Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Littérature > Le prix Médicis pour Yannick Haenel et son livre "Tiens ferme ta couronne" (...)

< >

Le prix Médicis pour Yannick Haenel et son livre "Tiens ferme ta couronne" aux éditions Gallimard : La comédie d’une vie

jeudi 9 novembre 2017

JPEG - 39.8 ko
Yannick Haenel Prix Medicis pour son livre "Tiens ferme ta couronne" aux éditions Gallimard (Photo Francesca Mantovani - éditions Gallimard)

C’est une aventure poétique, cocasse, totalement décalée, faite de rencontres fantasques, mystérieuses qu’a choisi Yannick Haenel pour son héros, un homme qui a écrit un volumineux scénario sur la vie de Herman Melville : The Great Melville, l’auteur de Moby Dick et dont aucun producteur ne veut. Un jour, on lui procure le numéro de téléphone du grand cinéaste américain Michael Cimuno, réalisateur mythique de « Voyage au bout de l’Enfer » et de « La porte du paradis ». La rencontre a lieu à New York. S’en suit une série d’aventures rocambolesques, drôles, farfelues, itinéraire spirituel d’un homme guidé par la fidélité à cette « chose qui l’habite » la comédie d’une vie qui cache une histoire sacrée. On se sent quelque fois perdu dans cette épopée ponctuée d’épisodes déjantées qui courent du musée de la Chasse à Paris à l’île « d’Ellis Island » au large de New York mais aussi au bord d’un lac en Italie. Des rencontres, un diner à la Bastille avec Isabelle Huppert, un dalmatien nommé Sabbat, un voisin démoniaque, une concierge retorse, un agressif maître d’hôtel qui est le sosie d’Emmanuel Macron et tout cela est ponctué de signes cabalistiques. Éclairant cette recherche du Graal : c’est l’apparition récurrente d’un grand cervidé blanc, s’agit-il d’un cerf, d’un daim, peu importe, le narrateur poursuit son immersion dans un monde absurde et violent. « Depuis mon retour de New York, j’avais la certitude de détenir un secret. Et j’étais assez fou pour imaginer qu’il soit possible d’y accéder »… Un livre singulier qui part à la recherche de la comédie de notre vie.
« Tiens ferme ta couronne », de Yannick Haenel- aux Editions Gallimard, coll. L’infini, 352 pages - 20 €.
Christine LETELLIER
Déjà en lice pour le Goncourt, Yannick Haenel qui vient de remporter le prix Médicis (au quatrième tour) est natif de Rennes, il a 50 ans. Auteur confirmé, il a notamment obtenu en 2009 le Prix Interallié pour « Jean Karski » et le prix Décembre 2007 avec « Cercle ». C’est Frédéric Mitterrand, qui fait partie du Jury, qui a annoncé les résultats.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.