée par l’Iran comme par la France, unit les deux pays. (…) » Plus tard, en 1974, le quai d’Orsay présente la situation suivante au Président Giscard d’Estaing s’apprêtant à accueillir les souverains iraniens à Paris : « .. Les relations franco-iraniennes n’appellent sur le plan politique que d’assez brefs commentaires. Fondées sur une sympathie ancienne, sur des affinités intellectuelles et les contacts d’affaires, elles sont traditionnellement excellentes… rien ne devrait empêcher les deux pays de donner à leur bonne entente traditionnelle, surtout sur les plans de l’économie et de la coopération culturelle et technique, un contenu plus substantiel encore… »

2e partie : le temps de la défiance.

Entre modernisation et modernité. Peur et incompréhension : terrorisme et nucléaire.
Les Iraniens se sentent "assiégés". L’islam iranien doit-il faire peur ?
"L’Iran reste aux yeux des occidentaux, comme le pays des régimes despotiques (laïcs ou religieux), une économie sous-développée, une culture étouffée par la censure. Et pourtant l’Iran est bien autre chose : c’est une puissance régionale stable et indépendante de près de 80 millions d’individus, au rayonnement culturel international et ouvert aux idées et aux techniques les plus en pointe."

3e partie : vers l’Iran.

L’Iranien aime l’étranger. La cuisine iranienne : patrimoine mondiale de l’immatériel ? La recherche du plaisir. La cérémonie du thé. L’univers du tapis. Iranien des champs, Iranien des villes. La femme iranienne, toute en féminité, mais aussi en caractère. L’Iranien est le sens de la dérision. Les Iraniens sont-ils menteurs ? Israël : ennemi séculaire de l’Iran ? La magie des paysages et des monuments.
L’auteur partage son vécu, ses impressions. Il est question de cuisine, de thé et de tapis. De la femme iranienne, d’Israël et de la magie des paysages…

En conclusion, Jean-Claude Voisin l’affirme : « Seul le temps sera l’allié le plus précieux pour ceux qui croient et qui veulent d’autres relations entre l’Occident, la France et l’Iran. Les intérêts de part et d’autres sont complexes parfois concurrents à l’intérieur d’un même système. (…) Le pays vient de traverser les 30 dernières années avec beaucoup de pragmatisme et de cohérence alors que tous les pays environnant s’embrasent. L’élection en juillet 2013 semble marquer un tournant. Le Président Obama a de suite saisit l’occasion d’un dialogue. Les Iraniens et les Iraniennes sont enclins au modernisme, au luxe, au confort mais aussi aux formes les plus élaborées de la culture. (…) les relations multiséculaires France/Iran ont toujours connu des hauts et des bas. Mais devant l’intransigeance des dirigeants français depuis 2010, encore conspuée par Pierre Beylau en juin 2014, l’Iran s’est tourné peu à peu vers l’Allemagne, qui en sort pour l’instant bénéficiaire. L’admiration de l’Iran pour la France s’effrite peu à peu. » Pour l’auteur, la France a un rendez-vous avec l’Iran, économique certes, diplomatique aussi avec ce pays qui peut jouer un rôle important dans cette région du monde. Portant un regard lucide sur ce pays qui fascine, c’est-à-dire qu’il nous attire autant qu’il nous repousse, Jean-Claude Voisin se demande pourtant si ce rendez-vous ne sera pas manqué…
L’auteur : Docteur en histoire et archéologie, Jean-Claude Voisin a séjourné au Liban (1995-2000), en Afghanistan (2004-2005) et en Iran (2008-2011) comme responsable de structures culturelles françaises. Il a été directeur du centre culturel français à Beyrouth puis à Téhéran et désormais à Alger. Il est l’auteur de la première synthèse sur l’histoire des fortifications en Iran.

Mireille SANCHEZ

"L’Iran si loin, si proche - De la fascination à la méfiance", de Jean-Claude Voisin - Préface Antoine Sfeir - Éditions Riveneuve - 142 pages - 15 €

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.