Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Littérature > Le Coin Lecture de Régine : "Le lumineux destin d’Alexandra David-Néel" de (...)

< >

Le Coin Lecture de Régine : "Le lumineux destin d’Alexandra David-Néel" de Jean Chalon

vendredi 27 septembre 2019

Dès sa naissance, Alexandra David-Néel avait tout de l’héroïne des temps modernes : la volonté de tracer sa route en se moquant des conventions, un esprit d’aventure, et une intelligence certaine. "Le lumineux destin d’Alexandra David-Néel" de Jean Chalon est une invitation au voyage.


Dès les premières pages, nous comprenons combien Jean Chalon s’est attaché à raconter la vie d’Alexandra David-Néel le plus fidèlement possible. Il enrichit d’ailleurs son livre d’extraits d’ouvrages de cette grande aventurière. "Le lumineux destin d’Alexandra David-Néel" retrace la vie incroyable d’une femme avide, depuis l’enfance, de découvrir le monde et, plus particulièrement, l’Asie. D’elle, son père disait déjà à cette époque : "Ma fille a la peau blanche, mais elle a l’âme jaune". Fugueuse à l’âge où d’autres jouent à la poupée, faisant preuve d’un caractère excluant tout compromis, Alexandra David-Néel trace son chemin en saisissant toute opportunité lui permettant de voyager. Déterminée à atteindre son but, elle est réconfortée dans ses choix par l’anarchiste Elisée Reclus, un géographe ami de son père. Avec le livre de Jean Chalon, nous découvrons également une femme éprise de spiritualité, subjuguée par une statue de Bouddha vue au musée Guimet. Elle suivra les préceptes du bouddhisme, vécu non pas comme une religion mais comme une véritable philosophie de vie. Ses pas la guideront enfin vers l’Asie, continent si longtemps espéré. Bien d’autres aventures et péripéties sont parfaitement décrites par Jean Chalon, son livre permet de mieux comprendre l’énergie de vie de son héroïne, l’essence même de ses motivations. Cantatrice, écrivain, conférencière, infatigable voyageuse mais aussi femme amoureuse et féministe sans n’avoir jamais eu besoin de le revendiquer, Alexandra David-Néel assuma ses choix et cette forme d’égoïsme indispensable pour garder une liberté longtemps attendue. Une nouvelle édition de la biographie de référence d’Alexandra David-Néel à (re) découvrir à l’occasion des 50 ans de sa disparition…
Régine ZOHAR

"Le lumineux destin d’Alexandra David-Néel", de Jean Chalon. Éditions Plon. 460 p. 24€.

Extrait :
Dans "Le Lumineux Destin d’Alexandra David-Néel", j’ai voulu surtout respecter le rythme de ce destin galopant. C’est d’ailleurs l’un des secrets de cette vitalité alexandrine qui tient du prodige : Mme David-Néel ne s’est jamais arrêtée. Comment en aurait-elle eu le temps ? Elle s’incarna, en une seule existence, en tant de personnages : anarchiste, bourgeoise, bouddhiste, cantatrice orientaliste, exploratrice (elle fut la première Parisienne à pénétrer à Lhassa en 1924), journaliste, écrivain... Comment aurait-elle pu perdre un instant alors que sa vie, sa vraie vie selon ses plus profonds désirs, ne commença qu’à 43 ans ? Quelle leçon de patience et d’endurance ! Bondissant sans cesse en avant, sans cesse en mouvement, même quand on la croit immobilisée à sa table de travail, celle qui, centenaire, faisait, à l’étonnement de son entourage, renouveler son passeport, n’a consenti à se reposer qu’en consentant à mourir, en 1969. Et encore, rien ne prouve que la mort, pour Alexandra, soit un repos éternel ! Jean Chalon

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.