Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Ligue de Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur : Première ligue de France en nombre (...)

< >

Ligue de Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur : Première ligue de France en nombre de licenciés

jeudi 22 mars 2018

JPEG - 44.7 ko
(Photo Robert Poulain)

La Ligue de Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur devient la première ligue de France en termes de licenciés en 2017, devant la Bretagne et la Nouvelle Aquitaine, et le 3e sport olympique régional. L’Assemblée Générale qui vient de se dérouler, a également permis de rappeler que la voile devient un sport essentiel dans la Région avec ses 48 000 titres fédéraux (licences adultes, jeunes et PVR) et depuis l’annonce des épreuves de voile des Jeux Olympiques 2024 à Marseille. C’est dans ce contexte que la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a souhaité lancer un plan voile et nautisme ambitieux pour la période 2018-2024 dans lequel la Ligue s’est d’ores et déjà inscrite. Elle affiche également ses propres objectifs en vue de 2024 : une augmentation de 20% du nombre de licenciés et plus de 50% des membres de l’Équipe de France de Voile Olympique issus de la Ligue Provence-Alpes-Côte d’Azur.

JPEG - 148.1 ko
AG Ligue Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur à Nice ©Ligue Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur

L’Assemblée Générale de la Ligue de Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’est déroulée samedi 17 février à la Banque Populaire Méditerranée à Nice, en présence de Nicolas Hénard, Président de la Fédération Française de Voile, Françoise Bigi, de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, Jacques Vergnes-Carles, Directeur de la Jeunesse, des Sports et de la Citoyenneté à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et des dirigeants du Creps Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le Président, Claude Le Bacquer, a ouvert son rapport moral sur le thème des Jeux Olympiques de 2024. « L’organisation future des épreuves de voile à Marseille a considérablement modifié les regards qui se portent sur la Voile dans notre région, redonnant à ce sport la place légitime qu’il doit occuper par rapport aux autres disciplines en Provence-Alpes-Côte d’Azur, et aussi par rapport aux autres régions en matière de Voile. » Sans manquer d’insister sur la nécessité de concentrer les efforts à fournir pour rester à la hauteur de cet évènement majeur, et de l’opportunité qu’il représente pour la voile, le Président a ensuite déroulé le bilan de la Ligue, un bilan positif dans tous les domaines : sportif, développement, formation et finances.

Compétition : de très bons résultats

En 2017, les coureurs de la Ligue de Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur ont remporté 48 podiums aux Championnats de France dont 17 titres, 8 podiums aux Championnats d’Europe dont 4 titres et 7 podiums aux Championnats du Monde dont 1 titre.
27 coureurs ont intégré les Pôles Espoirs et Haut Niveau Provence-Alpes-Côte d’Azur à la rentrée 2017. 18 sportifs ont été intégrés à la liste ministérielle des sportifs espoirs, 52 sur les listes des sportifs de haut niveau. 532 régates ont été organisées en 2017 sur les rives de notre belle Région. Parmi les clubs les plus actifs et qui reçoivent le plus grand nombre de régatiers, on compte : le CVMartigues, la SRAntibes, le CNNice, le YCToulon, le COYCHyèrois, la SN de ST Tropez et les grands clubs de Marseille, La Pelle, La Nautique, le CNTL et l’YCPR.

Développement : labels, licences et passeports stables ou en hausse

154 clubs, de Martigues à Nice, en passant par le lac de Serre-Ponçon, mettent à disposition des sportifs réguliers ou occasionnels, jeunes et moins jeunes, les équipements et les encadrements nécessaires à la pratique de la voile dans les meilleures conditions. 206 labels ont été délivrés (École Française de Voile, École de Sport, Point Location, etc…) garantissant un niveau de prestations et de qualité équivalents des clubs. 48 000 titres fédéraux (licences adultes, jeunes et PVR) placent la Voile en 3e position des sports olympiques régionaux derrière le football et le tennis ! Le nombre de licenciés jeunes est en augmentation constante depuis 5 ans. « C’est un vrai sujet de satisfaction. La chose est assez rare et mérite un coup de chapeau à nos clubs et nos CDV qui sont toujours à l’origine de ces recrutements. On peut dire que nous soignons les fondations de notre pyramide, et il y a de quoi se réjouir !  », commente Claude Le Bacquer.

Formation : une priorité indiscutable en quantité comme en qualité

Plus de 100 moniteurs-éducateurs sportifs de voile saisonniers ont été formés en 2017 dans les clubs habilités par la Ligue et par la Fédération. Un franc succès pour les structures et la Ligue de Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur qui assurent ces formations. En revanche, et malgré le paradoxe d’une demande insatisfaite de permanents dans les clubs, les formations BP JEPS (moniteur à l’année tous publics) de la Ligue ont des difficultés à se remplir.

Les grands événements voile en Provence-Alpes-Côte d’Azur : un programme toujours plus riche

Une qualité de prestation indiscutable attire de grandes épreuves sur le territoire : Nice Ultimed fin avril, la finale des World Cup Series (coupe du monde de voile olympique) en juin à Marseille, et les grandes classiques, Les Voiles de St Tropez, les Régates Royales de Cannes, la World Cup Series Hyères-TPM, la SNIM, la Massilia, ou encore la Juri’s Cup, plus grande régate corporative d’Europe. À ces belles courses qui réunissent des milliers de régatiers, s’ajoutent également toutes les épreuves internationales de classe mondiale ou européenne, qui jalonnent le calendrier de la Ligue.

Marseille JO 2024 : quel souffle, profitons des vents favorables !

L’annonce des épreuves de voile des Jeux Olympiques de 2024 à Marseille va faire de la voile un sport essentiel dans notre région. Considérant l’accueil de ces Jeux comme un véritable accélérateur de développement pour l’ensemble du territoire, la Région a élaboré un Plan Voile et Nautisme 2018-2024, dont les orientations stratégiques visent -L’excellence sportive,
- le développement de l’activité économique de la filière nautique,
- le développement de l’offre de formation des métiers du nautisme et de la voile,
- l’excellence environnementale,
- la valorisation et la promotion économique et touristique du territoire régional.
Dans cette optique, les équipes de la Ligue préparent un projet régional ambitieux pour mobiliser tous les acteurs (collectivités, partenaires, clubs, licenciés), avec la création d’un Team Paca avenir olympique.
« La Région prendra toute sa place dans ce projet partenarial, afin de fédérer l’ensemble des acteurs et faire de l’accueil des épreuves olympiques une véritable réussite. Plus qu’une opportunité, il s’agira de relever des défis majeurs, principalement en matière d’accueil, d’environnement, d’infrastructures, de sécurité, de mobilité et de développement économique. C’est pourquoi, dès cette année nous avons souhaité nous inscrire dans cette dynamique, en lançant un Plan Voile et Nautisme doté de 21 M€ jusqu’en 2024. », déclare Renaud Muselier. « Un tiers des sélectionnés aux Jeux Olympiques de Rio, 63 podiums nationaux et internationaux dont 22 titres, la Ligue de Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur possède de superbes plans d’eau où elle développe une très belle politique sportive, et qui font la richesse de sa région. Elle fait également preuve d’un grand dynamisme avec l’organisation d’épreuves internationales, de Championnats de France, de grandes classiques, notamment en habitable, et de nombreuses régates au sein de ses clubs. L’organisation de la finale de la World Cup à Marseille va nous permettre de nous jauger quelques années avant les JO, de tirer des conséquences de cette belle régate qui sera réussie, à coup sûr, à Marseille, et de nous organiser encore mieux pour les JO de 2024. La Ligue de Voile Provence-Alpes-Côte d’Azur a tout ce dont elle a besoin en termes de dynamisme pour exploiter au mieux l’effet 2024. Elle pourra compter sur la Fédération Française de Voile et inversement, nous comptons sur la Ligue Provence-Alpes-Côte d’Azur et ses clubs pour que ce soit une grande réussite. », Nicolas Henard, Président de la Fédération Française de Voile.
rédaction DESTIMED

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.