Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : " Le jardin secret de Jean-Pierre Coffe" de (...)

< >

La Bibliothèque de Mireille : " Le jardin secret de Jean-Pierre Coffe" de Christophe Dolbeau

dimanche 21 janvier 2018

Jean-Pierre Coffe, un homme de cuisine ? C’est ce que tout le monde pensait. Mais sa vraie passion, c’était le jardin. Son jardin. Depuis la disparition de Jean-Pierre Coffe, Christophe Dolbeau, son compagnon, a repris en mains la vie et le destin de ce jardin tant imprégné de la présence de son créateur. Ce jardin merveilleux où l’on entend encore rire Jean–Pierre Coffe :
« Mon jardin et moi, c’est à la vie et à la mort… Si tout va bien !  »


Jean-Pierre Coffe et Christophe Dolbeau invitaient régulièrement leurs amis pour se ressourcer à Lanneray dans la maison de campagne, en Eure-et-Loir. Peu importe le temps ou la saison, chaque visite, chez Coffe, commençait par le jardin, sa passion secrète, et se finissait à table…Imaginez un jardin de copains. Vous arrivez, Jean-Pierre vous offre un verre de blanc et vous entraîne dans les allées, vous présente les nouveaux venus (arbres aux écorces sensuelles, daphné au parfum entêtant, malus à la floraison généreuse…), les stars du moment (camélias, tapis d’hellébores, chênes plus que centenaires, pivoines délicates…). L’œil pétillant, ce passionné aimait partager son bonheur. Cet ouvrage est à la fois un hommage (témoignages de ses amis proches, connus ou anonymes) et un livre d’inspiration (végétaux rares, idées de mises en scène, promenades…). Un jardin à l’image de son créateur, généreux, multiple et sincère.

L’été… la saison où l’on court le plus dans le jardin
Jean-Pierre ne se fiant qu’à ses goûts et envies, a conçu une oasis contre-nature sur ce plateau sec. Nous avons un jardin « de Normandie » en Beauce. Mais l’été, il nous offre fraîcheur, ombre, coins secrets pour lire, flâner, recevoir les amis et boire un verre. Un véritable havre de paix où le monde extérieur paraît tellement lointain et dénué d’intérêt.
De tous les témoignages de proches plus ou moins intimes, d’amis ou de copain, celui de Jean-Claude Carrière est très émouvant : « Qu’on ne s’y trompe pas : Jean-Pierre Coffe lui-même était un jardin. Un grand, beau et aimable jardin. Il était un jardin ouvert, spacieux, verdoyant, constamment renouvelé et remodelé, par sa vie même, qu’il voulait joyeuse. Les peurs du monde s’arrêtaient à sa grille. (…)Jean-Pierre Coffe était ce jardin, que tous nous devrions être. » Et pour accompagner cette promenade estivale, la recette des Œufs en gelée au jambon et à l’estragon.

L’automne arrive !
Au jardin, à l’arrivée des cartons de bulbes, le maître des lieux déambule calmement et erre, comme sans but, dans les allées, mais un certain bruissement se fait entendre dans le parc. Les végétaux se regardent, s’épient, s’observent ; il règne une ambiance tendue ; on peut entendre chuchoter à qui le tour… Les dès sont jetés, le couperet tombe. Nous déplacerons celui-ci, celui-là, celui-ci, celui-là… La valse des arbres et arbustes peut commencer ! Voici la vie du parc à l’automne.
Là, c’est au détour d’une phrase, la confidence de Philippe Collignon : « Son jardin, c’était une partie de lui : droit, sinueux, escarpé, lumineux, avec des cachettes plus sombres. Il est vrai que le jardin – un peu comme la cuisine – est le reflet d’une des facettes de l’âme. » Et sur la table d’automne de Jean-Pierre Coffe : les figues marinées au vin rouge.

Hiver… Ah les camélias !
Le roi du jardin : le camélia. Plante préférée du maître des lieux qui leur apportait ne attention toute particulière. Je me souviens que, dès qu’il commençait à fleurir, nous partions bras dessus, bras dessous, admirer son trésor. Ah ! Les camélias !
C’est Richard Poisson qui a souhaité évoquer la terre de ce jardin : « La terre de ce jardin n’est pas comme les autres, c’est bien normal, c’est celle du jardin de Coffe, comme nous avons toujours appelé ce lieu magique. Elle n’est pas humide, calcaire, fertile, riche ou pauvre, la terre du jardin de Coffe est… amoureuse. » Et puis la recette de la charlotte aux pommes, le dessert hivernal de la maison Coffe.

Printemps… Ses chères pivoines arbustives…
Le printemps était pour lui une saison enthousiasmante : le jardin reprenait vie, la maison s’ouvrait de nouveau aux amis, ses chères pivoines arbustives s’épanouissaient – il était capable de faire l’aller et retour dans la journée, depuis Paris, pour venir les admirer…
Ses amis Marie-Paule et Jean-Pascal Trapenat témoignent : « Son jardin est à son image, complètement ambivalent. Au premier coup d’œil, on le dirait classique. Mais il est en fait assez décalé. Comme lui. Pour moi, il colle parfaitement au caractère de Jean-Pierre : une culture française classique, une grande érudition, un côté provincial affirmé et une vision contemporaine des choses, très ouvert sur le monde, très optimiste. » Pour fêter la nouvelle saison, le Navarin d’agneau aux légumes printaniers.

« Le Jardin Secret de Jean Pierre Coffe » est un magnifique livre. Christophe Dolbeau a été accompagné dans l’écriture par Catherine Delvaux, rédactrice en chef du magazine Détente Jardin. Les superbes photos sont de Georges Lévêque tandis qu’Alain Baraton signe la préface. L’égrenage des témoignages d’amis rend ce livre particulièrement émouvant : Jean Claude Carrière (écrivain, scénariste), Claude Sérillon (journaliste, écrivain), Natalie Dessay (chanteuse lyrique), Antoine Breuvart (pépiniériste), André Amary (jardinier), Philippe Collignon (journaliste chroniqueur) et tant d’autres…Et puis, au fil des pages, bien évidemment, à chaque saison une recette, simple, conviviale et délicieuse. Parce que le jardin secret de Jean-Pierre Coffe invite irrésistiblement à la gourmandise !

Mireille SANCHEZ

"Le Jardin Secret de Jean Pierre Coffe", de Christophe Dolbeau et Catherine Delvaux, préface d’Alain Baraton. Éditions Larousse. 257 pages. 29,95 €.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.