Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Art de vivre > Recettes > La Cuisine de Mireille : la saveur délicate des navets de la Méditerranée (...)

< >

La Cuisine de Mireille : la saveur délicate des navets de la Méditerranée !

dimanche 25 novembre 2018

Cultivé et cuisiné depuis plus de 4000 ans dans le bassin méditerranéen, le navet est présent sur les étals presque toute l’année avec des variétés précoces, de saison ou tardives. Car les navets aiment le froid de l’hiver, il est de tradition de dire qu’ils sont d’excellente qualité entre la San Martín, le 11 novembre et la San Blas, le 3 février. Il existe de nombreuses variétés de navets de formes diverses : rond, aplati, long ou en toupie et de couleurs variées : blancs ; roses à violets, verts, jaunes et même noirs ! À l’achat les navets ne doivent pas présenter de tâche brune, ni de flétrissure. À noter que ses fanes sont comestibles et possèdent des propriétés nutritionnelles encore plus importantes que la racine. En Italie ou au Portugal, les fanes sont cultivées pour elles-mêmes et se cuisinent comme les épinards. Il s’agit de fanes jeunes, appelées nabiças en portugais. En France, le navet de Pardailhan, cultivé exclusivement sur le plateau du Pardailhan, entre Saint Chinian et Saint Pons de Thommières, dans l’Hérault est un trésor régional : sa chair est tendre et délicate, sa saveur est douce avec des arômes de noisette et de pignons de pin. Le navet se consomme cru et cuit, seul ou en accompagnements de plats en sauce, de potées ou de pot-au-feu. Jeune, il peut même se manger avec la peau. Sa saveur est délicate, à la fois sucrée et amère, quelquefois légèrement piquante. Il peut être cuit à l’autocuiseur (10 minutes), au wok ou à la poêle (10 minutes), au four (30 minutes), ou à l’eau (20 à 25 minutes). S’il doit être blanchi, le navet est plongé 5 minutes dans de l’eau bouillante. Les navets s’apprécient en soupes, en purées, grillés et bien sûr en salades. Facile à cuisiner, les navets se marient aisément à d’autres ingrédients. Voici trois recettes traditionnelles méditerranéennes : le couscous aux navets d’Algérie, le velouté aux navets des cuisines juives de la Méditerranée et la sopa de naviças, soupe de fanes de navet du Portugal. Bon appétit !

JPEG - 70.3 ko
(Photo M.S.)

Couscous aux navets - Cuisine d’Algérie

Temps de préparation 15 mn
Temps de cuisson 1 h
6 personnes

- 1 kg de collier d’agneau en morceaux
- 2 oignons hachés
- 1,5 kg de navets
- 200 g de pois chiches (préalablement mis à tremper)
- 1 kg de semoule de couscous moyenne
- 2 c. à soupe de smen (beurre clarifié)
- 2 l d’eau
- 2 c. à soupe d’huile végétale
- sel
- 1 c. à café de poivre noir moulu
- ½ c. à café de cannelle en poudre

Préparer la semoule de couscous comme à l’accoutumé, en la faisant cuire 3 fois à la vapeur. Réserver au chaud. Éplucher les navets, les couper en gros morceaux. Faire revenir la viande dans le gras et l’huile avec les oignons, environ 5 minutes. Ajouter la cannelle, le sel et le poivre, ensuite couvrir d’eau. Dés la première ébullition, ajouter les pois chiches et laisser cuire 30 minutes. Retirer alors les morceaux de viande de la cocotte, les réserver. Y mettre les navets, cuire 15 minutes. Remettre les morceaux de viande dans la cocotte, remuer, laisser mijoter 5 minutes le temps de réchauffer la viande et de mêler les saveurs. Servir le couscous, arroser de sauce, décorer de navet, de pois chiches et de viande et saupoudrer le tout de cannelle. À déguster bien chaud.


Velouté aux navets - Cuisine juive de la Méditerranée

Temps de préparation 15 mn
Temps de cuisson 10 mn
4 personnes

- 1 beau navet blanc long
- 3 petites pommes de terre
- 1 échalote hachée
- 1 noix de graisse de canard (ou de saindoux)
- 1 c. à café de gingembre frais râpé
- 1 cube de bouillon de volailles parvé
- 1 pincée de cannelle
- sel
- poivre noir du moulin
- 1,5 l d’eau
- 10 cl de crème fleurette
- 4 c. à café de graines de pavot

Éplucher le navet et les pommes de terre, les couper en dès. Faire revenir dans une casserole avec 1 noix de graisse de canard, l’échalote hachée, les dès de navet et pommes de terre et le gingembre râpé. Ajouter la pincée de cannelle, le cube de bouillon, saler et poivrer. Ajouter 1 litre à 1 litre ½ d’eau et faire cuire 10 minutes à feu moyen. Retirer du feu, mixer la soupe tout en y incorporant la crème fleurette. Servir le velouté, saupoudrer de graines de pavot.


Sopa de naviças, soupe de fanes de navet - Cuisine du Portugal

Préparation 10 min
Cuisson 30 min
4 personnes

- 1 botte de fanes de navets
- 600 g de pommes de terre
- 2 carottes
- 2 oignons
- 1,5 l d’eau
- 50 ml d’huile d’olive
- 500 g de pois chiches en boîte égouttés

Éplucher les pommes de terre et les carottes, les couper en dès. Peler et hacher l’oignon. Mettre les pommes de terre, les carottes et les oignons dans une grande casserole. Verser l’eau et l’huile d’olive. Saler et ajouter les 2/3 des pois chiches égouttés. Porter à ébullition, laisser cuire 20 minutes. Hacher grossièrement les feuilles de navet, les faire cuire dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 10 à 15 minutes. Les égoutter. Mixer la soupe de pommes de terre-carottes-oignons, y ajouter les feuilles de navet et les pois chiches restants. Porter brièvement à ébullition et servir aussitôt.

Mireille SANCHEZ

A lire aussi
La Cuisine de Mireille : Non, ce n’est pas un navet dans les cuisines de la Méditerranée !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.