Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Musique / Opéra > Le Festival de la Roque d’Anthéron du 20 juillet au 18 août célèbre toujours (...)

< >

Le Festival de la Roque d’Anthéron du 20 juillet au 18 août célèbre toujours "la virtuosité et l’excellence"

samedi 5 mai 2018

JPEG - 95.8 ko
Le pianiste Sergei Babayan sera pour la première fois à La Roque © Marco Borggreve - Maria-Joao Pires jouera au Théâtre antique d’Arles © Felix Broede - Adam Laloum clôturera la saison 2018 le 18 août © Maud Delaflotte - Arcadi Volodos assurera le concert d’ouverture le 20 juillet © Roque d’Antheron

C’est par un hommage appuyé au chef d’orchestre Lawrence Foster que René Martin, directeur artistique, a présenté le programme du Festival de la Roque d’Anthéron 2018 qui se tiendra du vendredi 20 juillet au samedi 18 août. « Le travail accompli par ce grand artiste à la tête de l’orchestre philharmonique de Marseille est admirable et, sous sa baguette, la formation a progressé pour devenir l’une des meilleures en France », indique-t-il. Met en exergue le bilan de la saison passée, livré par le Président de la manifestation, Jean-Pierre Onoratini, qui fait apparaître « une fréquentation en hausse ». Parle d’une édition 2018, qui se tourne vers la jeunesse avec un partenariat en direction des lycéens ; d’un programme qui passera par les nuits d’Eygalières du 16 au 18 juillet, des concerts au théâtre antique d’Arles avec Maria João Pires (les 28 et 29 juillet à 20h30). René Martin rappelle qu’il s’agit d’un Festival qui « célèbre toujours la virtuosité et l’excellence ». Pour preuve la présence en ouverture d’Arcadi Volodos, sous la baguette de Foster, qui a enflammé le Parc Florans en 2017 lors d’un récital consacré à deux sonates de Schubert. « C’était un concert historique », a souligné René Martin. Autre virtuose Lucas Debargue le 7 août que l’on a entendu au Festival de Pâques d’Aix et qui jouera du Chopin et du Szymanowski en clôture d’une journée incroyable, puisque consacrée à sa professeure de piano Rena Cherechevskaïa qui donnera une master classe ouverte au public à partir de 14h à la salle des fêtes Marcel Pagnol de La Roque. Un nouveau lieu qui apparaît plusieurs fois dans la programmation et l’idée d’une master classe là encore assez inédite. Les amateurs de Jazz ne sont pas oubliés avec la présence de Baptiste Trotignon ou encore Brad Mehldau Trio.

Des pianistes habitués et une star nouvelle

Parmi les habitués, tous virtuoses, notons la garde venue de l’Est avec les pianistes Lugansky, Berezovsky, Geniusas, Volodin, Avdeïeva, Trifonov, Porat, Kolesnikov, ou Sokolov (le lieu reste à préciser) et la présence annuelle et fidèle de l’orchestre du Sinfonia Varsovia (c’est Lio Kuokman à la baguette qui dirigera Luis Fernando Perez au piano le 6 août). Si les Français Chamayou, François-Frédéric Guy, Adam Laloum (il assurera le concert de clôture), Anne Queffélec, Boffard, Rémi Geniet, Pennetier, Kadouch, Claire Désert, Emmanuel Strosser ou encore El Bacha, Nelson Freire, Kodama, Angelich, Goerner Iddo Bar-Shaï, constituent le socle des invités que l’on retrouve chaque année. La saison 2018 accueillera pour la première fois Sergeï Babayan, pour un programme Liszt, Rachmaninov, Chopin, Rameau, Pärt, donné le 16 août au Parc Florans. Né en 1961 cet Arménien possède un toucher exceptionnel et Martha Argerich ne s’y est pas trompé puisqu’elle vient d’enregistrer avec lui un album Prokofiev. Ajoutons Lars Vogt, spécialiste de Beethoven pour une nuit du piano Beethoven le 9 août.

Capuçon et cordes reines

Si le Festival de la Roque est avant tout consacré au piano avec cette année peu d’orchestres différents dont celui d’Odense placé sous la direction de Vedernikov, (soirées Brahms), on notera que les cordes sont à l’honneur également avec le Trio Wanderer, le violoniste Gidon Kremer qui aime tant défendre la musique contemporaine, le violoncelliste Yovan Markovitch, Gérard Caussé, Augustin Dumay, Victor-Julien Lafferrière, et bien entendu Renaud Capuçon pour lequel René Martin indiquera : « J’entretiens avec Renaud des rapports très amicaux et il adore venir jouer ici  ». Ce sera le 31 juillet. Une saison qui s’annonce donc, non pas surprenante sur le fond, mais passionnante de bout en bout.
Jean-Rémi BARLAND

L’ensemble du programme et réservations (disponibles à partir du 29 mai ) sur festival-piano.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.