Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Marseille Provence 2013 > L’événement Capitale > MP 2013 : « Le monde est chez nous » à Aubagne les 8 et 9 juin

< >

MP 2013 : « Le monde est chez nous » à Aubagne les 8 et 9 juin

vendredi 7 juin 2013

40 spectacles gratuits, 33 heures de musique non-stop, 800 artistes de la région, amateurs et professionnels, 35 cultures issues de 24 pays d’origine, 5 scènes simultanées en plein air, 50 associations, 8 structures partenaires : la cité de Marcel Pagnol propose ce week-end un tour du monde des cultures en 48h.

JPEG - 122 ko
Aubagne propose ce week-end un tour du monde des cultures en 48h. (Photo DR)

En choisissant d’organiser « Le Monde est chez nous », son événement phare sur les arts vivants pour l’année Capitale Européenne 2013, à Aubagne ce samedi 8 et dimanche 9 juin, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur souhaite promouvoir le dialogue et la rencontre des publics, en offrant à écouter, à danser et à partager sur les espaces publics de la ville. 48h durant, de pays en pays, les cultures vont ainsi se succéder sur scène : les danses provençales, occitanes côtoient la capoeira brésilienne, les doudouks arméniens, les tambours africains, le rap s’associe aux chants comoriens, le oud accompagne les voix du monde, la même musique tsigane réunit roms et « gadjos »… Réunis sur une même terre d’accueil, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les artistes amateurs ou professionnels conjuguent leurs talents pour offrir au public des spectacles aux couleurs de l’humanité. Autour des rives de la Méditerranée, les danses s’harmonisent, les sons et les voix s’unissent dans des répertoires autant savants que populaires de chants sacrés, traditionnels ou contemporains. Symbole du cosmopolitisme régional, « Le Monde est chez nous » est source d’inspirations métissées et de créations originales qui enrichissent notre vision du monde.

Un Passo-Carriero méditerranéen et afro-américain

Ce samedi, plus de 300 musiciens déambuleront ainsi dans les rues de la ville d’Aubagne : tambourinaires, fanfares, bandas, cornemuses, zurnas, mandolines ou encore tambours brésiliens s’associeront pour célébrer l’unité et la diversité des cultures, appelées désormais de plus en plus à vivre ensemble dans les mêmes villes et les mêmes régions, dans le respect de ce qui les différencie, comme dans le plaisir de les réunir.

800 artistes sur les scènes du « Monde est chez nous »

Samedi et dimanche, 40 spectacles gratuits seront présentés en plein air sur cinq scènes simultanées dressées sur les places d’Aubagne. Pendant deux jours s’enchaineront des prestations préparées par des associations, des groupes amateurs et professionnels de haut niveau. La présentation des Ateliers de création conçus au cours du projet sera complétée par des prestations artistiques préparées par des écoles, des associations, qui tout au long de l’année font vivre la diversité culturelle dans notre région. Le public sera convié à prendre part à cette grande fête autour des scènes créoles, gitanes, ou à l’occasion d’un grand balèti et d’un bal sévillan… Chacun pourra être tour à tour acteur et spectateur d’une grande fête partagée.

Le Village associatif aux couleurs du monde

Au cœur de l’événement, un village associatif ouvert au public dès 12h30, mettra en lumière les patrimoines culturels issus de la diversité. Il présentera les actions artistiques permanentes réalisées par les nombreuses associations de la région œuvrant pour certaines à promouvoir la culture régionale et pour d’autres à permettre aux personnes venues d’autres régions ou pays de maintenir et partager une pratique vivante de leurs cultures d’origine.

Autour de l’événement, un film documentaire

« Le Monde est chez nous » sera aussi le point de départ d’un travail documentaire et journalistique croisant les approches artistiques, ethnologiques, historique et socio-culturelles. La Région souhaite s’appuyer sur les temps de partage et de rencontre du projet pour créer un film documentaire révélant la richesse multiculturelle des musiques et danses du monde mais aussi des communautés et des associations artistiques de Marseille et sa région.
Soucieuse de l’avenir de ses concitoyens et des générations futures, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a lancé en 2007 la démarche Agir afin de mobiliser les acteurs publics, les associations et les entreprises autour de projets exemplaires en matière d’économies d’énergie et de développement des énergies renouvelables.
Depuis 2011, dans le cadre de la démarche Agir+, la Région soutient les festivals éco-responsables. La Régie culturelle régionale veille, dans le cadre des opérations qu’elle réalise, à tenter de limiter leur impact sur l’environnement.

Une manifestation éco-responsable

« Le Monde est chez nous » s’engage ainsi à être une manifestation éco-responsable au travers des actions suivantes : l’utilisation d’éclairages à LED ; l’encouragement à l’emploi des transports en commun et au covoiturage ; l’installation de toilettes sèches à compost, de points de récupération des déchets ; la réalisation de sa communication selon des critères environnementaux. Impression sur papier recyclable, issu de forêts gérées durablement (norme PEFC), par un imprimeur labelisé Imprim’vert qui garantit la gestion des déchets dangereux dans des filières agréées.

La ville d’Aubagne a su jouer collectif

Aubagne a, dès le départ de l’aventure de Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture, su jouer collectif. Sa participation originale à ce moment exceptionnel est préparée depuis des mois par les acteurs culturels aubagnais dans la diversité de leurs responsabilités, de leurs disciplines et de leurs inspirations. Depuis le début de l’année 2012, six ateliers participatifs ont été mis en place, ouverts à tous les habitants pour concevoir et organiser tous les grands événements qui se préparent sur le territoire. Quelque 200 Aubagnais ont ainsi d’ores et déjà participé à la création d’un des projets phares des ateliers de l’Euroméditerranée, Cabaret Crusades, de Waël Shawky, jeune réalisateur égyptien. D’autres sont sur les rails, comme le Festival « Nous serons tous d’ici », l’exposition Picasso céramiste et la Méditerranée, la grande clameur ou encore le Festival des Randonnées. Aubagne et son territoire sont fin prêts pour entrer de plain-pied dans ce que l’on appelle déjà ici l’An Commun (*).

Une agglomération impliquée dans l’année Capitale

L’agglomération du Pays d’Aubagne est certainement l’un des territoires les plus engagés dans la préparation de l’Année capitale. Depuis trois ans dans les 12 communes de l’Agglo, ces sont des centaines de personnes qui travaillent à la construction d’une programmation artistique et culturelle exceptionnelle. L’année 2013 se prépare ici avec une triple ambition : une dimension populaire majeure pour l’expression d’un territoire à taille humaine, une exigence artistique forte qui s’appuie sur la singularité des arts de la terre et la mise en valeur d’un patrimoine naturel étonnant des collines de Pagnol au massif de la sainte Baume, un ancrage méditerranéen affirmé fait d’enrichissements mutuels.
C’est ainsi dans le magnifique écrin du Poljé de Cuges-les-Pins qu’a commencé la TransHumance, formidable épopée animale et humaine. Les habitants de Cuges et du pays d’Aubagne et de l’Etoile ont été ravis de partager leur savoir vivre avec les visiteurs, les amis, la famille pour les guider, leur révéler les secrets de « l’esprit des collines » (**).

(*) www.aubagne.fr
(**) www.agglo-paysdaubagne.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.