Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille : Assemblée le 19 mars pour une primaire citoyenne "des gauches et (...)

< >

Marseille : Assemblée le 19 mars pour une primaire citoyenne "des gauches et des écologistes"

mercredi 16 mars 2016

JPEG - 173.7 ko
Jean-Paul Nail (PS), Christine Juste (EELV), Cyril Jarny (Nouvelle donne), Guillaume Desrocques représentant la jeunesse (EELV) sont parmi les relais locaux de l’appel à une primaire « des gauches et des écologistes » (Photo Robert Poulain)

C’est le samedi 19 mars que se tiendra à Marseille, théâtre Mazenod, la première assemblée des Bouches-du-Rhône pour une primaire citoyenne des gauches et des écologistes en présence de la députée frondeuse PS Barbara Romagnan et (sous réserve) de l’économiste Thomas Porcher. Christine Juste (EELV) résume en quelques mots la philosophie de cette démarche née d’un appel publié dans Libération. « Il s’agit de mettre le quoi avant le qui ; de voir les citoyens mettre en place un socle commun d’idées avant de choisir un candidat des gauches et des écologistes car, si tel n’est pas le cas, il n’y aura pas de candidat de gauche au second tour ».
Et de rappeler la genèse de cette initiative, un repas entre amis, après les élections régionales « qui ont une sensation de gueule de bois. Ils décident de lancer un appel ». Dans ce texte, ils refusent notamment : « La passivité face à l’abstention, au vote FN et à la droitisation de la société. Nous refusons la paralysie de nos institutions. Nous n’acceptons pas que la menace du FN, le risque terroriste et l’état d’urgence permanent, servent de prétexte pour refuser de débattre des défis extraordinaires auxquels notre société est confrontée ». « La question est bien là, poursuit Christine Juste, il faut débattre, produire des idées pour faire émerger un candidat des gauches et écologistes qui rassemble ». Jean-Paul Nail est membre du PS : « Si nous sommes divisés nous sommes morts. Il faut que les citoyens s’expriment et que nous arrivions à une vingtaine de propositions ». Avant d’expliquer : « Nous sommes de sensibilités différentes avec de nombreux jeunes, nous avons déjà 1 500 signatures dans les Bouches-du-Rhône. Notre volonté est de multiplier les assemblées dans les arrondissements de Marseille, dans les autres villes du département. Nous avons vu qu’entre les promesses et la réalité il y avait un écart, nous ne voulons plus de cela ». Cyril Jarny, Nouvelle Donne, enchaîne : « Nous en avons assez que les électeurs votent par opposition plutôt que sur des propositions  ». Guillaume Desrocques, représentant les jeunes (EELV) avance pour sa part : « Un grand désamour de la politique et notamment de la politique gouvernementale existe. Nous sommes dans une situation identique à l’Allemagne de 1933 avec une concentration de richesses, de pouvoir... Que fait-on face à cela ? Est-ce que l’on attend que cela dégénère ou est-ce que l’on agit ? Il faut qu’un programme soit réalisé par la majorité des citoyens afin que personne ne puisse le renier comme cela s’est fait lors de la dernière présidentielle ». « Ce programme, reprend Christine Juste, est le premier étage de la fusée, le second c’est la candidature, personne ne peut se déclarer candidat naturel, pas plus Hollande que Mélenchon ». Et d’insister : « Certains s’inquiètent, considèrent que celui qui a le plus de militants l’emportera. Nous allons montrer que tel n’est pas le cas, surtout si les citoyens se saisissent en masse de cette démarche. Ensemble, nous pourrons ré-enchanter la politique ».
Michel CAIRE
Primaire citoyenne, assemblée le samedi 19 mars, de 14h30 à 19h, théâtre Mazenod, 88, rue d’Aubagne, 13001 Marseille (Métro N-D du Mont) - Plus d’info : notreprimaire.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.