Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Ligue 1. OM 2 - Amiens 2 : Le temps additionnel fatal

< >

Ligue 1. OM 2 - Amiens 2 : Le temps additionnel fatal

samedi 7 mars 2020

JPEG - 106 ko
Florian Thauvin contrôle son premier ballon depuis septembre 2019 (Photo Guillaume Ruoppolo/Wallis.fr)
JPEG - 132.5 ko
Les Olympiens sont abattus et à terre comme Germain après l’égalisation amiénoise (Photo Guillaume Ruoppolo/Wallis.fr)

Quel est l’événement de ce match qui ne restera pas gravé dans l’histoire de l’OM ? Deux buts ont été marqués dans le temps additionnel. Morgan Sanson a ouvert le score dans le temps additionnel de la première mi-temps et l’Amiénois Saman Ghoddoos a égalisé dans le temps additionnel de la deuxième période. Les joueurs d’André Villas-Boas, déçus et en colère à la fin du match, menaient pourtant (2-0) jusqu’à la 84e minute de jeu. Une faute d’Amavi provoquait un penalty confirmé par le VAR. Les Olympiens devenaient fébriles et concédaient l’égalisation des Picards dans la dernière minute du temps additionnel (90e + 5) ! Plutôt rageant et mettre sur les nerfs les Marseillais qui contestaient l’arbitrage souvent à contre-sens de François Letexier. En débloquant le tableau d’affichage, les coéquipiers de Steve Mandanda avaient pourtant fait le plus dur face à une équipe qui joue le maintien. Amiens, comme Nantes vainqueur à l’Orange Vélodrome, était venu pour défendre et placer des contres devant la défense olympienne diminuée par l’absence de Caleta Car. Boubacar Kamara retrouvait son poste en défense centrale. Le jeune Olympien n’a pas pu éviter le but égalisateur. Il était dominé par Ghoddoos plus rapide que lui. Pendant quatre-vingt-dix minutes, l’OM a bafouillé son football. Le joli but de Sanson et le tir dévié de Payet n’ont pas suffi à l’équipe pour dominer son sujet et surtout prendre les trois points de la victoire. Le scénario de cet OM-Amiens rappelle celui d’OM-Angers, la saison dernière. Après avoir mené (2-0), les joueurs de Rudi Garcia étaient rejoints au score (2-2). En concédant le match nul face aux Angevins, l’OM perdait l’espoir de terminer troisième et de disputer le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Il faut souhaiter que ce match ne soit pas un tournant dans la course à la deuxième place et soit fatal à l’OM. Les joueurs ne doivent pas craquer mentalement. Objectif et ne se dérobant pas, André Villas-Boas déclarait en conférence de presse : « C’est de ma faute. Je suis le leader de cette équipe. J’ai raté mes changements ». La seule bonne nouvelle de la soirée est le retour à la compétition de Florian Thauvin absent des terrains depuis six mois. Le Champion du Monde a joué dix minutes. Il devrait avoir plus de temps de jeu à Montpellier, samedi prochain. Afin de ne pas voir leur avance se réduire au classement, les Olympiens devront s’imposer à La Mosson. Ils retrouveront l’Orange Vélodrome dimanche 22 mars pour la réception du Paris Saint Germain à 21 heures. A moins que le Coronavirus passe par l’Hérault et fasse un détour par le Boulevard Michelet !...
Gilbert DULAC

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.