Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille : François Hollande évoque un projet d’attentat terroriste déjoué en (...)

< >

Marseille : François Hollande évoque un projet d’attentat terroriste déjoué en France et la situation grecque en marge de la visite d’État du Président mexicain

mercredi 15 juillet 2015

JPEG - 213 ko
L’étape marseillaise de la visite d’État du Président mexicain, Enrique Pena Nieto avec François Hollande (Photo Robert Poulain)

En marge de la visite d’État à Marseille du Président mexicain, Enrique Pena Nieto, François Hollande s’est inscrit dans l’actualité en revenant sur la double explosion du site pétrochimique de l’Étang de Berre (Bouches-du-Rhône), précisant : « Nous avons des éléments qui laissent envisager la piste criminelle ». « Les auteurs, ajoute-t-il, seront pourchassés, retrouvés et condamnés ». Et d’annoncer : « J’ai fait, avec le Gouvernement, renforcer la protection de tous les sites Seveso ». Il dévoile également que cette semaine : « nous avons prévenu un acte terroriste ». Puis, évoquant la situation grecque, François Hollande s’est réjoui du vote du Parlement français en faveur de l’accord européen : « Nous avons voulu envoyer un signe fort avant que le Parlement grec ne se prononce ». Reste maintenant à savoir, selon le Président de la République, « si les Grecs veulent rester dans la zone euro. Veulent-ils s’engager dans un processus de réformes, qui, je le sais, seront dures, mais vont leur permettre de recevoir des aides de l’Europe et aussi le rééchelonnement de leur dette, ce à quoi je tenais tout particulièrement ».
Au préalable, les deux présidents s’étaient retrouvés chez Airbus Helicopters. François Hollande indiquant à ce propos : « Nous pouvons développer l’emploi en France et au Mexique à travers des partenariats, notamment dans le domaine de l’aéronautique ». Il évoque ensuite le survol du Parc national des Calanques avant de se réjouir « du soutien que nous apporte le Mexique pour la réussite de la COP 21 ». Il considère : « Cette visite d’État a été placé sous le signe de l’économie, de l’environnement, de la culture et de la coopération militaire ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.