Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Lancement de travaux du futur Broadway marseillais : La Canebière

< >

Lancement de travaux du futur Broadway marseillais : La Canebière

vendredi 4 décembre 2015

Sabine Bernasconi, maire (LR) des 1/7 de Marseille et vice-présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône en charge de la culture a réaffirmé ce vendredi, lors d’une conférence de presse, sa volonté de faire de la Canebière le Broadway ou le Soho marseillais afin que la célèbre artère retrouve son lustre d’antan. L’élue d’annoncer le lancement de l’opération du Pôle Canebière-Feuillants avec un hôtel 4 étoiles et une grande brasserie à l’horizon 2017. Le décor est planté.

JPEG - 95.7 ko
Sabine Bernasconi, Gérard Chenoz, Laure-Agnès Caradec et Matthieu Blanc ont présenté ce vendredi 4 décembre Le pôle "Canebière-Feuillants" (Photo A.L.)

Le pôle « Canebière-Feuillants » est constitué de cinq bâtiments du XIXe siècle, élevés de 5 étages et d'un 6e, en retrait
Une déclaration d’intention qu’elle avait déjà dévoilée à Destimed en juillet 2015 et qu’elle a réitéré devant un panel d’élus dont Laure-Agnès Caradec, adjointe (LR) au maire déléguée à l’Urbanisme, au Patrimoine municipal et foncier et fraîchement élue Présidente d’Euroméditerranée.
« Vous pouvez sourire », lance-t-elle aux journalistes présents leur donnant rendez-vous à la mi-2017 pour constater l’avancement des travaux de l’hôtel, qui sera un Mercure de 81 chambres ; d’une brasserie de 530m² et d’un SPA de 200m².
« La Canebière, ajoute-t-elle, n’est pas une fracture entre le Nord et le Sud de la ville mais un lien ». Soulignant qu’elle avait de nombreux projets culturels en cours pour ce quartier, dont elle a la charge, y incluant également les 2e et 3e arrondissements, secteur où Solange Biaggi, adjointe (LR) au maire en charge des commerces et élue. La vente de cet îlot Feuillant, situé au 48, La Canebière, a été signée ce jeudi 3 décembre pour un montant de 2,6 M€, a précisé Matthieu Blanc, représentant le groupe Fondeville investisseur et exploitant unique de ce futur ensemble. Affirmant que les travaux n’utiliseraient pas de grues mais des ascenseurs pour réhabiliter ce complexe de 5 bâtiments du XIXe siècle et en faire ainsi « une vitrine pour les visiteurs de passage dans la cité phocéenne ».
« Propriété de la ville de Marseille depuis 1998, les dernières expropriations de l’îlot, datant de 2007, ont permis de rechercher un ou des investisseurs », a précisé Gérard Chenoz, adjoint au maire délégué aux grands projets d’attractivité et président de la Société locale d’équipement et d’aménagement de l’aire marseillaise (Soleam) qui a conduit l’appel dʼoffres permettant de retenir le projet porté par le groupe Fondeville. Groupe qui annonce s’être engagé pour un investissement d’un montant de 14M€. Pour Gérard Chenoz, avec ce genre de travaux de rénovation on peut « changer la spirale du déclin » et « inverser cette spirale » en donnant envie aux petits commerces avoisinants « de refaire leurs vitrines et d’être plus attractifs ».
Laure-Agnès Caradec considère : « Autour de cet hôtel avec étoiles on se dirige vers l’achèvement de la rénovation et de la reconfiguration de La Canebière ». Évoquant dans le même temps le prochain démarrage des travaux du cinéma en haut de la Canebière qui aura pour effet d’exiler la mairie du 1er secteur dans des locaux provisoires du côté de Belsunce ; et le projet de brasserie liée au Théâtre du Gymnase. En marge de la conférence de presse Sabine Bernasconi estime : « La signature des Feuillants c’est une chance pour La Canebière qui s’inscrit dans un projet plus large de requalification commencé depuis longtemps ». « Cela met en évidence, poursuit-elle, le travail commun sur le contenu de la Canebière qui ne peut être qu’un contenu culturel -lié au patrimoine, à l’Histoire de Marseille- d’un vieux quartier qui est son cœur historique et qui, aujourd’hui a perdu de cette identité. Il possède pourtant un potentiel culturel qui est extraordinaire et qui va marquer très fort cet usage Canebière que nous préparons pour les prochaines années ». Elle souhaite, in fine, que la Canebière « redevienne l’artère liée aux spectacles, aux grandes brasseries, où l’on vienne se promener en famille le week-end ; où l’on trouve des réponses artistiques... ». La maire du premier secteur s’avance encore et assure dans ce court entretien avec Destimed que, « déjà en 2017, il y aura quelque chose de visible qui montre le sens dans lequel la municipalité souhaite porter ce projet Canebière ». Lancement des travaux début 2016.
Antoine LAZERGES

Un nouvel avenir pour le pôle « Canebière - Feuillants »


Le pôle « Canebière-Feuillants » est constitué de cinq bâtiments du XIXe siècle, élevés de 5 étages et d’un 6e en retrait. Cet ensemble sera composé de :
- un hôtel Mercure 4 * de 81 chambres, sur une surface de 3 556 m², avec un bar, un salon et un espace petit déjeuner de 70 places, une salle de séminaires de 40 personnes et un espace easy work de 10 personnes ;
- une brasserie de 530 m² ayant une capacité de 120 couverts à l’intérieur sur deux niveaux et 30 couverts à l’extérieur. La disposition des locaux permettra de réaliser aisément des repas de groupe de 60 personnes ou des cocktails et des événements de 120 personnes à l’entresol ;
- un SPA de 200 m², associé à une marque de qualité en cours de sélection comprenant quatre salons de soins, un jacuzzi, un Hammam et un espace fitness.

L’hôtel

Il prendra place là où existaient les plus anciens hôtels de la Canebière. Implanté dans un immeuble remarquable de type haussmannien. Il sera visible, proche du Vieux-Port, et facilement accessible. Après rénovation du bâtiment, l’hôtel proposera 81 chambres, dont trois suites, modernes, de grande taille et originales grâce à une décoration d’inspiration locale qui raconte une histoire unique. L’imagerie marseillaise et l’artisanat provençal d’antan, grâce à des matériaux, des couleurs et des formes subtilement revisités de façon contemporaine, seront privilégiés pour la décoration et l’histoire racontée au voyageur. La tommette, le carreau de ciment, le cannage, le cuivre ou le boutis traditionnel seront exploités pour divers usages et rappelleront l’histoire de cet immeuble aujourd’hui abîmé par le temps.

La brasserie


Elle fonctionnera de façon indépendante de l’hôtel et ne sera pas rattachée à l’enseigne Mercure. Il ne s’agit pas d’un restaurant d’hôtel mais d’un restaurant à part entière avec son entrée indépendante, son équipe propre, même si celle-ci va fonctionner en partenariat avec l’hôtel. Elle offrira un concept de restauration de type Brasserie, tôt le matin jusque tard le soir, tous les jours de l’année, matin, midi et soir avec des brunchs le dimanche, dégustations en salle ou en terrasse tous les après-midi sur la Canebière. La brasserie servira plus d’une centaine de repas par jour à les clients individuels mais aussi à des groupes de toute nature : touristiques, professionnels, familiaux… Au rez-de-chaussée, les plats servis seront ceux d’une brasserie classique (pot au feu, cassoulet, blanquettes, coquillages…) en fonction des saisons, mais ils seront aussi inspirés des différentes cultures et de la mixité marseillaise : plats plus exotiques d’Afrique du Nord, d’Espagne, d’Italie, de Turquie… et bien sûr de Provence et de Méditerranée. A l’entresol, un espace de restauration plus original proposera une cuisine ouverte pour des repas de groupe, des cours de cuisine, des démonstrations, des réunions gastronomiques. A ce jour, le groupe Agir discute avec plusieurs chefs de cuisine de Marseille et de sa région pour les associer à ce projet et faire de ce lieu un établissement connu et reconnu par les Marseillais et les clients de passage.

Le centre de soins

Doté d’une surface de 200 m2, le SPA offrira les équipements suivant :
- quatre cabines de soins dont une double,
- un hammam,
- un jacuzzi,
- une salle de fitness.
Le SPA sera ouvert aux clients de l’hôtel mais aussi aux Marseillais qui désirent en bénifcier. Les habitants du quartier pourront prendre des abonnements pour un accès simple et plus économique au SPA ou au fitness.

Calendrier prévisionnel

- Signature du compromis : 11 septembre 2013 - Obtention du permis : 3 juillet 2014 - Recours d’un tiers rejeté en appel : septembre 2015 - Signature de l’acte authentique : 2 décembre 2015 - Livraison (18 mois de travaux) : 2e trimestre 2017

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.