Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Le World Trade Center Marseille-Provence accueille les "Saveurs du (...)

< >

Le World Trade Center Marseille-Provence accueille les "Saveurs du monde"

dimanche 7 janvier 2018

Le World Trade Center Marseille Provence et L’UCCCAB (Union des Chambres de Commerce et des Clubs d’Affaires Bilatéraux) ont proposé, fin 2017, la 5e édition de la soirée "saveurs du monde". Occasion pour les Consulats de Marseille, les Chambres de commerce et Club d’affaires bilatéraux de faire découvrir les attraits de leur territoire, dans une ambiance festive, autour des spécialités culinaires de leur pays. Une manifestation qui a vu intervenir Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, Caroline Pozmentier-Sportich, vice-présidente de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, déléguée aux relations internationales, Jean Roatta, adjoint au maire en charge des relations internationales et de la coopération Euroméditerranéenne.

JPEG - 88.8 ko
Paul Chaffard, président du WTC, Jean-Luc Chauvin, Caroline Pozmentier-Sportich, Jean Roatta, Nicolas Le Ny, Aleth Mandula et Olivier Van de Winkel (Photo Robert Poulain)

Cette découverte des saveurs du monde a permis échanges et rencontres sur les grands enjeux économiques du territoire. Nicolas Le Ny, rappelle que le club Apex, dont il est le président, est le premier Club d’exportateurs de Paca et fédère, depuis 40 ans, « les entreprises tournées vers l’International en leur proposant un soutien actif dans leur développement ». Olivier Van de Winkel, président de l’UCCCAB signale pour sa part : « Nous regroupons les différentes chambres de commerces et clubs d’affaires bilatéraux en Paca. Nous pouvons apporter nos compétences à toutes entreprises qui désirent s’introduire dans les marchés tels que : Allemagne, Belgique, Royaume-Uni, Etats-Unis, Italie, Grèce, Turquie, Arménie, Israël, Maroc, Inde ». Aleth Mandula, représentant Raymond Vidil, président de l’association MP2018 "Quel amour", revient sur ce nouveau rendez-vous festif et culturel de l’année 2018 qui proposera fêtes populaires, expositions, résidences, parcours originaux en centre-ville ou en pleine nature, créations, pièces de théâtre, opéras, concerts, danse contemporaine, cirque…

« Nous sommes le 4e aéroport français en termes de passagers, le deuxième en ce qui concerne le fret »

Jean-Luc Chauvin revient sur le devenir de l’aéroport : « porte d’entrée et de sortie du territoire, outil d’attractivité qui va être privatisé. L’enjeu est d’importance, nous sommes le 4e aéroport français en termes de passagers, le deuxième en ce qui concerne le fret, derrière Roissy Charles-de-Gaulle. De par son positionnement, le développement de l’e-commerce, il peut devenir un hub entre l’Europe et l’Afrique ». Dans ce contexte il indique : « La CCI, avec la métropole, le département 13 et Vitrolles avons un accord par lequel nous nous engageons à ne pas vendre nos parts sachant qu’avec nos 35% nous avons la majorité de blocage. Ensemble, nous voulons un partenaire qui développera l’aéroport, proposera des vols réguliers vers les Etats-Unis, des vols vers l’Asie et le Moyen-Orient, une navette avec l’Afrique. Il doit être aussi facile de s’y rendre que d’aller à Paris car l’Afrique connaît une forte croissance démographique, nous partageons avec nombre de ses pays la francophonie et, lorsque notre vieux pays sur ce vieux continent arrive à 1,5% de taux de croissance, celui-ci est de plus de 5% en Afrique ». Il rappelle à ce propos la création du réseau Africalink , « une communauté d’entrepreneurs du territoire Marseille-Provence et d’Afrique qui prône la réciprocité économique et une autre façon de faire du business dans un esprit gagnant-gagnant ».

« Soyons unis, créons du lien, du dynamisme »

Caroline Pozmentier-Sportich entend le propos, elle partage les objectifs : « Pour y parvenir il faut de la cohérence. Ne plus partir chacun de son côté. La loi donne aux régions un rôle de chef d’orchestre à l’international. Il faut s’appuyer sur ce socle et cela d’autant plus que Christian Estrosi et aujourd’hui Renaud Muselier ont pour ambition de développer notre présence à l’international afin de favoriser notre économie dans un rapport gagnant-gagnant en Méditerranée et en Afrique. Nous avons besoin pour cela de notre région, de ses trois marques monde : Provence, Alpes et Côte d’Azur, de ses pôles de compétitivité, de l’AMU, des 150 start-up qui se créent chaque année sur notre territoire. Nous vivons dans un monde connecté, soyons unis, créons du lien, du dynamisme et nous verrons à quel point nous pouvons accueillir des investisseurs ». Jean Roatta insiste à son tour sur un territoire qui gagne en évoquant le Grand prix de France qui revient sur le circuit Paul Ricard. « La vente de billets est un vrai succès et les hôtels connaissent déjà des réservations et, avant le grand prix, nous accueillerons quelques F1 pour une démonstration à proximité du Mucem ». Puis de rappeler : « Avec ses 75 consulats, Marseille est une place forte diplomatique, d’autant que nous avons reçu pas moins de 127 délégations venues de 59 pays ». Avant de considérer tout comme Caroline Pozmentier-Sportich : « Il faut mutualiser, on ne peut plus partir en voyage, revenir, faire preuve d’auto-satisfaction avant qu’une autre délégation ne parte ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.