Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Le Bataillon de marins-pompiers de Marseille adopte la posture feux de (...)

< >

Le Bataillon de marins-pompiers de Marseille adopte la posture feux de forêts renforcée

mercredi 4 juillet 2018

Comme chaque été le BMPM ainsi que les SDIS de la zone Sud adopte une posture feux de forêts renforcée. Même si le BMPM intervient toute l’année sur des feux de végétations, l’augmentation naturelle du risque en période estivale conduit à la mise en place d’une organisation spécifique dans un cadre national et zonal. La météo pluvieuse du printemps a simplement accordé un répit au mois de juin et pour les premiers jours de juillet.

Cette année, le Bataillon met 47 camions citernes feux de forêts (CCF) en ligne et 2 hélicoptères bombardier d’eau (HBE), dont 1 mutualisé avec le SDIS 13. Les engins de lutte contre les feux urbains sont mobilisables en cas de menaces des biens en zones périurbaines. Les moyens nautiques, dont le nouveau bateau pompe « Capitaine de corvette Paul Brutus », pourront être également engagés en renfort depuis la mer. Chaque jour, près de 400 marins-pompiers veillent sur la ville, 170 supplémentaires sont dédiés à l’armement des moyens feux de forêts, en fonction des risques météorologiques ou de la pression opérationnelle. A cela, il faut rajouter 160 marins-pompiers mobilisables en cas d’attentats sur la ville. Si la posture renforcée est mise en place aujourd’hui, le risque feu de forêt a nécessité une préparation matérielle et humaine dédiée avec des objectifs précis. Depuis le début de l’année, un programme d’entretien technique des CCF a été rigoureusement appliqué et, depuis fin mars 2018, l’ensemble des marins-pompiers a participé à des sessions d’entraînement, tant sur le terrain que sur simulateur. Début avril, le BMPM et la ville de Marseille ont réalisé une campagne médiatique sur les obligations légales de débroussaillement (OLD) des particuliers, essentielles pour protéger les personnes et les biens en cas de sinistre. Cet été, une campagne d’affichage, réalisée avec le soutien de la ville de Marseille et de la métropole, appuiera l’action des marins-pompiers en visant notamment l’implication des marseillais et des touristes dans la préservation du patrimoine.

Un Bataillon hors norme, pour une ville hors norme

JPEG - 115.6 ko
(Photo Philippe Maillé)

Le BMPM, plus grande unité de la Marine nationale, c’est 2 420 militaires, hommes et femmes, luttant chaque jour contre la quasi-totalité des risques recensés par la sécurité civile à Marseille, 2e plus grande ville de France (à l’exception du risque d’avalanche). Le BMPM assure également la sécurité de l’aéroport de Marseille-Provence, des usines d’Airbus Helicopters, ainsi que de la quarantaine de navires à quai et en rade de Fos/Port-de-Bouc ou dans le port intramuros de Marseille, qui constitue le plus grand port de France. Le BMPM, 1ère unité en nombre. d’interventions par millier d’habitant, réalise chaque année près de 122 000 interventions soit 134 interventions pour 1 000 habitants (moyenne nationale : 63). Le BMPM, unité combinant statut et savoir-faire militaires avec compétences de la sécurité civile, reconnue comme SDIS, est capable de faire face à tous les risques en moins de 10 minutes dans sa zone de compétence.

Un savoir faire unique et polyvalent

·Un bataillon polyvalent : secourisme / feux urbains / feux de forêt / feux de navires reconnu parmi les SDIS et participant aux opérations extérieures.
·Des pompiers militaires pour la deuxième ville de France et des sites stratégiques, à l’instar de Paris.
·Des marins-pompiers pour le 1er port de France, et le 2e de la Méditerranée.
·Le Bataillon, c’est une force militaire de marins-pompiers spécialisée dans la sécurité civile des navires en mer et dans les ports, au service de la Nation et en renfort de l’Europe.
·Un bataillon ayant tutelle sur tous les marins-pompiers des bases navales de la Marine.

Le BMPM, un des leaders de la sécurité en France

Le Bataillon de marins-pompiers de Marseille fait partie des référents nationaux pour la formation incendie et à la survie en mer, et à ce titre réalise de nombreux échanges, formations et stages d’aguerrissements au profit d’unités militaires et d’entreprises civiles. Des formations variées permettent aux stagiaires d’acquérir un savoir-faire pointu en matière de secourisme, de survie en mer, d’incendie (feux urbains, industriels et de navire), ou encore de prévention, encadrées par des formateurs marins-pompiers à la solide expérience opérationnelle et aux méthodes pédagogique reconnues. Le BMPM accueille chaque année en caserne, à bord des engins incendie et sanitaires ou au centre d’entraînement (Cetis) plus de 7 000 de stagiaires, civils et militaires.

Le BMPM en chiffres

- 352 866 appels au Cossim en 2017
- 121 824 interventions en 2017
- 134 interventions pour 1 000 hab. (record national)
- 334 interventions par jour
- 10 min : délai d’intervention
- 84% des interventions = secours à personnes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.