Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Théâtre > Laurent Cussinet jouera "Mâle de cœur" au Chapeau Rouge Théâtre cet été dans le (...)

< >

Laurent Cussinet jouera "Mâle de cœur" au Chapeau Rouge Théâtre cet été dans le cadre du Off d’Avignon

dimanche 2 juin 2019

Cela pourrait s’appeler « l’homme est une femme comme les autres ». Entendez par là que ce dernier qui possède une virilité souvent revendiquée haut et fort porte en lui une sensibilité qu’il ne montre pas toujours d’ailleurs, de peur d’être jugé et raillé par le plus grand nombre. Fort de ce constat Laurent Cussinet l’explique, et le raconte sans tricher dans un spectacle intitulé « Mâle de cœur » qu’il jouera dans le cadre du off d’Avignon au Chapeau Rouge théâtre du 5 au 28 juillet à 20h10 (relâche les 9, 16 et 23 juillet).

JPEG - 63.9 ko
Mis en scène par Emmanuelle Quilez l’humoriste et acteur Laurent Cussinet se produira tout le mois de juillet en Avignon (Photo D.R.)

Né le 29 juin 1984, acteur et humoriste aux textes intelligents cet homme de passion, respectueux des gens, formé à l’école de théâtre corporel et de mime Jacques Lecoq, revendique de ne pas devenir quelqu’un d’autre que ce qu’il est vraiment. Ne jamais être grossier ou vulgaire, utiliser toutes les variations liées au mouvement, mettre de la magie dans ses blessures intimes, offrir des parties chantées, mimées, dansées, déclamées, permettant de catégoriser les élans du cœur, voilà quelques uns des éléments structurant de « Mâle de cœur  ». Les notes d’intention de Laurent Cussinet sont d’ailleurs très précises : « Que veut dire être un homme aujourd’hui ?  », s’interroge-t-il avant de rappeler : « Alors que dans certaines traditions les hommes emmènent plusieurs jours les garçons pour les initier à leur masculinité, en occident nos pères ne font plus cela. Tout se perd. Plus de père... plus de repère. Quels sont alors les modèles masculins qui nous permettent de nous construire, nous, les jeunes hommes ? Des affiches publicitaires aux films pornographiques, difficile de trouver une image qui nous corresponde, car sans trace de fragilité peut-il vraiment y avoir humanité ? Pas facile alors de se livrer. Et pourtant, c’est bien quand l’homme est vulnérable qu’il est naturellement drôle et beau ! C’est pour cela que mon point de départ pour ce spectacle est la sincérité. Libérer la parole pour exprimer les sentiments, désirs, peurs, doutes et autres réalités qui vibrent en l’homme. Le "seul en scène" est alors devenu une évidence pour entrer petit à petit dans l’intimité d’un homme et en explorer toutes les nuances. C’est décidé : ce sera un spectacle sur les hommes par un homme ! Les univers crus et poétiques s’entrechoquent, correspondant aux contradictions qui bouillonnent dans ce personnage : un jeune homme sensible et délicat, parfois rongé par le désir sexuel. Car l’enjeu pour lui est bien là : comment embrasser pleinement sa masculinité, que ce soit ses désirs les plus rugueux, ou ses sentiments les plus délicats ? Ceci va l’emmener dans des situations souvent drôles, qui vont à chaque fois faire évoluer sa réflexion afin qu’il trouve ses propres réponses. Cette diversité d’univers est traitée par la diversité des langages. Ainsi j’ai fait appel à une chorégraphe pour exprimer certains aspects par le mouvement, le mime ou la danse. Trois musiciens ont écrit : un blues, une berceuse et du Hip Hop, venant exprimer des facettes du personnage tels, que le désir d’être père ou l’attirance pour d’autres hommes. Les voix off sont présentes pour suggérer ce qui se rapporte à l’imaginaire comme les fantasmes et enfin, un beatboxer me permet de créer des univers organiques à partir des sons de sa voix. Tout cela pour permettre à ce personnage de découvrir sa propre façon d’être un homme. Serait-il un tombeur, un poète, un savant ou tout simplement un animal de cette espèce, les hommes ?  » Et de conclure : « On est bizarre nous les humains, on fait l’amour. Les animaux ne se posent pas toutes ces questions, ils n’ont pas de mot. Ils copulent. Eh bien pourtant "couple" et "copule", ça s’écrit avec les mêmes lettres... Il doit bien y avoir une raison…  » Laurent Cussinet nous embarque dans un univers mental joyeux et grave. Mis en scène par une femme, la chorégraphe Emmanuelle Quilez (sa compagne dans la vie), l’acteur n’élude rien, y compris l’attirance qu’un homme éprouve parfois pour un autre homme. Il n’est pas question ici d’homosexualité mais plutôt d’homosensualité et au regard des réactions enthousiastes nombreuses des spectateurs des deux sexes venant le voir à la fin de son "One man show". Force est de constater que Laurent Cussinet a mis dans le mille. Et chacun des hommes de trouver finalement l’ambassadeur le plus doué, et le plus subtil qui se puisse trouver en matière d’expression de ses sentiments et de son moi profond. C’est formidable finalement un artiste intelligent qui parle avec légèreté, humour et finesse de choses au final assez graves.
Jean-Rémi BARLAND

Laurent Cussinet dans « Mâle de cœur » au Chapeau rouge théâtre d’Avignon (34-36 rue du Chapeau Rouge 84000- Avignon) dans le cadre du off du 5 au 28 juillet à 20h10. (relâche les 9, 16, 23 juillet). Réservations au +33 (0)4 90 84 04 03 et +33 (0)6 63 04 09 71.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.