Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Une COP d’avance pour la région Sud avec "Zéro déchet plastique en (...)

< >

Une COP d’avance pour la région Sud avec "Zéro déchet plastique en Méditerranée"

jeudi 26 juillet 2018

Avec près de 7 millions de tonnes de matière plastique qui finissent en mer chaque année, la sensibilisation du grand public est devenue une priorité. Dans cette optique, la Région Sud - Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de lancer une campagne de sensibilisation : "Zéro déchet plastique en Méditerranée". Pour ce faire, deux associations interviennent dans ce cadre Méditerranée 2000 et CPIE Pays de Lérins...

JPEG - 162.2 ko
Les associations à la rencontre des plaisanciers pour évoquer ensemble les bons gestes (Photo Mireille Bianciotto)

La campagne "Zéro déchet plastique en Méditerranée" qui se tient sur l’ensemble du littoral de la Région Sud est accueillie par une cinquantaine de communes et « des associations qui portent la bonne parole pour lutter contre les plastiques en Méditerranée qui représentent 70% de la pollution », explique Richard Miron, président de la commission biodiversité, développement durable, parcs naturels régionaux et mer de la Région. Rappelant ainsi la volonté de Renaud Muselier, Président de Provence-Alpes-Côte d’Azur « qui a mis en place la "COP d’avance" qui se traduit dans des actes très concrets. » En ce qui concerne cette campagne, poursuit-il, elle intervient à la fois sur la plage et « en mer auprès des plaisanciers qui s’engagent, de manière volontaire, pour un certain nombre d’actions »...

Rappel des bons gestes
• Sensibiliser à l’ancrage des bateaux sur les zones sableuses afin de préserver l’herbier de Posidonie
• Réduire la présence de déchets sur les plages et en mer
• Inciter à l’utilisation de produits biodégradables éco-labellisés
• Limiter la pollution de l’eau (eaux grises, eaux noires, crèmes solaires, huile ou carburant…)
• Respecter les fonds marins en limitant le contact avec les palmes
• Rappeler que la bande littorale où se pratiquent les activités nautiques est une zone restreinte soumise à des règles juridiques, pourvue de caractéristiques écologiques insoupçonnées qu’il convient de préserver
JPEG - 184 ko
Richard Miron a décerné 2 prix "Une COP d’avance" à Méditerranée 2000 et au CPIE, Îles de Lerins et Pays d’Azur en présence de Didier Réault, président du Parc national des Calanques (Photo Mireille Bianciotto)

Richard Miron a décerné 2 prix « Une COP d’avance » à Méditerranée 2000 qui coordonne la campagne de sensibilisation « Zéro déchet plastique en Méditerranée » et au CPIE (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement), Îles de Lerins et Pays d’Azur qui l’a réalisée. Souligne qu’avec 50 communes d’accueil sur le littoral de la Camargue jusqu’au Var et presque 20 structures sur le terrain, « l’engagement est collectif ». Enfin, l’élu espère que les JO 2024 laisseront en héritage : plus de ports propres sur le littoral de la Région Sud.

JPEG - 144.6 ko
Jamila Poydenot et Jean-Paul Lanvin-Lestiau et (Photo Mireille Bianciotto)

Entretien croisé avec Jean-Paul Lanvin-Lestiau et Jamila Poydenot, respectivement président du CPIE Îles de Lerins et Pays d’Azur et coordinatrice des campagnes eco-gestes.

JPEG - 166.8 ko
Marie Brado-Monin, chargée de mission au Parc marin de la Côte Bleue (Photo Mireille Bianciotto)

Marie Brado-Monin, chargée de mission au Parc marin de la Côte Bleue voit dans ces campagnes de sensibilisation une démarche de fond et de long terme, plus efficace que les interdictions. Attend que la société civile se saisisse de cette protection de la mer et influence les politiques publiques, dans un cercle vertueux, gagnant-gagnant.

A l’issue de ce lancement sur terre c’est en mer que la campagne se poursuit auprès des plaisanciers...
Propos recueillis par Mireille BIANCIOTTO

Pour en finir avec les plastiques, la Région Sud - Provence-Alpes-Côte d’Azur a lancé « Zéro déchet plastique en Méditerranée ».


Objectifs
• Supprimer tous les déchets plastiques sur terre et dans la nature
• Lutter activement contre la pollution marine
• Valoriser les 150 000 tonnes de déchets plastiques produits annuellement dans la région
• Accompagner le développement des filières de recyclage et de l’écoconception
Comment ? Plusieurs appels à projets ont été lancés pour soutenir les initiatives menées dans ce domaine sur le territoire.
• « Fonds de dépollution » : pour soutenir les actions exemplaires en matière de protection de la mer contre les macro-déchets, en particulier les plastiques, qui représentent à eux seuls 70 % des pollutions
• « Filidéchets » : pour soutenir les initiatives innovantes ou expérimentales en matière d’écoconception, de prévention et de valorisation des déchets
Pour préserver la Méditerranée, la Région s’est également fixée comme objectifs de promouvoir les mouillages écologiques afin de diminuer les pressions sur les habitats marins, et soutenir les actions de prévention et sensibilisation pour lutter contre la pollution du littoral.

A savoir :
• 7 millions de tonnes de matière plastique finissent en pleine mer chaque année.
En Méditerranée, ce sont entre 1 000 et 3 000 tonnes qui flottent à la surface, notamment sous la forme de fragments de bouteilles, de sacs, d’emballage et de fils de pêche.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.