Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Manuel Valls à Marseille : Jean-David Ciot et François-Michel Lambert (...)

< >

Manuel Valls à Marseille : Jean-David Ciot et François-Michel Lambert dénoncent le comportement des élus socialistes marseillais

samedi 10 septembre 2016

Jean-David Ciot, le secrétaire de la fédération du PS 13, député de la XIVe circonscription des Bouches-du-Rhône et François-Michel Lambert, député Écologiste des Bouches-du-Rhône ne cachaient pas ce vendredi, lors de la venue du Premier ministre sur le territoire, leur colère envers leurs collègues socialistes marseillais.

JPEG - 151.3 ko
Jean-David Ciot, le secrétaire de la fédération du PS 13, député de la XIVe circonscription des Bouches-du-Rhône (Photo Robert Poulain)

Jean-David Ciot revient dans un premier temps sur la visite de Manuel Valls, le programme de la journée : « Nous avons eu un Premier ministre qui, ce matin, à Gignac a fait preuve d’une grande détermination pour remettre les maires au cœur des décisions en matière de construction de logements sociaux tout en réaffirmant les ambitions et l’autorité de L’État dans ce domaine au service de la cohésion sociale. Et, je me réjouis de l’annonce faite de réduire les impôts pour les couches moyennes de la population. Puis, il a visité le Marseille du XXIe siècle, affirmant à cette occasion qu’il en avait assez que l’on ne parle que de manière négative de Marseille. Il s’est donc rendu à Euromed qui se construit, depuis le début, grâce notamment à l’État et cela quelle que soit la couleur politique du gouvernement ». François-Michel Lambert déplore pour sa part : « Est-il normal alors qu’il est question de Marseille, de son port, de CMA-CGM que les deux seuls députés présents ne voient pas leur circonscription bordée par la Méditerranée ? Quant aux élus socialistes phocéens, ils ont prouvé aujourd’hui qu’ils n’étaient pas qualifiés pour diriger une liste d’alternance en 2020 ». Jean-David Ciot reprend : « Manuel Valls est Premier ministre de la France, pas du PS. C’est normal qu’il rencontre les responsables locaux et métropolitains et ce n’est pas de sa faute si le PS local a perdu les municipales, a perdu à la Métropole, a choisi de ne pas participer à la construction de celle-ci. Faut-il rappeler que l’aigreur n’a jamais permis de faire une politique ? Nous avons des élus de la Nation qui ont voté tous les textes du gouvernement et qui maintenant semblent vouloir prendre leur distance, alors que se profile des échéances électorales. Mais il en est à Droite comme à Gauche qui ont déjà eu cette tentation, sans résultat ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.