Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Ligue 1 : Les ratés de l’OM

< >

Ligue 1 : Les ratés de l’OM

vendredi 28 décembre 2018

Attaque stérile, défense perméable, élimination en Ligue Europa, les Olympiens accumulent les échecs depuis le début du championnat. Analyse d’un début de saison raté. Le ton était donné à Nîmes, le 19 août. Battus (3-1) par les promus Gardois, les joueurs de Rudi Garcia avaient pourtant dominé Toulouse une semaine auparavant à l’Orange Vélodrome (4-0). Mais ce succès était trompeur. Les trois Champions du Monde avaient encore la tête en Russie et la défense avec la recrue Croate Caleta-Car était la cible des premières critiques. Certes, Rolando blessé à la fin de la saison dernière a réintégré l’équipe en novembre, mais les fautes techniques des défenseurs et des deux gardiens de but, Steve Mandanda et Yohann Pelé qui ne sont pas à leur meilleur niveau, se sont accumulés jusqu’à la fin des matchs aller. Jordan Amavi a fait des fautes grossières de marquage. Adil Rami a souvent été pris de vitesse par les attaquants adverses. Au milieu de terrain, Morgan Sanson a été le plus régulier. Alternant un poste en défense centrale et au milieu, Luiz Gustavo est décevant comme Maxime Lopez et le néerlandais Kevin Strootman arrivé au mercato de l’AS Rome dont Rudi Garcia fut l’entraîneur. Quant à Dmitri Payet qui manque de constance, il a mal terminé la première partie de la saison en ratant trois penalties. En attaque, Valère Germain n’est pas décisif. Avec un but seulement inscrit à Monaco, Kostas Mitroglou est inutile sur le terrain. Son transfert au mercato 2017 est un échec, comme celui du Serbe Nemanja Radonjic qui ne s’est toujours pas adapté au jeu de ses partenaires et à celui du championnat Français après quatre mois de compétition ! Si Lucas Ocampos est égal à lui-même, c’est à dire irrégulier ; Florian Thauvin est la seule satisfaction de l’équipe. En inscrivant onze buts, il est quatrième au classement des buteurs du championnat à égalité avec Neymar et à deux buts seulement du premier, Kylian Mbappé qui a marqué treize buts. Mais sa réussite ne peut pas faire oublier les insuffisances de ses partenaires. Le recrutement d’un buteur est urgent pour espérer terminer sur le podium de la Ligue 1. Car avec deux matches en retard à Saint-Etienne et à Bordeaux, l’OM est seulement à cinq points de la troisième place qualificative pour le barrage de la Ligue des Champions. Mais c’est bien connu, en football, avec des si on peut refaire l’histoire des matchs.
Gilbert DULAC

Le bilan en chiffres
17 matches joués en Ligue 1. 8 victoires, 3 nuls et 6 défaites. 30 buts inscrits et 26 buts encaissés. 7 points perdus à l’Orange Vélodrome face au PSG (défaite 2-0), contre Rennes (2-2) et contre Reims (0-0). Elimination en Coupe de la Ligue contre Strasbourg (1-1, 4 tirs au but à 3). En Ligue Europa, 1 point en six matches joués : 5 défaites et un nul.
Le calendrier du mois de janvier 2019
Dimanche 6 janvier à 14h15, Coupe de France, 32e de finale : Andrézieux-OM à Saint-Étienne, dimanche 13 janvier à 21 heures : OM-Monaco, dimanche 20 janvier à 17 heures : Caen-OM, samedi 26 janvier ou dimanche 27 janvier : OM-Lille

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.