Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Ligue 1 - OM 1 - Bordeaux 0 : Une très bonne affaire

< >

Ligue 1 - OM 1 - Bordeaux 0 : Une très bonne affaire

En battant les Girondins, hier soir, à l’Orange Vélodrome, les Marseillais comptent six points d’avance sur Lyon tenu en échec à Lille

lundi 19 février 2018

JPEG - 64.7 ko
Florian Thauvin a été décisif en inscrivant le but de la victoire (Photo Wallis.fr. Laurent Saccomano)
JPEG - 77.3 ko
Morgan Sanson a réalisé un bon match (Photo Wallis.fr. Laurent Saccomano)

Et de 15 ! En inscrivant le but de la victoire face à Bordeaux, Florian Thauvin a fait trembler les filets adverses pour la quinzième fois de la saison. Il égale son record de la saison dernière. Thauvin devrait, sauf blessures ou suspensions, améliorer ce chiffre pour l’exercice 2017-2018. L’Orléanais qui a inscrit 17 buts dans toutes les compétitions est un candidat sérieux à la liste des 23 sélectionnés pour la Coupe du Monde en Russie avec les Bleus. Il a repris d’un joli coup de tête qui est allé dans la lucarne des buts gardés par Benoît Costil, un corner tiré par Dimitri Payet. Les esprits chagrins peuvent toujours dire que l’OM s’est imposé par le plus petit des scores. Mais, comme l’a souligné Rudi Garcia à la fin du match : « Il faut être deux pour bien jouer. En première mi-temps, Bordeaux a refusé de jouer et s’est contenté de défendre. Ça ne me déplaît pas de gagner (1-0). Nous avons été sérieux et appliqués. On a produit du jeu. Le match de Ligue Europa a pesé dans nos jambes à la fin du match. On a pioché physiquement. Nous avons fait le dos rond et on a défendu. Mais je pense que sur l’ensemble du match, on n’a pas souvent été mis en danger. On recolle à un point de Monaco, c’est ce qu’on voulait. Maintenant, il faut bien récupérer et aller à Braga avec beaucoup de sérieux et d’humilité. Nous restons concentré sur ce match et sur rien d’autre. » Son homologue bordelais, l’Uruguayen Gustavo Poyet, estimait que « la première et la deuxième mi-temps ont été différentes. En première, c’était difficile, on a trop rendu le ballon. En deuxième, on était plus agressif avec le ballon. On pensait à la fatigue de l’OM qui avait joué en Ligue Europa, mais ce n’était pas facile de leur prendre le ballon. » Jeudi, direction le Portugal avec le match retour face à Braga en seizièmes de finale de la Ligue Europa. Dimanche prochain, voyage à Paris pour défier le Paris Saint Germain dans un « Classico » retour qui s’annonce passionnant.
Gilbert DULAC

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.