Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Culture > Marseille : Défi réussi ce dimanche pour "Dominoes" avec une arrivée sous (...)

< >

Marseille : Défi réussi ce dimanche pour "Dominoes" avec une arrivée sous l’ombrière du Vieux-Port

dimanche 28 septembre 2014

JPEG - 144.9 ko
Le parcours de "Dominoes" s’est achevé sous l’ombrière du Vieux-Port (Photo Philippe Maillé)

Après Londres, Dijon, Ljubljana, Helsinki, Bailleul, Poperinge et Copenhague, Dominoes a investi Marseille ce dimanche 28 septembre.
Huit mille dominos de béton cellulaire se sont mis en mouvement sur 2 kilomètres à 16h27, de la gare Saint-Charles à l’ombrière sur le Vieux-Port, en passant par Belsunce, l’espace Velten, la Halle Puget, le Centre Bourse, la Chambre de Commerce et le Jardin des Vestiges, créant une sculpture monumentale éphémère reliant symboliquement différents quartiers de la ville, sous l’œil bienveillant de centaines de bénévoles impliquées dans la réalisation du projet.
Le caractère exceptionnel de cette performance a été d’être à l’échelle de la ville. Des milliers de blocs de béton ont été disposés les uns à la suite des autres pour créer une trajectoire dans les rues, à travers les parcs, les bâtiments... Une fois le 1er bloc poussé, la ligne de dominos a poursuivi inévitablement son chemin, des grands axes aux recoins de la ville. La dimension monumentale de Dominoes transforme la perception de l’environnement urbain tout au long du processus de construction. Des milliers de Marseillais ont suivi l’événement avec joie, certains courant au rythme de la chute des dominos pour assister à la chute finale sous l’ombrière du Vieux-Port.
Cette œuvre a été proposée par les artistes anglais de Station House Opera sur une mise en scène Julian Maynard-Smith. «  Une signature européenne à la sortie d’une capitale culturelle du même nom pour ne pas laisser retomber la flamme des artistes qui créent avec et pour la ville et ses habitants. Car Dominoes n’est pas seulement l’instant (jubilatoire) du grand chamboule-tout, c’est plusieurs heures de préparation, d’attente, de partage, sans oublier le jeu final de la construction de sa sculpture éphémère. Double six !  », indiquent les artistes.
A.C.

Diaporama du parcours Dominoes à travers la ville par Philippe Maillé

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.