Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Echanges > Le Primed à la Villa Méditerranée : Les lauréats de l’édition 2015 du Festival (...)

< >

Le Primed à la Villa Méditerranée : Les lauréats de l’édition 2015 du Festival de la Méditerranée en images dévoilés

samedi 12 décembre 2015

JPEG - 154.9 ko
Biyouna, actrice, chanteuse et danseuse algérienne marraine de l’édition 2015 du Primed (Photo Robert Poulain)
JPEG - 113.7 ko
Reda Benjelloun, Président du Jury, Directeur des magazines d’information et des documentaires à 2M (Maroc) (Photo Robert Poulain)

Le jury [1] a dévoilé ce vendredi 11 décembre, les lauréats de cette édition 2015 du Primed en présence de la marraine Biyouna, actrice, chanteuse et danseuse algérienne.

JPEG - 89.6 ko
Les lauréats du Primed et les membres du jury (Photo Robert Poulain)

Grand Prix du Documentaire Enjeux méditerranéens parrainé par France Télévisions - Égypte - « Voyage en barbarie » Réalisation : Delphine Deloget et Cécile Allegra (France) - Production : Memento, Public Sénat, avec la participation de France Télévisions (France) 71 minutes, 2014

Depuis 2009, un commerce d’êtres humains sévit en toute impunité dans la péninsule égyptienne du Sinaï. Les victimes, des Erythréens pour la plupart, y sont séquestrées et torturées jusqu’au paiement d’une rançon exorbitante. Robel, Germay, Filmon, Halefom ont survécu à ces camps de torture. A travers leur parole et leurs gestes livrés dans l’intimité de leurs chambres, le film retrace leur long voyage au coeur de la cruauté humaine. Delphine Deloget et Cécile Allegra sont documentaristes pour ARTE, France 3, France 5…Le long-métrage ʺNo London Todayʺ de Delphine, primé dans de nombreux festivals, a été présenté au festival de Cannes par l’ACID. Cécile a travaillé comme Grand Reporter pour Le Monde. Son film ʺHaïti, la blessure de l’âmeʺ a été finaliste du prix Albert Londres en 2010

Prix Mémoire de la Méditerranée parrainé par l’INA (Institut National de l’Audiovisuel) - Turquie -« Événements de Phocée 1914 » - Réalisation : Agnès Sklavos et Stelios Tatakis (Grèce) Production : Tatakis AV Productions (Grèce) 50 minutes, 2014

Juste avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale, toute la population grecque des côtes d’Asie Mineure a dû fuir pour trouver refuge en Grèce. A cette époque, un archéologue français et ses trois collaborateurs se trouvent en mission archéologique en Phocée d’Asie Mineure pour découvrir les traces de l’ancienne Phocée, métropole de la ville de Marseille. Ils parviennent à sauver et à aider un nombre considérable de Grecs Phocéens dans leur fuite.
Agnès Sklavos est réalisatrice de séries, court-métrages et documentaires. Son premier film, ʺO Kir Orpheasʺ (2004), a été primé au Festival de Kalamata. Stelios Tatakis travaille comme monteur, directeur de la photographie, réalisateur, GFX et superviseur de post-production. Ensemble, ils ont réalisé en 2012 le documentaire ʺTa kolitiria - Playing with shadowsʺ.

Prix Première œuvre parrainé par la RAI (Radio Télévision Italienne) - Belgique/Maroc - « Patience, Patience, t’iras au paradis ! » - Réalisation : Hadja Lahbib (Belgique) Production : Les Passeurs de Lumière, Clair-obscur Productions, RTBF, Arte (Belgique) 85 minutes, 2015
Dans les années 60, des milliers de Maghrébins vinrent en Belgique pour travailler. Parmi eux, des femmes qui ont un jour tout quitté pour suivre un homme sur une terre inconnue. ʺPatience, patience, t’iras au paradis !ʺ, c’est le refrain mille fois répété pour aider ces femmes à subir leur vie sans jamais se plaindre. 50 ans plus tard, c’est le goût de l’émancipation qui les gagne. Elles se révèlent incroyablement joyeuses, capables d’une autodérision profondément décomplexée. Journaliste, réalisatrice et présentatrice, Hadja Lahbib est connue du grand public pour être l’un des visages de la RTBF. Longtemps envoyée spéciale aux quatre coins du globe, elle se consacre depuis quelques années à la culture et à la réalisation. ʺPatience, patience, t’iras au paradis !ʺ est son troisième documentaire.

Prix Art, Patrimoine et Cultures de la Méditerranée - Italie - « L’Accademia della follia » - Réalisation : Anush Hamzehian (Italie) Production : Point du Jour, France Télévisions (France) 52 minutes, 2014

Comment se passe la vie des fous quand ils ne sont pas internés ? C’est pour répondre à cette question qu’Anush Hamzehian a tourné dans la ville de Trieste où les fous vivent en liberté depuis que l’hôpital psychiatrique a fermé ses portes en 1978. On surnomme même Trieste ʺle Hollywood des fousʺ car on y trouve une troupe de comédiens mondialement connue, L’Académie de la Folie, qui monte deux spectacles par an dans le plus prestigieux théâtre de la ville. Après des études en communication, Anush Hamzehian a démarré sa carrière de réalisateur et monteur vidéo. Il a réalisé entre autres ʺLa Main et la Voixʺ, lauréat du Prix Art, Patrimoine et Cultures de la Méditerranée au PriMed 2010, ʺLes Enfants de l’Odysséeʺ (2012), et ʺJe préfère aller en enferʺ (2014).

Prix Averroès Junior parrainé par MPM (Communauté urbaine Marseille Provence Métropole) - Palestine - « Speed Sisters » (Inédit en France) - Réalisation : Amber Fares (Canada) Production : SocDoc Studios LLC (Etats-Unis) 79 minutes, 2015

Avides d’adrénaline et de cylindrées, cinq Palestiniennes ont décidé de se joindre à des compétitions masculines. Elles s’appellent Betty, Marah, Mona, Noor et Maysoon, ont entre 22 et 32 ans, et en Palestine, on les surnomme les Speed Sisters. Premières femmes à participer à des courses automobiles, elles défient les hommes sur le circuit dans le but de décrocher le titre de femme la plus rapide de Palestine, et de prouver aux yeux du monde que la femme est l’égale de l’homme. Amber FARES est une cinéaste canadienne d’origine libanaise. Après une carrière dans le domaine du marketing, elle décide d’approfondir ses connaissances sur la vie au Moyen-Orient, et co-fonde la société de production SocDoc Studios afin de produire des films qui explorent des thématiques sociales. ʺSpeed Sistersʺ est son premier long-métrage documentaire.

Prix Court Méditerranéen (Prix du Public) - Syrie - « Rebelle de Raqqa » - Réalisation : Claire Billet et Lyana Saleh (France) Production : France 24 (France) 23 minutes, 2015

L’histoire d’Haya El Ali, alias Rezane, une activiste syrienne anti-régime de 26 ans, qui a vu l’Armée Syrienne Libre puis l’Organisation de l’Etat islamique s’emparer de Raqqa, qu’elle a dû fuir en 2014 pour la France après avoir fait l’objet de menaces de mort. Les images qu’elle a tournées clandestinement en Syrie ont fait le tour du monde. En exclusivité, France 24 l’a suivie. Elle se confie sur la solitude et l’exil, son quotidien à Paris, où elle a trouvé refuge à la Maison des Journalistes. Claire Billet, journaliste, a été la première chef de bureau de France 24 en Afghanistan. Elle documente aujourd’hui les conséquences des conflits, avec stylo et caméra. Lyana SALEH, journaliste franco-palestinienne, a également été chargée de production pour MCD. Elle a rejoint France 24 en 2009, et réalisé de nombreux reportages en Libye, Palestine, Israël et Jordanie.

Prix Multimedia de la Méditerranée parrainé par Orange
« Syrie, journaux intimes de la révolution » de Caroline Donati et Carine Lefebvre-Quennell

Mention spéciale ASBU
« Patience, Patience, t’iras au paradis ! » de Hadja Lahbib

Prix à la diffusion

2M (Maroc) : « Speed sisters » de Amber Fares

France 3 Corse ViaStella - Grèce - « The Grocer » - Réalisation : Dimitris Koutsiabasakos (Grèce) Production : KinoLab (Grèce) 52 minutes, 2013

Depuis 1980, accompagné de sa femme Sophia, Nikos Anastasiou, épicier ambulant grec, emprunte le même chemin. Une fois par semaine, ils partent de la ville de Trikala pour se rendre dans les villages abandonnés des monts du Pinde, au Nord de la Grèce, un itinéraire de 75 km en voiture. Au cours des dernières années, leurs deux fils, Kostas et Thimios, les aident. Le documentaire suit leur voyage pendant les quatre saisons de l’année.
Dimitris Koutsiabasakos a étudié la réalisation cinématographique et télévisuelle à l’Institut National de la Cinématographie V.G.I.K. de Moscou. Il a réalisé de nombreux documentaires, séries, courts-métrages et longs-métrages, dont ʺThe Guardian’s Sonʺ (2006) et ʺBecoming an actorʺ (2014).

RAI 3 (Italie) - « Speed Sisters » de Amber FARES

Projections des films primés ce samedi 12 décembre de 14h00 - 21h00 - Villa Méditerranée et de 17h30 à 19h30 à la BMVR Alcazar (programme disponible dès le vendredi 11 au soir sur www.primed.tv et www.villa-mediterranee.org)


[1Reda Benjelloun, Président du Jury, Directeur des magazines d’information et des documentaires à 2M (Maroc) - Nilgün Aydoğan Présidente adjointe du Département Télévision de la TRT (Établissement de Radio et Télévision de Turquie) -Tatiana El khoury, Journaliste-chroniqueuse à France 24, elle anime et prépare une émission axée sur l’Histoire de Paris et de - Gustav Hofer, Correspondant d’Arte à Rome, journaliste et réalisateur - Khedija Lemkecher Réalisatrice et productrice (Tunisie)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.