Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : Euromed joue sur le Green en concertation

< >

Marseille : Euromed joue sur le Green en concertation

lundi 21 mars 2016

C’est dans le cadre d’une triple entente so féminine, Laure Agnès Caradec, présidente d’Euromed, Solande Biaggi, vice-présidente et Lisette narducci, maire du secteur (2e et 3e arrondissements de Marseille) que l’opération nature en ville a été présentée au sein de l’immeuble Calypso nouveau pied-à terre de l’Établissement public d’aménagement Euroméditerranée (EPAE). Une présentation qui a également été soutenue par François Jalinot, directeur d’Euroméditerranée. C’est du vert à hauteur de 20 hectares avec la plantation de plus de 1 500 arbres et la réalisation d’îlots privés "fortement végétalisés" ouverts sur l’espace public (Parc Habité, Arenc , Smartseille) qui est en question.

JPEG - 112.4 ko
Laure-Agnès Caradec, présidente d’Euromed entourée de Solange Biaggi, vice-présidente et Lisette Narducci, maire des 2/3 (Photo P.M.-C.)

Laure-Agnès Caradec de rappeler qu’Euromed a obtenu « le label EcoCité ». La boucle d’eau de mer et l’îlot démonstrateur Allar sont deux des trois projets structurants d’Euroméditerranée 2 ayant permis son obtention.
Pour revenir à mère nature en ville, un domaine que connaît bien la présidente, qui a été en charge des Parcs et Jardins pour la Ville, parle « d’un confort urbain » qui passe « par la qualité de vie ». « Cela se fait de façon globale,explique la Présidente, puisque dans le cadre de la réflexion du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi), sur certain zonage, on augmente le pourcentage de pleine terre exigé pour les opérations. Une réelle nécessité, bien entendu, au niveau d’Euroméditerranée qui est exemplaire en matière d’aménagement que ce soit sur Euromed 1 ou sur Euromed 2 ». Il s’agit, ajoute-t-elle : « de démontrer tous les efforts qui sont faits pour accompagner cette création de quartiers nouveaux, de morceaux de ville entiers pour améliorer la qualité de vie ; créer du lien entre les quartiers, des cheminement apaisés ; introduire de la nature en ville et ériger également des bâtiments dotés de techniques complètement novatrices. Tout cela avec une réduction de la place de la voiture avec du développement de transports en commun, des aménagements piéton ou cyclable de qualité… » Côté innovation, François Jalinot tient à souligner que « la boucle d’eau de mer est en service. Elle alimente déjà l’immeuble des Docks puis, la tour de La Marseillaise et aussi les projets d’Euromed center comme le Calypso. La centrale de pompage d’eau de mer est en construction sur le môle d’Arenc du GPMM. Aujourd’hui, le réseau est alimenté par une centrale provisoire qui est à côté du Silo. Une 2e boucle d’eau sera implantée au Cap Pinède pour irriguer dans un premier temps l’ilot allar ». Rappelant l’utilité de ces boucles qui génèrent une baisse de consommation de l’ordre de 30 %.

Pour se mettre au vert, 2 parcs vont voir le jour : Saint-Charles-Porte d’Aix et le Parc Bougainville.

JPEG - 212.7 ko
Saint-Charles / Porte d’aix un parc en entrée de ville (© atelier Alfred Peter Paysagiste -STOA)

Auparavant échangeur autoroutier, Saint-Charles/ Porte d’Aix « est aujourd’hui un quartier entièrement renouvelé  ». Jusqu’en 2010, l’autoroute A7 débouchait sur l’Arc de Triomphe,« ce qui entraînait des nuisances asphyxiant l’entrée de la Ville ». Le projet de cette ZAC date des années 2000. Il prévoyait le réaménagement du quartier avec la constitution d’un vaste espace public minéral bordé de logements, de bureaux, de commerces et d’équipements. Au fil des ans, comme le rappelle Lisette Narducci, des discussions entre les administrateurs d’Euroméditerranée, des études et du dialogue avec les riverains ont permis de faire évoluer le projet. « Il n’a plus rien à voir avec celui présenté en 2004-2006  », souligne Lisette Narducci. En effet, en réponse aux inquiétudes et aux attentes des habitants recueillies dans le cadre de la concertation de 2011, l’EPAEM a opté « pour un véritable espace vert de taille significative, clos et d’un seul tenant en pleine terre et a vu la superficie d’espaces végétaux nettement augmentée ». Saint-Charles/Porte d’Aix sera donc doté d’un parc fermé de plus d’un hectare dont les 3/ 4 d’espaces verts de pleine terre et un quart de surfaces minérales, 800 m2 d’espaces végétalisés sur la future montée de l’université, soit au total 8 000m² d’espaces verts de pleine terre.« Un espace vert utilisable », indiquera la maire de secteur. Les plantations nouvelles représentent environ 300 arbres de haute tige et cépée sur le parc et la montée de l’université, 57 platanes sur l’esplanade de la Porte d’Aix et la place Jules Guesdes, 25 en alignement sur le boulevard Nedelec et 10 sur la placette nouvelle (au bout de la rue Biaggi) pour un total de près de 400 arbres. La présidente avance des dates de livraison : la 1ère tranche au sud du Parc verra en 2017 la livraison d’un skate parc, d’un mini terrain de foot et de jeux d’enfants dans le cadre de la capitale européenne du sport ; la 2e tranche au Nord sera livré en 2018.

Le Parc Bougainville un espace vert de 4 hectares

JPEG - 156.9 ko
Le Parc bougainville 4 hectares pour respirer (© Labtop pour le groupement François Leclercq, architectes, urbanistes)

Très attendu, le Parc Bougainville est situé au sud du Vallon des Aygalades. Il va permettre de relier Euroméditerranée 1 et Euroméditerranée 2. Cet aménagement de 4 ha est particulièrement structurant pour la valorisation des opérations des Docks Libres (800 logements) et pour la résidence Bellevue. Il accueillera des équipements sportifs, des zones de pique-nique, des pistes cyclables et des jeux d’enfants autour du ruisseau des Aygalades [1]. Ses abords autour du Boulevard de Briançon, de l’avenue Roger Salengro seront également réaménagés en surface (création de logements, d’activités et d’équipements) et en souterrain notamment sur la rue d’Anthoine. Celle-ci à déjà bénéficié des travaux de recalibrage pour l’écoulement du ruisseau des Aygalades. « Il est le premier équipement de rayonnement métropolitain qui verra le jour sur ce secteur », indique Laure-Agnès Caradec, parallèlement à la réalisation de la ZAC littorale et des programmes de renouvellement urbain.
Euroméditerranée dévoile également sa volonté de faire du futur Parc Bougainville, « la première étape d’un grand projet de renaturation du vallon des Aygalades », qui se matérialisera à terme par un grand parc métropolitain "Parc des aygalades" sur près de 14 hectares .

Financement et achat de parcelles pour aménager le Parc

Cette opération bénéficie d’une subvention de 2,5M€ de l’État dans le cadre du Contrat de Baie. Le budget définitif de l’opération estimé « entre 35 et 40M€  », précisera François Jalinot, fera l’objet d’une délibération qui sera proposée au vote pour le mois de juin. Cette somme concerne exclusivement le Parc Bougainville. Le coût total du projet comprenant également les 14 hectares du Parc des Aygalades n’est pas encore dévoilé. Au niveau du foncier, Euroméditerannée est déjà propriétaire de la plupart des terrains. « Il reste à relocaliser la fourrière et à acquérir quelques autres terrains pour aménager le Parc », reprend François Jalinot. Outre l’amélioration « de la qualité de la vie des habitants », Insistera la Présidente d’Euromed, ce parc sera également un bassin de rétention nécessaire pour prévenir les risques d’inondations. Il agira également « comme régulateur de température et purificateur d’air ».
Patricia MAILLE-CAIRE

Concertation jusqu’au 30 juin

Une concertation de plusieurs mois a été lancée ce 5 mars, avec au programme des ateliers pilotés par le personnel d’Euromediterranée pour connaître les attentes des habitants, des associations et des comités de quartiers (CIQ).
La concertation porte sur :
- Quelles installations provisoires (aménagements sportifs de plein air - agrès, terrains , parcours - requalification des cheminements piétons , etc.)
- Comment faire vivre le lieu dès 2017 (animations ponctuelles , interventions artistiques)
- Quels aménagements définitifs pour le parc (circulations , qualités des espaces publics, ambiance recherchée, usages à conforter et à développer, intégration du parc aux quartiers limitrophes, valorisation du patrimoine) ?

Les prochains rendez-vous de la concertation
- Jeudi 24 mars à 17H30
- Jeudi 21 avril à 17H30
- Jeudi 19 mai à 17H30
- Jeudi 9 juin à 17H30
- Jeudi 30 juin à 17H30

Pour contribuer à la concertation le public pourra s’inscrire aux ateliers
- Par téléphone : 04 91 08 05 53 par e-mail à l’adresse : concertation@euromediterranee.fr
Plus d’info : www.euromediterranee.fr


[1Trouvant sa source sur les versants ouest du massif de l’Etoile et du massif de la Nerthe, le ruisseau des Aygalades a vu son écoulement modifié et occulté par l’aménagement de la gare du Canet, construite en 1848. Demain remis à jour, il sillonnera le grand parc des Aygalades et jouera un rôle essentiel lors des grandes crues remis en valeur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.