Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Sciences > Le monde découvre pour la première fois un trou noir : huit grands télescopes (...)

< >

Le monde découvre pour la première fois un trou noir : huit grands télescopes mobilisés pour capturer l’image inédite

mercredi 10 avril 2019

Des scientifiques du monde entier, réunis sous le projet Event Horizon Telescope (EHT), ont présenté mercredi 10 avril, le résultat d’une observation croisée visant à capturer l’image d’un trou noir. Les résultats sont présentés lors de six conférences de presse organisées simultanément dans plusieurs villes du monde : Bruxelles (Belgique), Santiago (Chili), Shanghai (Chine), Tokyo (Japon), Taïwan (Chine) et Washington (États-Unis).

PNG - 136.8 ko
Using the Event Horizon Telescope, scientists obtained an image of the black hole at the center of galaxy M87, outlined by emission from hot gas swirling around it under the influence of strong gravity near its event horizon. (Credits : Event Horizon Telescope collaboration et al.)
JPEG - 69 ko
Chandra X-ray Observatory close-up of the core of the M87 galaxy. Credits : Nasa/CXC/Villanova University/J. Neilsen

Un rond sombre au milieu d’un halo flamboyant. Albert Einstein avait théorisé leur existence il y a plus d’un siècle : on sait enfin à quoi ressemble un trou noir. Il est d’une masse extrêmement dense de laquelle aucune lumière ne peut s’échapper. Tout ce qui se situe dans « l’horizon des événements d’un trou noir », connaît son point de non-retour, sera consommé et ne réapparaîtra jamais à cause de la gravité inimaginablement forte du trou noir. De par sa nature même, on ne peut pas voir un trou noir, mais le disque chaud de matériau qui l’entoure brille de mille feux. Sur un fond lumineux, tel que ce disque, un trou noir apparaît pour projeter une ombre. Pour la première fois une équipe internationale d’astrophysiciens a réussi à obtenir une photo d’un trou noir supermassif. La nouvelle image saisissante montre l’ombre du trou noir au centre de Messier 87 (M87), une galaxie elliptique située à quelque 55 millions d’années-lumière de la Terre. Ce trou noir représente 6,5 milliards de fois la masse du soleil. Pour capturer son ombre, huit radiotélescopes au sol basés dans le monde entier ont fonctionné ensemble, comme s’ils étaient un télescope de la taille de notre planète. « C’est une réalisation incroyable de la part de l’équipe EHT », a déclaré Paul Hertz, directeur de la division d’astrophysique au siège de la Nasa à Washington. « Il y a des années, nous pensions devoir construire un très grand télescope spatial pour imager un trou noir. En faisant en sorte que les radiotélescopes du monde entier travaillent de concert comme un seul instrument, l’équipe EHT a pu atteindre cet objectif plusieurs décennies à l’avance. »
Anna CHAIRMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.