Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Ligue 1 - OM 1 - Nantes 1 : Un point aux forceps

< >

Ligue 1 - OM 1 - Nantes 1 : Un point aux forceps

Menés au score jusqu’à la fin du temps réglementaire, les Marseillais égalisent dans le temps additionnel grâce à Florian Thauvin

lundi 5 mars 2018

JPEG - 107.7 ko
La joie de Florian Thauvin après le but égalisateur (Photo Laurent Saccomano/ Wallis.fr)
JPEG - 96.6 ko
Jordan Amavi a mieux défendu en deuxième mi-temps (Photo Laurent Saccomano/Wallis.fr)

Ouf ! Que ce fut difficile ! L’arbitre, M. Gauthier avait préparé son sifflet pour mettre un terme à ce match lorsque les Marseillais bénéficièrent d’un ultime corner. Dimitri Payet le tira. Florian Thauvin reprenait le ballon dans une action confuse et égalisait dans une liesse générale. « Nous avons eu du retard à l’allumage », déclarait Rudi Garcia en conférence de presse. En effet, les Olympiens étaient lents et maladroits dès l’entame. Du haut des tribunes, on les sentait fatigués. L’équipe a disputé, ce dimanche soir, son quarante-cinquième match de la saison. Avec un match tous les trois jours, il est important de récupérer physiquement et aussi mentalement. Mais l’entraîneur et les joueurs ne se sont pas réfugiés derrière ces arguments. Ils étaient conscients de leurs lacunes face à des Nantais qui étaient sur le point de réaliser un exploit à Marseille. « On a joué contre une équipe très regroupée défensivement. ça n’a pas été facile de se procurer beaucoup d’occasions », soulignait Frank Anguissa. Léo Dubois convoité par l’OM au mercato estival refroidissait le stade et l’ambiance. Après deux frappes nantaises contrées, Dubois adressait un tir puissant croisé qui trompait Steve Mandanda (12e). L’OM courait après le score et se cassait les dents contre une formation qui jouait bloc bas. Avec aucun tir cadré en première mi-temps, il était difficile de battre le gardien de but roumain du Football Club de Nantes. Les visiteurs auraient pu mener deux à zéro à la pause. Mandanda effectuait une belle parade (29e). Un coup franc avait failli le prendre à contre-pied (55e). Un ciseau retourné de Payet était détourné en corner par Tatarusanu (63e). Les minutes défilaient jusqu’au but de Thauvin (95e). Malgré ce match moyen, l’OM a du caractère et une force mentale qui lui a permis d’arracher le match nul. Il faudra corriger les lacunes techniques et tactiques dès jeudi prochain face à l’Athletic Bilbao en Ligue Europa à l’Orange Vélodrome.
Gilbert DULAC

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.