Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : Cérémonie d’hommage aux marins-pompiers victimes du (...)

< >

Marseille : Cérémonie d’hommage aux marins-pompiers victimes du devoir

vendredi 28 avril 2017

Ce jeudi 27 avril s’est déroulée la cérémonie annuelle d’hommage aux marins-pompiers victimes du devoir en la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde. Présidée par le vice-amiral Charles-Henri Garié, commandant le Bataillon de marins-pompiers de Marseille et Monseigneur Georges Pontier, Archevêque de Marseille, la cérémonie a permis aux marins-pompiers de rendre hommage à leurs 35 camarades morts au feu, en service commandé ou victimes du devoir.

JPEG - 130 ko
Des gerbes ont été déposées devant l’oratoire dédié aux marins-pompiers (Photo BMPM/ Quentin Chevrieux)
JPEG - 142.9 ko
Une messe a été célébrée par Mgr Georges Pontier, Archevêque de Marseille (Photo BMPM/ Quentin Chevrieux)
JPEG - 118.8 ko
(Photo BMPM/ Quentin Chevrieux)

Lors de la cérémonie, des gerbes ont été déposées devant l’oratoire dédié aux marins-pompiers. Un hommage particulier a été rendu aux quartier-maître Jean-Marc Mouranchon, quartier-maître Patrick Repetto et capitaine de corvette Paul Brutus, morts au feu, dont les noms ont été récemment donnés à trois rues de Marseille. Jean-Claude Gaudin, sénateur maire de Marseille, présent à la cérémonie religieuse, a rappelé l’attachement et l’engagement de la ville de Marseille en faveur du bataillon de marins-pompiers. La délégation de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris ainsi que son drapeau ont fait l’honneur au bataillon d’être sur les rangs. De nombreuses autorités civiles et militaires étaient également présentes, ainsi que le drapeau de l’amicale des anciens marins-pompiers et sa garde.

Trois rues de Marseille aux noms de marins-pompiers morts au feu

JPEG - 217.1 ko
(Photo BMPM/ Quentin Chevieux)

La ville de Marseille a tenu à nommer trois de ses rues en hommage au quartier-maître Jean-Marc Mouranchon, au quartier-maître Patrick Repetto et au capitaine de corvette Paul Brutus, morts au feu, et par leur intermédiaire, c’est à l’ensemble des marins-pompiers victimes du devoir qu’ils rendent hommage.
Le quartier-maître Jean-Marc Mouranchon est mort au feu, le 23 juillet 1980. A bord du bateau-pompe Lacydon, il lutte ce jour-là contre un feu à bord du pétrolier Vendémiaire, accosté forme 8 du port autonome. Il s’engage dans la recherche d’une victime disparue lorsqu’il est victime d’un accident. Rapidement dégagé par ses camarades, il succombera toutefois à ses blessures. Il était affecté à la caserne de la Bigue.

Le quartier-maître Patrick Repetto est mort au feu le 5 février 1985, lors d’une explosion au n°2 du boulevard Perrier. Les marins-pompiers procèdent à l’extinction d’un feu de cartons avant qu’une double explosion entraine un lourd bilan : 6 morts et 37 blessés. Parmi les 6 victimes, on décompte deux employés de GRDF et un policier. La contre-allée Patrick Repetto se situe à l’emplacement où a succombé le marin-pompier. Il était affecté au centre d’incendie et de secours de Louvain.

Le capitaine de corvette Paul Brutus est décédé le 14 février 1989, alors qu’il luttait contre un feu de forêt sur la commune des Pennes-Mirabeau. En renfort du SDIS 13, il commande une partie des moyens envoyés pour stopper l’incendie poussé par un fort mistral. Malgré son expérience, il se fait surprendre par le feu. Entré au bataillon en 1958, il a servi les casernes de Strasbourg, Louvain et La Bigue.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.