Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "Portraits de thés" de Lydia Gautier

< >

La Bibliothèque de Mireille : "Portraits de thés" de Lydia Gautier

mercredi 16 janvier 2019

Portraits de thé est une invitation à partir en balade dans une quarantaine pays producteurs à la découverte de 119 thés. Ce livre met en exergue l’extrême diversité des thés dont la culture est l’héritage précieux d’une très vieille civilisation et dont une vieille formule taoïste dit qu’il est la combinaison "de la terre, du ciel et de l’homme".

Blanc, vert, rouge ou noir, le thé nous en fait voir de toutes les couleurs !

Il peut être noir, vert, jaune, rouge, venir de Chine, d’Écosse ou de Colombie... Nous en avons tous déjà bu, mais que savons-nous réellement du thé ? Derrière chaque thé, il y a une histoire et, surtout, une origine géographique qui ont contribué à le façonner, ainsi que l’inventivité d’un producteur. C’est ce que Lydia Gautier, ingénieur agronome, experte en thé, vous propose de découvrir. Elle présente ici 119 thés du monde entier, des grands classiques aux méconnus pour lesquels elle a eu de véritables coups de cœur. Chaque thé est conçu comme un portrait, magnifié par une photographie épurée et accompagné de conseils de préparation et de sommellerie spécifiques, qui permettront d’en apprécier toutes les subtilités. Que vous soyez déjà amateur ou simple curieux, cette galerie de portraits vous ouvre les portes du riche univers de cette boisson iconique.
Thé de Chine, de Taïwan, du Japon, de Corée du Sud, du Viêtnam, du Laos, de Thaïlande, du Myanmar, d’Inde ; du Népal, du Bangladesh, du Sri Lanka, d’Indonésie, de Malaisie, du Kenya, d’Ouganda, du Rwanda, du Burundi, de Tanzanie, du Malawi, de Zambie, du Mozambique, d’Afrique du Sud, de l’Ile Maurice, e La Réunion, du Cameroun, d’Iran, de Turquie, de Géorgie, d’Azerbaïdjan, de Russie, des Açores, du Royaume-Uni, du Brésil, d’Argentine, du Pérou, de Bolivie, de Colombie, d’Hawaii et de Nouvelle-Zélande.
Un ouvrage unique qui propose aux amateurs néophytes ou initiés un exceptionnel tour du monde des pays producteurs de thé, des plus connus comme la Chine, l’Inde, le Sri Lanka, aux plus inattendus tels le Pérou, la Malaisie ou Hawaii... Un voyage dans les coulisses de la culture du thé : une histoire d’hommes et de femmes, de terroirs et de rituels aussi riche que singulière. Pour chaque thé, l’auteur prodigue des conseils de préparation et de sommellerie, une approche gastronomique du thé qui s’invite à table au même titre que le vin. Une sélection personnelle de 119 thés qui permet de découvrir des grands classiques mais aussi des pépites inconnues que Lydia Gautier a dénichées au cours de ses voyages.
Tout commence par une histoire entre ancien et nouveau monde, et puis l’empreinte d’un terroir…
Par exemple, dans la région de Darjeeling au nord-est de l’Inde, dans les Nilgiri ou les Anamalais au sud de l’Inde, au Sri Lanka, ainsi que dans certaines régions du Japon, les théiers s’épanouissent sur des sols provenant de la dégradation de la roche mère de type gneiss ou granit. En revanche, dans la région d’Assam, au nord-est de l’Inde, les théiculture est pratiquée sur des sols alluviaux. Alors qu’au Kenya, en Indonésie et dans certaines régions du Japon, les plantations de thé reposent sur des sols riches en cendres issus de roches volcaniques.
Lydia Gautier évoque ensuite les couleurs de thé, une histoire d’oxydation et de fermentation. Puis rappellent quelques conseils quant à la préparation et le service du thé, thé chaud ou thé froid : préparation suivant le gong fu cha chinois, le gaiwan (ou zhong) chinois ou le sencha dô japonais.
Et puis viennent les portraits de thés, et comment en citer un plutôt qu’un autre ? Le gourmand genmaïcha, thé au riz grillé des régions de Kyoto, Shizuoka et île de Kyushu au Japon. L’étonnant thé noir de Gorreana de l’île de São Miguel, aux Açores (Portugal) ou le Nokcha, thé vert de l’île de Jeju ou de Hadond en Corée du sud. Le prestigieux Wuyi da hong pao, grande toge rouge des monts Wuyi dans la province du Fujian en Chine ou le désaltérant Bai hao yin zhen ou aiguilles d’argent au duvet blanc, de la même province. Le très aromatique Rueisuei tian he tea ou thé de Tian He de Rueisuei des comtés de Hualien et de Rueisuei de Taïwan ou le petit joyau du nord-est de l’Inde et des contreforts de l’Himalaya, le Darjeeling tea estate Avongrove…
Et pour chacun d’eux donc les conseils de préparation mais aussi de sommellerie car les thés se dégustent à table, au cours de repas et s’associent comme les vins aux préparations culinaires.

Portraits de thés de Lydia Gautier est un remarquable ouvrage, un livre de référence, une somme sur l’une des boissons les plus populaires mais aussi parmi les plus raffinées et d’une extrême diversité au monde. Un livre à s’offrir et à lire avec en dégustant une tasse de thé bien sûr !

Mireille SANCHEZ

"Portraits de thés, Voyage dans 40 pays producteurs", de Lydia Gautier en collaboration avec Joëlle Danies. Photographies de Rebecca Rübcke. Préfacé par Marc Dufumier, agronome et professeur émérite à AgroParisTech.
Éditions Delachaux et Niestlé. 288 pages. 34,90 €.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.