Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > La ministre Jacqueline Gourault consulte pour une fusion métropole (...)

< >

La ministre Jacqueline Gourault consulte pour une fusion métropole AMP/département 13 avant les municipales de 2020

jeudi 28 mars 2019

Dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par le Premier ministre, Édouard Philippe, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales était à Marseille puis à rejoint Arles pour mener avec les acteurs locaux une concertation sur la possible fusion de la métropole Aix-Marseille Provence avec le département des Bouches-du-Rhône. Les différents scénarios figurant dans le rapport de Pierre Dartout, préfet des Bouches-du-Rhône, remis le mercredi 13 mars dernier au Premier ministre, seront notamment étudiés. Le gouvernement se prononcera sur les suites susceptibles de leur être réservées, à l’issue de ce processus.

JPEG - 133.7 ko
Jacqueline Gourault , ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales était à Marseille ce jeudi (Photo Mireille Bianciotto)

Jacqueline Gourault a rencontré la presse après une première série d’entretiens à Marseille, ce jeudi 28 mars, avant de se rendre dans le Pays d’Arles. Parle d’une éventuelle nouvelle métropole qui serait le résultat de la fusion de la métropole actuelle et du département des Bouches-du-Rhône. Précise à ce propos : « J’écoute tout ce que l’on me dit, aussi bien les élus, que le monde économique ». Met en exergue : « Un point sur lequel tout le monde est d’accord, c’est qu’il faut que la métropole évolue … Pour des raisons un peu diverses, la métropole telle qu’elle existe aujourd’hui ne donne pas satisfaction : pas de moyens suffisants pour répondre aux besoins de mobilité, des maires qui trouvent qu’on les a privés de trop de compétences ; des finances qui redescendent vers les communes qui font que la métropole a très peu de moyens » Selon la ministre, à partir de ce consensus, se pose la question, si c’est le bon moment pour « créer la métropole à l’échelle du département », étant donné que Aix-Marseille Provence coïncide pratiquement avec le département, à l’exception du Pays d’Arles « qui est un sujet en soi ». Dévoile à ce propos qu’elle est venue pour ce territoire : « Je vais aller écouter ceux qui sont pour et ceux qui sont contre ». Dit comprendre le « souci de reconnaissance, si je puis dire, culturelle du pays d’Arles ». Rapproche la question de ce Pays de celui de communes dans des intercommunalités « que devient la partie de ce territoire qui est dans l’intercommunalité, que devient le Pays d’Arles dans la métropole ». Propose d’exercer « les compétences au bon niveau » en ayant une « gouvernance souple ». Jacqueline Gourault considère qu’« il est nécessaire de faire beaucoup de pédagogie » auprès du Pays d’Arles et des maires qui sont dans la métropole et qui veulent que les choses se fassent différemment. Conclut sur une fusion qui devrait être décidée avant les municipales de 2020... Entretien.

Propos recueillis par Mireille BIANCIOTTO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.