Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "Monaco, les couleurs du temps qui passe", (...)

< >

La Bibliothèque de Mireille : "Monaco, les couleurs du temps qui passe", photographies de Jean-Baptiste Leroux et textes de Mic Chambas-Ploton

dimanche 8 janvier 2017

Préfacé par le prince Albert II de Monaco, cet ouvrage nous invite à découvrir Monaco, "un pays où les frontières ne sont que fleurs…", selon Colette, au rythme du temps qui passe, au fil d’ambiances délicatement colorées saisies par le photographe Jean-Baptiste Leroux.


Artiste fasciné par la lumière, Jean-Baptiste Leroux vient et revient sur un même paysage à des heures différentes pour saisir les effets du temps qui passe. Les saisons et les heures s’égrènent ainsi au fil des pages, d’un ciel de velours rose - tendu comme un rideau au-dessus du port Hercule, au pied du Rocher des Princes, ou des intrépides maisons Belle Époque qui fardent de leurs murs roses les espaces que s’obligent à leur laisser les tours immaculées. Plus de 200 photographies ont ainsi saisi, de l’aube au couchant et de l’hiver au printemps, les ciels, les vagues, l’architecture, la nature, les bateaux et quelques rencontres émouvantes que réserve la principauté.
Avec ses textes, Mic Chamblas-Ploton, journaliste spécialisée en art des jardins, éclaire en toute liberté ces mises en scène aussi éphémères qu’insaisissables en révélant l’histoire de ces lieux uniques qu’imprègnent la littérature et les arts.
Cet ouvrage nous invite à découvrir Monaco, « un pays où les frontières ne sont que fleurs… » selon Colette, au rythme du temps qui passe, au fil d’ambiances délicatement colorées saisies par le photographe Jean-Baptiste Leroux.
Décliné en sept chapitres, comme des rendez-vous avec, - la course aux nuages, une mer colorée, une architecture bouleversante, une nature imaginative, les plus beaux bateaux du monde, des souvenirs au fil du temps et de petits instants délicats, - ce très beau livre propose des vues insolites, méconnues, modernes ou romantiques entre urbanité et nature, entre jardins et mer, entre terre et ciel. Un ouvrage à s’offrir (ou à offrir) pour le plaisir des yeux, celui de s’émouvoir et de rêver aussi.

Mireille SANCHEZ

"Monaco, les couleurs du temps qui passe". Photographies de Jean-Baptiste Leroux, textes de Mic Chamblas-Ploton. Éditions de la Martinière. 260 x 260 mm. 160 pages. 40 €.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.