Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Provence > Politique > La Cress Paca s’engage pour le territoire et interpelle les Candidats aux (...)

< >

La Cress Paca s’engage pour le territoire et interpelle les Candidats aux législatives

samedi 27 mai 2017

Ce lundi 29 mai, la Chambre régionale des entreprises sociales et solidaires (Cress) de Provence-Alpes-Côte d’Azur écrira à l’ensemble des candidats aux législatives pour connaître leurs propositions en faveur du développement de l’économie de proximité dans les territoires.

JPEG - 78.8 ko
Denis Philippe, président du Cress Paca (Photo Robert Poulain)

« Avec 17 000 entreprises relevant du champ de l’économie sociale et solidaire et 10 % de l’emploi total régional, privé et public, nous nous mobilisons pour développer nos territoires avec les femmes et les hommes des entreprises de l’ESS, au cœur du développement durable, des services de proximité et de l’économie locale. Les futurs députés seront les porte-paroles de la République, nous attendons un engagement fort de leur part sur six leviers que nous avons défini comme prioritaires dans l’économie régionale  », explique Denis Philippe, président du Cress Paca

Les candidats seront interpelés autour de six propositions :

- L’accompagnement des entrepreneurs de l’ESS afin de favoriser leurs réseaux, leur
apporter une aide en ingénierie, accroitre leurs capacités
- La couverture des besoins de financement des entreprises de l’ESS afin de
développer des solutions d’investissements et faire reconnaître leur modèle
économique
- Le renforcement de la formation en répondant aux besoins des entreprises de l’ESS
afin de monter en compétences et s’ouvrir sur les métiers de demain
- La promotion de l’entrepreneuriat collectif en favorisant la connaissance des
gouvernances, l’implication des salariés ou en ouvrant de nouvelles voies comme les
coopératives jeunesses
- Le soutien à l’innovation sociale et territoriale pour accompagner des projets
novateurs
- Le développement des achats socialement et écologiquement responsables
permettant de travailler avec les entreprises de la région en favorisant les circuits
courts
L’ambition de la Chambre est d’obtenir pour les entreprises de l’ESS « l’égalité de traitement », ou au moins la neutralité, par rapport aux autres acteurs économiques. C’est aussi l’occasion d’améliorer la représentation de ces entreprises « et pourquoi pas inscrire les Cress dans la loi sur la consularité ».
« Nous sommes des acteurs de terrain, nous nous adressons aux candidats de terrain de la République. La coopération et la proximité sont ancrées dans nos gènes. Nos entreprises sont solides, résistantes aussi. Il est temps de les prendre en compte à leur juste valeur », conclut le président.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.