Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille : Défilé militaire de la Fête nationale du 14 juillet

< >

Marseille : Défilé militaire de la Fête nationale du 14 juillet

lundi 14 juillet 2014

La cérémonie militaire organisée à Marseille ce lundi 14 juillet à l’occasion de la fête nationale a démarré ce matin à 9h30. Le défilé ayant débuté angle Prado-Paradis, en direction de la statue du David. Les cérémonies se sont déroulées en deux phases : une cérémonie de remise de décorations, au pied de la tribune d’honneur et un défilé aérien avec 11 aéronefs, de l’armée de l’air et de la Sécurité Civile, puis un défilé à pied réunissant 1 070 femmes et hommes et enfin un défilé motorisé de 71 véhicules dont 30 motos.

JPEG - 148.1 ko
La légion étrangère
JPEG - 158.2 ko
Les autorités civiles et militaires

Les cérémonies commémoratives de la fête nationale ont pour thème, cette année, la commémoration du centenaire de la 1ère Guerre mondiale. Elles ont été placées sous les ordres du colonel Jean-Philippe Bertogli, commandant en second de la base de défense Marseille-Aubagne.
Cette cérémonie a permis d’assister au défilé des détachements de l’armée de terre, de la marine, de l’armée de l’air, du service de santé des armées, de la gendarmerie, de la police nationale, de la police municipale, des compagnies républicaines de sécurité, des sapeurs pompiers des Bouches-du- Rhône et des marins-pompiers de Marseille.

Gendarmerie

La région de gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d’Azur, commandée par le général de corps d’armée David Galtier est forte de 5 990 militaires d’active répartis sur les 6 départements de la région et de la zone de défense et de sécurité Sud.
152 personnels civils et 1 729 réservistes complètent le dispositif. 178 gendarmes adjoints servent dans les Bouches-du-Rhône. Engagés sous contrat de 2 ans renouvelable 1 fois pour 3 ans, cette première expérience dans la gendarmerie constitue souvent pour eux un tremplin pour une carrière de sous-officier.
Les gendarmes des Bouches-du-Rhône ont constaté en 2013, 26 436 crimes et délits, mis en cause 7 145 personnes et procédé à 326 missions de secours.
Plusieurs de ces personnels ont participé en 2013 à des détachements en opérations extérieures au Mali, au Kosovo et en Côte d’Ivoire.

Écoles d’officiers de l’Armée de l’Air de Salon de Provence

Les Écoles d’officiers de l’Armée de l’air sont commandées par le général de brigade aérienne Francis Pollet. Elles forment chaque année environ 550 officiers tout recrutement confondu, destinés au corps des officiers du personnel navigant, des officiers mécaniciens, des officiers des bases ou des officiers commissaires.
Les Écoles d’officiers de l’Armée de l’air assurent la formation initiale et continue des officiers de l’air (pilotes et navigateurs), des officiers systèmes aéronautiques (maintenance aéronautique et systèmes d’informations et de communication), des officiers des bases (contrôleurs aériens, renseignement, infrastructure, administration, commandos, défense sol-air) et des officiers commissaires. Les élèves y reçoivent une formation militaire, académique et aéronautique.

Écoles militaires de Draguignan

Les Écoles militaires de Draguignan regroupent, l’école d’artillerie et l’école de l’infanterie placées sous le commandement du général de division Hervé Wattecamp.
Pôle d’excellence de ces deux armes, elles accueillent chaque année près de 2 500 stagiaires, officiers ou sous-officiers ou militaires du rang, venus se former ou se perfectionner dans les domaines de l’infanterie ou de l’artillerie. Fortes d’un rayonnement international, les écoles militaires de Draguignan accueillent également des stagiaires venus d’Afrique, du Proche et Moyen-Orient.
Bénéficiant d’un environnement d’instruction particulièrement favorable, les écoles se trouvent à proximité du « Pôle Provence » avec le camp de Canjuers, plus grand camp militaire d’Europe occidentale, de l’école de l’aviation légère de l’armée de terre, des avions et navires de la Marine.

École du personnel paramédical des armées de Toulon

Située à Toulon, l’école du personnel paramédical des armées créée en 1990, comprend 412 militaires dont 329 élèves et 13 civils.
Commandée par le médecin général Jean-Pierre Carpentier, elle a pour vocation de former les infirmiers des armées. Elle recrute ses élèves parmi les jeunes de la Nation titulaires du baccalauréat.
Les infirmiers qu’elle forme servent dans les régiments, sur les bâtiments, dans les hôpitaux des armées en France comme à l’étranger.
Les infirmiers du Bataillon de marins-pompiers de Marseille sont également formés par cette école.

1er Régiment de chasseurs d’Afrique de Canjuers

Le 1er Régiment de chasseurs d’Afrique, commandé par le lieutenant-colonel Charles Vinot Préfontaine, est composé de 4 escadrons et de 4 services d’expertise (instruction missiles et blindés, entraînement au tir interarmes, contrôle de l’artillerie et adaptation opérationnelle). Il est responsable et gestionnaire, à la fois du camp militaire de Canjuers ainsi que du parc d’entraînement « Provence » regroupant 320 véhicules et engins blindés de tous types et de toutes armes.

3e Régiment du Matériel de Muret (Haute-Garonne)

Fort d’environ 1200 hommes et femmes, civiles et militaires, le 3e Régiment du Matériel est composé de neuf unités implantées sur trois sites différents : Muret, Montauban et Vayres.
Seul régiment à vocation parachutiste de l’arme du Matériel, le 3e Régiment du Matériel peut mettre sur pied sans délais un poste de commandement de bataillon et deux compagnies parachutistes, afin d’assurer le soutien lors d’un engagement aéroporté de la 11e Brigade parachutiste.
A ce titre, tous les personnels du 3e régiment du matériel portent le béret rouge.

Bataillon de Marins Pompiers de Marseille et leurs cadets

Le Bataillon de Marins-pompiers de Marseille fête cette année son 75e anniversaire (créé le 29 juillet 1939).
Commandé par un officier général, le vice-amiral Charles Henri Garié, le Bataillon de Marins-pompiers de Marseille est une formation militaire de la Marine nationale placée pour emploi sous l’autorité directe du maire de Marseille dans le cadre des missions de sécurité civile qui lui sont confiées sur le territoire de la ville.
Son domaine d’action s’étend également sur l’emprise du Grand port maritime de Marseille et de l’aéroport international Marseille-Provence.
Le Bataillon est servi par 2 400 hommes et femmes qui met en œuvre plus de 400 véhicules d’intervention, une quinzaine d’engins nautiques et deux hélicoptères bombardiers d’eau durant la période estivale.
En 2013, il a réalisé plus de 112 000 interventions, soit une sortie toutes les 5 minutes. Une large partie de ces missions a été consacrée à des opérations de secours à personnes.
Les cadets sont de jeunes marseillais entre 14 et 16 ans, qui consacrent une partie de leurs temps libre du Bataillon.

Cadets de la préparation militaire marine

Le lieutenant de vaisseau de réserve Jean-Marc Janecki, dirige le détachement des centres de Préparations Militaires Marine d’Aix en Provence situé au lycée militaire d’Aix et à Marseille situé sur le site des Catalans.
Les préparations militaires ont pour mission d’offrir aux jeunes stagiaires une découverte de la Marine Nationale et de la Défense. Elles dispensent une formation de base du marin, une formation aux premiers secours ainsi qu’une initiation au permis côtier. Ces jeunes participent aussi au devoir de mémoire dans de nombreuses manifestations patriotiques.
2500 jeunes effectuent chaque année une préparation militaire marine en France.
Base aérienne 701 de Salon-de-Provence. La Base aérienne 701 de Salon de Provence commandée également par le général de brigade aérienne Francis Pollet, apporte le soutien logistique et administratif de l’École des officiers de l’air et des unités soutien implantées. Elle est aussi le fief de la prestigieuse Patrouille de France.

25e Régiment du génie de l’Air d’Istres

Le 25e Régiment du génie est commandé par le colonel Stéphane Bajard. Cette unité est l’héritière des compagnies d’aérostiers attachées en 1886 aux régiments du génie puis, regroupées en 1901 pour former le 25e bataillon du génie de l’air.
Ce régiment du génie de l’air est le seul de l’armée française. Outil polyvalent pour l’armée de l’air et l’interarmées, le régiment peut participer au déploiement ou au rétablissement d’une base opérationnelle aérienne projetée ou d’une plateforme opérationnelle interarmées, et ce dans un contexte d’entrée en premier. Le régiment est actuellement déployé au Mali, en République Centrafricaine, au Niger, au Tchad et au Tadjikistan.

Hôpital d’Instruction des Armées Laveran

Placé sous la direction du Médecin chef des services Michel Guisset, l’hôpital d’instruction des armées Laveran est un établissement hospitalier généraliste composé de 540 personnels militaires et de 400 personnels civils.
Il a pour mission prioritaire le soutien aux forces armées en France et sur tous les théâtres d’opérations extérieures. A ce titre, il apporte également une aide médicale aux populations locales. L’Hôpital d’instruction des armées de Laveran est également un hôpital de proximité, ouvert sur son bassin de vie et engagé dans le territoire sanitaire de la ville de Marseille pour répondre aux différents besoins de la population civile.
L’Hôpital d’instruction des armées de Laveran est ouvert sur le monde : la médecine tropicale et les conseils aux voyageurs y restent une spécificité importante et ses spécialistes participent à la formation des médecins à servir outre-mer.

Établissement de ravitaillement du Service de santé des armées

L’établissement de ravitaillement sanitaire des armées (ERSA) de Marseille, est dirigé par le lieutenant-colonel Jérôme Lacroix. Il est installé sur le camp de sainte Marthe dans le 14e arrondissement de Marseille depuis 1997.
Employant 110 personnels militaires et civils, ses missions principales missions sont de ravitailler en produits de santé des formations médicales militaires (hôpitaux et centres médicaux de la moitié sud de la France et implantés outremer) et des bâtiments de combat de la Marine basés à Toulon, de maintenir en condition opérationnelle des matériels médico-techniques et de préparer et entretien d’unités médicales opérationnelles destinée à être employées sur tous les théâtres d’opération où seront engagées les armées.

Base de défense de Marseille-Aubagne

Les bases de défense ont été créées afin de rationaliser les moyens consacrés au soutien des combattants. La base de défense de Marseille-Aubagne, qui vient de fêter son cinquième anniversaire, est commandée par le colonel Philippe Godfrin. Elle soutient au quotidien celles et ceux qui mettent leur savoir-faire et leur dévouement au service de la protection de la population sur le territoire national. La base de défense de Marseille-Aubagne a hérité du patrimoine historique du 72e Bataillon d’Infanterie de Marine (72eBIMa).

7e Régiment d’instruction et d’intervention de la sécurité civile de Brignoles (Var)

Commandé par le lieutenant-colonel Brugère, le 7e Régiment d’instruction et d’intervention de la Sécurité Civile de Brignoles est une unité militaire, employant 600 sapeurs-sauveteurs hautement qualifiés, dont la Sécurité Civile assure le contrôle opérationnel.
En alerte permanente, ce type de régiment intervient avec des moyens spécialisés sur tout type de catastrophe naturelle. Le haut niveau d’expertise et la grande efficacité opérationnelle, reconnus dans le monde entier, qui caractérise les hommes du 7e RIISC, les emmènent à être projetés sur de nombreuses missions périlleuses : catastrophes nucléaires, tremblement de terre, feux de forêts de grande ampleur.

Service départemental des sapeurs-pompiers (SDIS) des Bouches-du-Rhône

Composé de 1 200 professionnels, 4 000 volontaires et près de 400 personnels assurant les missions de soutien, les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône effectuent plus de 110 000 interventions par an relatives au secours à personnes, aux accidents de la circulation, aux feux de forêts, de bâtiments à usage d’habitation ou industriels et interventions diverses. Le département possède 24 sections de jeunes sapeurs-pompiers qui dès l’âge de 14 ans sont initiés aux activités du secours sur un cursus de 4 ans. Ces sapeurs-pompiers volontaires sont des piliers de la Sécurité civile et représentent 80% des effectifs.
Le président du conseil d’administration du SDIS 13 est Jean-Noël Guérini, Sénateur, Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône.

La Direction de la police municipale et de la sécurité de Marseille

La Direction de la Police Municipale et de la Sécurité de Marseille compte dans ses effectifs 402 policiers dont 88 élèves qui rejoindront les rangs des unités opérationnelles dès le mois de septembre.
Placée sous l’autorité de Monsieur Jean-Claude Gaudin, Sénateur Maire de Marseille, la Police Municipale est rattachée à la Délégation de la Sécurité Publique et de la Prévention de la Délinquance, pilotée par Caroline Pozmentier. Mobilisée pour de nombreuses missions de sécurité, son champ d’action s’étend à la tranquillité publique, à la salubrité et au respect du bon ordre.

1er Régiment étranger d’Aubagne

Créé en 1841, le 1er Régiment étranger est, avec le 2e Régiment étranger le régiment le plus ancien de la Légion étrangère.
Installé à Aubagne depuis 1962, le 1er Régiment étranger continue d’œuvrer au profit de toute la Légion étrangère dont il est le gardien des traditions.
Le 1er Régiment étranger commandé par le lieutenant-colonel (ta) Damien De Besombes est le régiment de soutien de l’état-major du Commandement de la Légion étrangère dont il arme, en spécialistes non-officiers, les divisions. Il est le gestionnaire et l’administrateur des légionnaires isolés ou passagers provenant de tous les autres régiments de la Légion.
Il est l’acteur essentiel de la solidarité Légion par la gestion du Centre d’hébergement et d’accueil de la Légion étrangère, du Centre des convalescents et des permissionnaires de la Légion étrangère et de l’Institution des invalides de la Légion étrangère de Puyloubier.
Le 1er Régiment étranger renforce régulièrement, par des détachements ou des individuels, tous les théâtres d’opération actuels (Mali, Afghanistan) ainsi que les forces dans les DOM-TOM ou à l’étranger (Mayotte, Guyane, EAU…).

1er Régiment étranger de cavalerie de Carpiagne

Le 1er Régiment étranger de cavalerie commandé par le colonel Rémi Bouzereau est le régiment de cavalerie blindée de la 6e Brigade légère blindée.
Seule formation de Légion au sein de la cavalerie française il est aussi le seul régiment de cavalerie de la Légion étrangère. D’où sa devise : « Nec Pluribas Impar », qui signifie : « A nul autre pareil ». Plus de 80 nationalités sont représentés dans ses rangs. Le Royal étranger s’est présenté ce lundi 14 juillet devant au complet, fort de quatre escadrons de combat et d’un escadron de commandement et de logistique.
Au terme de 47 ans de présence à Orange, il vient d’ouvrir une nouvelle page de son histoire en s’installant il y a trois jours le 11 juillet 2014, dans le camp de Carpiagne.

L’Établissement Public d’Insertion de la Défense (EPIDe)

L’EPIDe est un établissement public d’insertion qui dispose de 18 centres en métropole dont celui de Marseille. Son offre de service très complète allie une dynamique collective à une approche individualisée et ce dans un parcours continu intégrant l’internat de semaine. Le programme du centre vise à restaurer la confiance et l’estime de soi ainsi que l’acquisition de l’autonomie et les codes et savoirs de base nécessaires pour accéder à l’emploi. Pendant le séjour à l’EPIDe, les volontaires accomplissent un parcours citoyen dont le devoir de mémoire fait intégralement partie. C’est à ce titre, que la délégation du centre de Marseille est présente aujourd’hui pour célébrer la fête nationale.

Diaporama du défilé par Robert Poulain

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.