Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Le Mucem à Marseille : Programmation du mercredi 22 au lundi 27 octobre (...)

< >

Le Mucem à Marseille : Programmation du mercredi 22 au lundi 27 octobre 2014

lundi 20 octobre 2014

Et si on passait les vacances de la Toussaint en famille au Mucem ? Avec la complicité de La Baleine qui dit « Vagues » et de Fotokino, tous deux experts dans leur domaine artistique respectif, le Mucem dessine une programmation de qualité, inventive, à vivre en famille : des contes pour voyager et rêver, des ateliers pour créer et partager…
À peine le temps fort « Histoires d’Odessa » refermé que le Mucem poursuit son exploration de l’Europe de l’Est en invitant le groupe bosnien Divanhana en concert, le 24 octobre et en prolongeant son cycle consacré aux films ukrainiens de 1920 à nos jours, les 25 et 26 octobre. Un week-end cinéma conçu désormais comme un rituel.
Dans le cadre du rendez-vous mensuel « Le temps des archives », lundi 27 octobre, Emmanuel Laurentin et ses invités aborderont l’un des événements-clés de l’histoire récente de l’Algérie : la décennie noire de la guerre civile.

JPEG - 58.3 ko
(Photo Philippe Maillé)

Du mercredi 22 octobre au lundi 27 octobre

Escales imaginaires en Méditerranée :
Le Mucem lève l’encre avec, à la barre, La baleine qui dit « Vagues » et ses contes au répertoire aussi large que la grande bleue… et vogue de cultures en civilisations méditerranéennes au gré des ateliers créatifs et poétiques de Fotokino. Des escales pour tous les âges, pour les petits et les grands, et même les grands-parents !
Billet Escales imaginaires en Méditerranée : adulte 12€ / 9€ - enfant 5 €
Le billet donne accès à un conte et à un atelier

Des contes, des récits et des histoires à vivre en famille…
La Baleine qui dit « Vagues » invite quatre conteurs à partager des histoires qui ont traversé des siècles et des océans : de l’Espagne au Liban et de la Provence au Maghreb, les contes d’hier et d’aujourd’hui font une halte au Mucem !

Mercredi 22 et vendredi 24 octobre

Contes berbères par Nora Aceval - de 4 à 12 ans
Nora Aceval donne à entendre des récits qu’elle a collectés en Algérie.

Les chemins du sud par Jean-Michel Hernandez
Avec Jean-Michel Hernandez, le périple autour de la Méditerranée est rehaussé de français, d’occitan ou d’espagnol !
En alternance à 15h30, 16h, 16h30, 17h, 17h30, 18h - Espace Enfants

Jeudi 23 et dimanche 26 octobre

D’une rive à l’autre par Laurent Daycard - de 4 à 12 ans
Des contes en musique pour naviguer d’une rive à l’autre et voir si les princesses et les ogres sont les mêmes des deux côtés de la Méditerranée.
15h30, 16h30, 17h30 - Auditorium

Samedi 25 et lundi 27 octobre

Contes de la Petite Bleue par Praline Gay-Para - de 4 à 12 ans
La mer n’est pas frontière, elle est passage, appel au voyage. Avis de grand vent de mots et d’images avec Praline Gay-Para !
14h30, 15h30, 16h30 - Auditorium

Les ateliers de Fotokino pour les petits et les grands
Fotokino est une grande malle aux trésors, une immense fabrique à imaginaires ! Jeux de papiers, de couleurs ou de lumières, dans ses ateliers, tout est possible pour donner vie et formes à ses propres images de la Méditerranée…

Du mercredi 22 au lundi 27 octobre

Paysages à poster - à partir de 4 ans
Un laboratoire de cartes postales à réaliser avant de les poster.
De 14h30 à 18h30 - Forum

Du mercredi 22 au vendredi 24 octobre

Empreintes de la mer - pour les familles avec enfants de 8 à 12 ans
Des filets de pêche et des bouts de cordage pour composer un fond marin que l’on imprimera selon d’anciens procédés photographiques, comme les photogrammes.
Avec Pilar Arcila, réalisatrice et photographe.
14h30, 15h30, 16h30, 17h30 - Forum

Du Mercredi 22 au vendredi 24 octobre

Au fil de l’horizon - pour les familles avec des enfants de 4 à 7 ans
Créée collectivement, réalisée avec des papiers transparents, nourrie des idées et des imaginaires de chacun, une fresque sera projetée sur une boîte lumineuse.
Avec Sabine Allard, graphiste.
14h30, 15h30, 16h30, 17h30 - Forum

Du samedi 25 au lundi 27 octobre

Microrama - pour les familles avec des enfants de 4 à 7 ans
Diapos, cellophane, bouts de cordes, rhodoïd, filets, papier transparent imprimé… toutes les techniques et tous les matériaux sont possibles pour composer des collages sur le thème de la mer. Les œuvres seront ensuite montées sur diapositive et projetées sur un écran. Avec Valérie Pelet.
14h30, 15h30, 16h30, 17h30 - Forum

Du samedi 25 au lundi 27 octobre

Si, contre la vague, la mer frise… - de 8 à 12 ans
Inspiré des céramiques andalouses, des tapisseries kabyles, des zelliges et des poteries grecques, cet atelier jouera des assemblages géométriques pour que chacun réalise une frise de papier. Avec Bettina Henni, dessinatrice.
14h30, 15h30, 16h30, 17h30 - Forum

Vendredi 24 octobre

Le groupe bosnien Divanhana en concert
Ce groupe de musique originaire de Bosnie-Herzégovine mêle musique traditionnelle bosnienne, jazz, pop et musique classique du XXe siècle, et réinterprète la Sevdalinka en y ajoutant des arrangements modernes. La Divanhana - terme ancien utilisé après la conquête du pays par l’Empire Ottoman - est la pièce centrale de la maison où famille et amis se réunissent, chantent et discutent. Au MuCEM, Divanhana jouera et chantera… Avec les musiciens : Neven Tunjic keyboards, Leila Catic vocals, Nedzad Musovic accordion, Rifet Camdzic drums, Irfan Tahirovic percussion, Azur Imamovic bass, Danijel Condric guitar, Borjan Milosevic soundman
20h30 - Concert à l’Auditorium -Tarif plein 15€ / tarif réduit 11€
Concert organisé dans le cadre du cycle mensuel « Entre…croisements »

Samedi 25 et dimanche 26 octobre

D’une révolution à l’autre… « Ukraine, grenier d’images » :
cycle cinéma proposé par l’historien Lubomir Hosejko, directeur du ciné-club ukrainien de Paris

Samedi 25 octobre

Le cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein (Russie, 1925, 1h13, film muet, sur une musique de Dimitri Chostakovitch)
Avec Alexandre Antonov, Vladimir Barsky, Grigori Aleksandrov.
Attention, chef-d’œuvre ! Ce film sur la mutinerie des marins du Potemkine pendant la Révolution russe de 1905, commandé par les autorités soviétiques, est un film culte. C’est aussi l’un des plus censurés, y compris dans son pays, car il est parvenu à exalter la révolte des humbles avec bien trop de puissance…
18h30 - Projection à l’Auditorium - Tarif plein 5€ / tarif réduit 3€
Suivi de
La maison à la tourelle de Eva Neymann (Ukraine, 2012, 1h20, VOSTF)
Avec Dmitriy Kobetskoy, Katerina Goloubeva, Mikhaïl Veksler.
Hiver 1944 : une mère et son fils traversent l’Union Soviétique à bord d’un train pour rejoindre leur famille. Au cours du voyage, la mère tombe gravement malade et meurt. Livré à lui-même au milieu de paysages désolés et d’une population cupide et nécessiteuse, l’enfant reste déterminé à mener son périple à terme. Comme son premier long-métrage (Au bord de l’eau, inédit en France), ce film est adapté d’une nouvelle de l’écrivain et scénariste russe Friedrich Gorenstein qui relate son histoire, glacial vagabondage de quasi-orphelin abandonné à l’indifférence.
20h30 - Projection à l’Auditorium - Tarif plein 5€ / tarif réduit 3€

Dimanche 26 octobre

Little Odessa de James Gray (USA, 1994, 1h40, VOSTF)
Avec Tim Roth, Edward Furlong, Moira Kelly.
Tueur à gages, Joshua Shapira exécute ses contrats sans états d’âme jusqu’au jour où son commanditaire exige un contrat à Brighton Beach, quartier des Juifs ukrainiens appelé Little Odessa, Là où, justement, il passa son enfance et assassina le fils du chef de la mafia locale…
16h30 - Projection à l’Auditorium - Tarif plein 5€ / tarif réduit 3€
Suivi de
The Tribe de Myroslav Slaboshpytskiy (Ukraine, 2014, 2h10)
Avec Grigori Fessenko, Yana Novikova, Rosa Babiï
Sergueï, sourd et muet, entre dans un internat spécialisé et doit subir les rites de la bande qui fait régner son ordre, trafics et prostitution… Mise en scène inventive et élégante pour ce film intégralement interprété par des acteurs sourds muets, sans sous-titre, sans voix-off, sans musique, présenté à la Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2014. Et récompensé par le Grand Prix Nespresso et le Prix Révélation France 4. Le réalisateur avait déjà expérimenté ce dispositif radical dans un court-métrage précédent, Deafness.
18h30 - Projection à l’Auditorium - Tarif plein 5€ / tarif réduit 3€

Lundi 27 octobre

Rencontre-débat « la décennie noire en Algérie »
Emmanuel Laurentin reçoit le journaliste et écrivain Kamel Daoud, et Karima Dirèche, directrice de recherche au CNRS et Directrice de l’Institut de Recherche sur le Maghreb contemporain de Tunis.
Algérie, 1992. La poussée électorale du Front Islamique du Salut (FIS) amène le gouvernement à suspendre le processus démocratique et à décréter l’état d’urgence. C’est le début d’une longue crise : assassinats, attentats, massacres, répression… La « décennie noire » demeure un traumatisme profond pour l’Algérie. Peut-on parler de guerre civile ? En quoi cette tragédie peut-elle nous aider à éclairer le présent et à comprendre une forme d’immobilisme dans l’Algérie politique d’aujourd’hui ?
19h - Rendez-vous à l’Auditorium
Chaque séance du cycle « Le temps des archives » est enrichie d’un moment de décryptage et d’analyse de l’archive sous ses aspects formels. Cette séance sera décryptée par Sophie Gebeil (Attachée d’enseignement et de recherche à l’Université Aix-Marseille, et Doctorante à Telemme sous la direction de Maryline Crivello).
Cycle organisé en partenariat avec l’Ina, France Culture, les Amis du MuCEM et books.

Dernière semaine pour voir…

Des Artistes Dans La Cité #2 : « Passerelle Artistique : Étrange Paradoxe »
Avec la complicité d’Omar Berrada, Zahia Rahmani et Mohamed Rachdi, les artistes Younes baba-Ali, Yto Barrada, Hassan Darsi, Martine Derain, Mohammed Laouli ont participé à des workshops, des rencontres à Casablanca et au MuCEM : l’exposition rend compte de leurs dialogues et de leurs réflexions à travers la diffusion d’images, de films associant la parole des artistes à leur création vidéo.
Omar Berrada est écrivain, critique littéraire et traducteur. Zahia Rahmani est écrivain et historienne de l’art. Mohammed Rachdi est théoricien de l’art et commissaire d’expositions. Co-commissariat : La Source du lion (Casablanca) et Jean-Roch Bouiller (Mucem). Scénographie : Olivier Bedu et Juliette Morel - Struc’Archi
Jusqu’au 27 octobre - bâtiment Georges-Henri Rivière du fort Saint-Jean (GHR)

… Et toujours

Changement de propriétaire (au CCR)
Après Jean Blaise, Patricia Buck et Joy Sorman en 2013, l’architecte Patrick Bouchain porte un regard neuf sur les collections du musée, décalé comme il sait le faire, prenant prétexte de nous raconter l’histoire de l’ourson Michka qui endure les épreuves du monde réel… Au fil du parcours, dessins et objets créateurs d’imaginaire transmettent le goût de la lecture, de la narration et de la fable humaniste.
Centre de Conservation et de Ressources – 1, rue Clovis Hugues 13003 Marseille
Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h. Accès libre sur présentation d’une pièce d’identité. Jusqu’au 17 mai 2015

Horaires d’ouverture du Mucem

- Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11 heures à 19 heures
Nocturne le vendredi jusqu’à 22h. A partir du 1er novembre du 11 heures à 18 heures
Dernière entrée 45 minutes avant la fermeture du site.
Évacuation des salles d’expositions 30 minutes avant la fermeture du site.

Réservations pour le public :

Rencontres-spectacles gratuits : entrée libre dans la limite des places disponibles
Rencontres-spectacles payants : réservation par téléphone au 04 84 35 13 13
ou par mail reservation@mucem.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.