Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Ligue 1 - OM 2 - Nice 1 : Trois points avec le cœur

< >

Ligue 1 - OM 2 - Nice 1 : Trois points avec le cœur

Trois jours après la Ligue Europa et malgré la fatigue, les joueurs de Rudi Garcia s’imposent avec talent et générosité grâce à Dimitri Payet, passeur et buteur

lundi 7 mai 2018

JPEG - 59.9 ko
Dimitri Payet, passeur et buteur, a réalisé un bon match (Photo Laurent Saccomano/Wallis.fr.)
JPEG - 160.2 ko
Les supporters ont mis l’ambiance hier soir à l’Orange Vélodrome (Photo Laurent Saccomano/Wallis.fr.)

Les oreilles de Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, ont sifflé plusieurs fois hier soir. Les supporters marseillais ont repris en chœur pendant le match et au coup sifflet final un chant qui lui était consacré. A dix jours de la finale de la Ligue Europa qui va se dérouler au Groupama Stadium à Lyon, la tension monte entre l’OM et l’OL qui s’envoient des tweets et s’interpellent dans les médias. Monaco vainqueur à Caen (2-1) et Lyon victorieux de Troyes (3-0) plus tôt dans l’après-midi, la pression était sur les épaules des Olympiens qui devaient battre l’OGC Nice afin de ne pas être décroché dans la course à une place qualificative pour la Ligue des Champions. La question que beaucoup se posait était de savoir dans quels états physique et mental se trouvaient les Marseillais après avoir joué cent vingt minutes à Salzburg, jeudi dernier. Malgré un but inscrit par Balotelli après cinq minutes de jeu, les coéquipiers de Dimitri Payet n’ont pas eu trop le temps de gamberger. Neuf minutes plus tard, Valère Germain récupérait un centre tendu de Payet et égalisait. « On a besoin du soutien de notre douzième homme », déclarait Rudi Garcia samedi à La Commanderie. L’entraîneur a été entendu et le public a poussé son équipe pendant quatre-vingt-dix minutes. Comme face aux Autrichiens au match aller, Garcia effectuait un coaching gagnant. Buteur face à Salzburg, Clinton Njie était passeur décisif en offrant le deuxième but à Dimitri Payet. « C’est une très grande victoire. C’est le succès d’un groupe. Les garçons ont été admirables. Nous avons été menés, nous avons joué un match de Ligue Europa avec prolongation qui aurait pu laisser des traces. J’avais demandé de presser haut, les gars ont tout donné face à une très bonne équipe de Nice. Quant à Payet, c’est le Dimitri qu’on a recruté. Il prend ses responsabilités », précisait Rudi Garcia en conférence de presse. Absent depuis le 31 mars, Steve Mandanda a retrouvé son poste de titulaire dans les buts. Les fausses notes de la soirée sont le but concédé trop vite, une mauvaise habitude de l’OM, et la blessure de Rolando qui l’a contraint à quitter ses partenaires. Il a été remplacé par Grégory Sertic. Prochain match, vendredi 11 mai ou samedi 12 mai à 21 h à Guingamp. L’OM a demandé à La Ligue de Football Professionnel de jouer vendredi ou samedi après-midi afin de bien préparer la finale de la Ligue Europa, mercredi 16 mai.
Gilbert DULAC

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.