Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Sports > Lutte contre le cancer- 4e édition de la Boucle cycliste : le défi des (...)

< >

Lutte contre le cancer- 4e édition de la Boucle cycliste : le défi des Pompiers de l’espoir

mardi 6 juin 2017

L’association des Pompiers de l’espoir lance la quatrième édition de son défi cycliste, du 4 juin au 10 juin 2017. Cette année, les 14 cyclistes, issus des rangs des Sapeurs-Pompiers du Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (SDIS13) et du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille (BMPM), et les 8 logisticiens qui les accompagnent effectueront un parcours de près de 1 000 kilomètres, et de 10 000 mètres de dénivelé.

A chacune des étapes de ce parcours, le groupe sera reçu par les Centres de secours, unions départementales et Amicales de Sapeurs-Pompiers, pour relever le défi de Frédéric Attané, fondateur de l’association qui souhaitait que les 248 000 pompiers de France donnent un euro chacun pour soutenir la lutte contre le cancer. Comme lors des trois premières éditions en 2014 en 2015 et en 2016, c’est aussi un pari sportif que relèvent les coureurs dans une épreuve sportive exigeante : un mois après son décès, la première édition avait rendu hommage au combat de Frédéric Attané contre le cancer, avec des difficultés à la hauteur des épreuves endurées par leur collègue et ami pompier.

Le départ de l’édition 2017 a été donné au centre de secours de Narbonne, le dimanche 4 juin 2017, à 8h30. Sur près de 1 000 kilomètres, le tracé du défi cycliste des Pompiers de l’espoir passera par les régions de l’Aude et Haute-Garonne avec une première étape à Mazamet puis Colomiers, une deuxième à Foix et St Girons (département de l’Ariège), et une troisième étape à La Barthe de Neste en passant par Luz Saint-Sauveur, dans le département des Hautes-Pyrénées, le mardi 6 juin. Puis ils traverseront les départements de Mauléon Licharre et Saint-Jean de Luz (département des Pyrénées-Atlantiques) et la région des Landes pour une étape à Dax puis à Mont de Marsan, avant de traverser la région du Gers pour une étape le vendredi 9 juin à Condom puis à Agen, qui sera la dernière étape et l’arrivée du périple. Chacune de ces étapes sera l’occasion pour les Pompiers de l’espoir de sensibiliser leurs collègues à leur cause et de collecter des fonds pour la lutte contre le cancer.
Ils arriveront à Agen le samedi 10 juin.

« Les Pompiers de l’espoir » ont repris l’appel lancé par Frédéric Attané à ses collègues, les 248 000 pompiers de France, et au public. Un euro chacun, un euro au moins, demandait Frédéric Attané, pompier pendant 25 ans, pour aider la recherche contre le cancer. Depuis, ses proches et collègues ont repris le flambeau et la mobilisation des Pompiers de l’espoir a permis de collecter plus de 200 000 euros. L’essentiel des fonds collectés par les Pompiers de l’espoir est dédié à l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) pour la recherche contre le cancer du pancréas, dont souffrait Frédéric Attané. Avec 9 000 cas par an, le cancer du pancréas, particulièrement agressif, est la 4e cause de mortalité par cancer en France et on estime que ce sera la seconde en 2030. Améliorer le diagnostic, tardif dans 80 % des cas, et la prise en charge est donc un enjeu majeur de la recherche. Un enjeu auquel l’IPC contribue avec plusieurs essais cliniques de chimiothérapies, sur les cancers du pancréas métastatiques ou localement avancés et surtout une plateforme de recherche dédiée dans le cadre du Centre de recherche en cancérologie de Marseille (CRCM).

A propos de l’IPC :


Certifié par la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2015 niveau A, sans remarque, et membre du groupe Unicancer, l’IPC rassemble 1 580 chercheurs et personnels médicaux et non médicaux, engagés dans la prise en charge globale de l’ensemble des pathologies cancéreuses : recherche, soins médicaux et de support, enseignement et formation. L’IPC a réalisé plus de 91 220 consultations et accueilli plus de 10 085 nouveaux patients en 2016. La prise en charge à l’IPC s’effectue exclusivement sur la base des tarifs de la sécurité sociale, et les dépassements d’honoraires ne sont pas pratiqués dans l’établissement. Régi par les articles L6162-1 à 13 du Code de la Santé publique, l’Institut Paoli-Calmettes est habilité à recevoir des dons et legs.
Pour plus d’informations : institutpaolicalmettes.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.