Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Le MuCEM à Marseille : Programmation du mercredi 11 au 16 mars

< >

Le MuCEM à Marseille : Programmation du mercredi 11 au 16 mars

lundi 9 mars 2015

Le 13 mars, le cycle « Entre…croisements » fait la part belle à la scène contemporaine libanaise en présentant pour la première fois en France Le Troisième cercle de la chorégraphe Nancy Naous et du compositeur Wael Koudaih. Une œuvre à découvrir en deux temps : en amont du spectacle, au Forum, une installation diffuse une série d’entretiens réalisés au Liban avec nombre d’érudits musulmans, religieux, et spécialistes du droit islamique ; suivie de la performance chorégraphique dans l’auditorium.
Puis le MuCEM quitte le Liban pour s’arrimer au Pays basque, en Catalogne, en Laponie et dans les Balkans à l’occasion des Rencontres du cinéma européen en « villégiature » au musée les 14 et 15 mars. Baptisé « Festival C’est ici que je vis », ce premier week-end sous le signe de la rencontre (« L’Europe et ses minorités ») et du cinéma (films et documentaires) se poursuivra les 21 et 22 mars avec du cinéma, toujours, et un concert mêlant chants siciliens et musique bretonne…
Si toutes les langues se font entendre au MuCEM, le français sera à l’honneur les 16 et 20 mars pendant la Semaine de la langue française et de la francophonie : sous la forme d’une proposition ludique et interactive, le MuCEM fera rimer les 10 mots choisis pour l’édition 2015 avec ses collections. Quand slam rime avec objets d’art…

JPEG - 43.9 ko
(Photo Philippe Maillé)

Vendredi 13 mars

Cycle « Entre…Croisements »
Installation & performance, 1ère en France
Le Troisième cercle de Nancy Naous et Wael Koudaih
On entend souvent dire que l’Islam prohibe la musique et que la danse est interdite à la femme musulmane. A la fois installation et performance, Le troisième cercle part de cette rumeur entendue par les deux artistes Nancy Naous et Wael Koudaih. Cependant, une religion dans laquelle le chant est si important peut-elle vraiment soustraire totalement la musique ? C’est dans l’optique de comprendre les différentes attitudes que peuvent avoir les musulmans envers la musique et la danse que Nancy Naous et Wael Koudaih ont décidé d’aller interroger des cheikhs ; les personnes concernées, celles qui décident en prononçant des Fatwas. L’installation permet ainsi aux spectateurs de connaître leurs réactions face à la musique actuelle et à la danse contemporaine.
19h30 - Installation au forum (accès libre) - 20h30 - Performance à l’auditorium (12€ tarif plein / 9€ tarif réduit) - Production : 4120.Corps / Coproduction : Al Mawred al Thaqafy, Heinrich-Boll-Stiftung, MuCEM.

Samedi 14 et dimanche 15 mars

Festival c’est ici que je vis
Le MuCEM s’associe à Cinépage et accueille la deuxième partie des Rencontres du cinéma européen consacrée à la question des minorités nationales, culturelles et linguistiques telles qu’elles apparaissent au cinéma. Au menu du week-end d’ouverture du festival, un débat, deux films tournés au Pays Basque et en Catalogne, et deux documentaires évoquant les Sames et les Pomaks. Le Festival continuera son tour d’Europe les 21 et 22 mars avec des ateliers, du cinéma et un concert. À suivre !

Samedi 14 mars

JPEG - 108.7 ko
Alain Dieckhoff, directeur de recherche au CNRS (Photo D.R.)

Rencontre-débat sur la question des minorités nationales en Europe « L’Europe et ses minorités » avec Yves Plasseraud (juriste, président du Groupement pour les droits des minorités) et Alain Dieckhoff (directeur de recherche au CNRS).
Rencontre animée par Yvan Amar de Radio France Internationale.
15h - Rendez-vous à l’auditorium - Entrée libre dans la limite des places disponibles

suivi de
Cinéma
"C’est ici que je vis" de Marc Recha (Catalogne, 2010, 1h32, VOSTF)

JPEG - 45.3 ko
"C’est ici que je vis" de Marc Recha (Photo D.R.)

Entre banlieue pauvre de Barcelone (une zone urbaine en pleine mutation) et concours d’oiseaux chanteurs, Marc Recha filme les doutes de son héros Arnau, un jeune garçon aussi taciturne qu’attachant… Dans son cinquième film, le réalisateur catalan est fidèle à son style contemplatif mais innove en adoptant une narration plus classique teintée de fantaisie. Séance suivie d’un débat avec le réalisateur.
17h - Projection à l’auditorium - 5€ tarif plein / 3€ tarif réduit

Suivi de
Buffet Basco-Catalan
19h45 - Rendez-vous au Forum-Gratuit

Suivi de
Cinéma
Obaba, le village du lézard vert de Montxo Armendariz (Allemagne/Espagne, 2005, 1h45, VOSTF)

JPEG - 77.3 ko
"Obaba, le village du lézard vert" de Montxo Armendariz (Photo D.R.)

Munie d’une caméra vidéo, la jeune Lourdes part pour un village perdu dans les montagnes du Pays basque espagnol où elle fait des rencontres étranges et des découvertes mystérieuses. De retour chez elle, elle sent qu’elle n’est plus la même et ressent un impérieux besoin de repartir à Obaba...
Séance suivie d’un débat avec Joxean Fernandez, directeur de la Cinémathèque basque.
20h30 - Projection à l’auditorium - 5€ tarif plein / 3€ tarif réduit

Dimanche 15 mars

Cinéma
"Jon face au vent" de Corto Fajal (France/Suède, 2011, 1h17)

JPEG - 135.9 ko
"Jon face au vent" de Corto Fajal (Photo D.R.)

Dans un documentaire au souffle lyrique, Cortol Fajal nous entraine à la découverte du nomadisme lapon, dans les pas d’un éleveur de rennes appartenant au peuple des Samis. Une communauté qui, répartie sur quatre territoires nationaux (Norvège, Suède, Finlande, Russie), a vu ses pratiques traditionnelles et son territoire se réduire comme peau de chagrin sous les coups de butoir de la modernité et de l’industrialisation. Séance suivie d’un débat avec le réalisateur.
15h - Projection à l’auditorium - 5€ tarif plein / 3€ tarif réduit

Suivi de
Cinéma
"Plus tu parles… plus tu pleures de Dimitris Kitsikoudis" (Grèce, 2007, 1h15)
Prix du meilleur documentaire au Festival de Thessalonique 2007 et primé au Festival du cinéma indépendant de Patras, le film dresse le portrait des Pomaks, une minorité musulmane slavophone des Balkans, à travers leur histoire, leur culture, leurs peurs et leurs espoirs. Séance suivie d’un débat avec Eftychia Droutsa, ethno-musicologue grecque, spécialiste de la musique et de la culture pomaks.
17h45 - Projection à l’auditorium - 5€ tarif plein / 3€ tarif réduit

Lundi 16 et vendredi 20 mars

Semaine de la langue française et de la francophonie

Dis-moi dix mots…que tu accueilles / nuit du slam

JPEG - 107.4 ko
Dis-moi dix mots © DZPuigCart

À l’occasion de la Semaine de la langue française et de la francophonie, le MuCEM fait rimer ses collections avec 10 mots venus d’ailleurs qui enrichissent la langue française, 10 mots choisis pour cette édition 2015 : amalgame, bravo, cibler, grigri, inuit, kermesse, kitsch, sérendipité, wiki, zénitude. Comment ? En croisant ateliers slam animés par le slameur Dizzylez et visites des collections au Centre de conservation et de ressources (CCR) autour d’une sélection d’objets en lien avec les mots. Au CCR ou sur le web, l’important est de participer en sélectionnant ses propres mots sur la page Facebook du MuCEM et sur le site internet !
Lundi 16 mars au Centre de conservation et de ressources (1, rue Clovis Hugues - 13003 Marseille)
- 9h - Visite des collections du MuCEM sous l’angle de « Dis-moi dix mots »
CCR - Entrée libre sur inscription (1h)
- 10h - Atelier d’écriture créative slam avec Dizzylez
CCR - Entrée libre sur inscription (2h) - A partir de 9 ans

Les expositions temporaires

History Zero, une proposition de l’artiste grec Stefanos Tsivopoulos
Stefanos Tsivopoulos fit sensation dans l’exposition inaugurale de l’année capitale européenne de la culture Ici, ailleurs avec son film Amnesialand (2010, 16 mm, 24’), montage minutieux d’images de paysages lunaires et d’archives pour mettre au jour ce qu’est devenue la province de Murcia : ruines industrielles, déchets toxiques et pollution des lacs… Aujourd’hui, l’artiste est de retour à Marseille au MuCEM avec une installation conçue pour la Biennale de Venise 2013, History Zero, composée de trois films de fiction et d’un espace documentaire sur des monnaies alternatives aux monnaies officielles. Projet qui pose la question de la place de l’argent dans les sociétés d’aujourd’hui et son rôle dans les relations entre les individus.
Jusqu’au 13 avril 2015 - fort Saint-Jean - Bâtiment Georges-Henri Rivière (GHR)
Commissaire MuCEM : Jean-Roch Bouiller, conservateur, chargé de l’art contemporain
Scénographe : Oliver Bedu et Juliette Morel - Struc’Archi

Changement de propriétaire

Une mise en exposition du conte Michka, revu par l’architecte Patrick Bouchain qui présente une sélection d’objets des collections du MuCEM.
Jusqu’au 5 juillet 2015 - Centre de Conservation et de Ressources (CCR)
1, rue Clovis Hugues, 3e - Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h

Horaires d’ouverture du MuCEM

- Tous les jours sauf le mardi.
- Hiver (jusqu’au 30 avril) : 11h / 18h
- Dernière entrée 45 minutes avant la fermeture du site.
- Évacuation des salles d’expositions 30 minutes avant la fermeture du site.

Réservations pour le public :

- Rencontres-spectacles gratuits : entrée libre dans la limite des places disponibles
- Rencontres-spectacles payants : réservation par téléphone au 04 84 35 13 13
ou par mail reservation@mucem.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.