Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "Une vie sans peur et sans regret" de Denise (...)

< >

La Bibliothèque de Mireille : "Une vie sans peur et sans regret" de Denise Bombardier

mercredi 8 mai 2019

Entre Québec et France, les Mémoires au long cours d’une femme de cœur et de caractère qui, à l’heure d’un bilan affiche Une vie sans peur et sans regret...


Libre, passionnée, courageuse, dotée d’un franc-parler connu aussi bien au Canada qu’en France, Denise Bombardier n’est pas de ces journalistes et écrivains qui laissent indifférent. Femme de combats, d’engagements, parce qu’elle ne craint ni la polémique ni les débats d’idées, elle s’est tracé un sillon médiatique et littéraire où s’impose une ligne directrice rare : le refus des compromis et des compromissions. Une force de caractère qui lui vient de loin, comme ces mémoires le décrivent avec vigueur, chaleur, tendresse, colères et humour aussi.

Née à Montréal dans une famille modeste, élevée dans « l’eau bénite » d’une époque écrasée par le poids de la religion, fille d’une mère sous le joug d’un mari autoritaire et froid, elle s’est vite rebellée contre les siens au nom de sa liberté d’agir et de penser. Un peu comédienne, rapidement journaliste, très tôt férue de politique, elle bataille depuis quarante ans pour le féminisme, la défense de la langue française, contre les conformismes et les bénis-oui-oui.

Parce qu’elle s’est extraite de la pauvreté culturelle grâce à l’éducation, parce qu’elle n’a jamais trahi ses idéaux mais toujours aimé apprendre, cette affranchie a eu une vie riche. Grands auteurs (Anne Hébert, Dany Laferrière, Michel Tremblay, Antonine Maillet...), journalistes, hommes politiques (Daniel Johnson, Brian Mulroney, Pierre Elliott Trudeau, René Lévesque, Robert Bourassa et tant d’autres), intellectuels tels Jean-François Revel, Benoîte Groult, Marguerite Yourcenar et politiques de renom comme Alain Peyrefitte, François Mitterrand, Michel Rocard en France... elle a rencontré nombre de personnalités. Des figures qu’elle raconte par le menu, comme tout son parcours, sa famille, ses amours dans cet ouvrage foisonnant, sans langue de bois, plein d’amour envers le Québec, la langue française et la France elle-même.

Je suis une parvenue au sens propre du terme. Issue d’un milieu modeste, culturellement pauvre, j’ai gravi l’échelle sociale en ayant accès à l’éducation. La langue française m’a offert sa richesse, sa beauté m’a émerveillée, sa complexité m’a permis de me dépasser. Ma volonté de maîtriser le français m’a ouvert un univers inespéré… Le journalisme m’a permis l’accès aux grands de ce monde que j’ai côtoyés avec admiration – ou déception – tout en réussissant à garder une distance critique à leur égard en toutes circonstances. Souvent seule femme dans un mode d’hommes, j’ai refusé d’instinct de jouer à la victime. Car une victime n’a d’autre avenir que son bourreau. Or personne ne devait freiner ma rage de vivre. J’ai atterri en France, le pays de mes ancêtres et de mon cœur, où je fus accueillie avec affection. J’y ai conforté mon identité québécoise sans jamais être dépaysée. Mon amour passionné des mots fut la clé qui m’ouvrit les portes sans que je n’aie à insister. La controverse et la polémique m’attirent par tempérament. Je n’ai peur que de l’indifférence et du silence vide et asséchant. Depuis les années soixante, je suis spectatrice et participante, une contradiction dans les termes dont je m’accommode, de tous les événements marquants de la politique dans mon pays, en France et ailleurs. Je ne regrette rien, ignorant le ressentiment ; quant à la faiblesse humaine, elle ne me surprend guère. « Je me souviens » – la devise du Québec – a toujours guidé ma vie. Elle inspire cet ouvrage où la mémoire, la subjectivité et un recul obligatoire guident mon récit.

Denise Bombardier est une figure de la télévision québécoise, journaliste, productrice, animatrice mais aussi romancière et essayiste. Femme de caractère, à l’esprit vif, elle se raconte dans son autobiographie sans complaisance, sans fards mais aussi avec cœur et générosité. Évoquant son parcours d’exception, elle en profite pour régler quelques comptes avec la franchise qu’on lui connaît.

Mireille SANCHEZ

"Une vie sans peur et sans regret", de Denise Bombardier. Éditions Plon. 462 p. 21,90 €.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.