Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : Gare la police est là !

< >

Marseille : Gare la police est là !

mardi 15 septembre 2015

JPEG - 147.8 ko
Ce gentil toutou est spécialisé dans la détection des armes et des explosifs (Photo Robert Poulain)
JPEG - 177.7 ko
Arrivée à la gare Saint-Charles du préfet de police Laurent Nuñez entouré des responsables des différents services de police (Photo Robert Poulain)
JPEG - 170.2 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 157.7 ko
Fouilles de bagages (Photo Robert Poulain)
JPEG - 139.1 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 150.1 ko
(Photo Robert Poulain)

Ambiance surprenante ce mardi en début d’après-midi à la gare Saint-Charles de Marseille. "On tourne un film", lancera un jeune en observant la horde de caméras et de policiers. Eh bien non, il s’agit plus sérieusement d’une opération de contrôle d’envergure. En effet, au lendemain de l’attentat déjoué sur le Thalys reliant Paris à Amsterdam, le 21 août dernier, le ministre de l’Intérieur a demandé aux préfets de zone de mettre en place des contrôles visant à la détection d’explosifs, d’armes et de munitions dans les gares ou stations les plus importantes, en ciblant les horaires de plus grande fréquentation. Laurent Nuñez, préfet de police des Bouches-du-Rhône était sur place pour rencontrer les services opérationnels engagés sur ce dispositif. "L’objectif du contrôle d’aujourd’hui, qui réunit à la fois la SNCF, les services de sécurité, les services de police, la Police de l’air et des Frontières (PAF), les services de sécurité publique, les douanes et la gendarmerie qui est aussi présente sur d’autres gares, est d’assurer le contrôle des flux sur la gare, à la fois ceux d’entrée et ceux de départs dans les trains. Il s’agit de repérer puis de neutraliser avec l’aide d’une cinquantaine de personnels, de chiens susceptibles de détecter les explosifs et des armes, des individus qui pourraient être mal intentionnés. Nous occupons ainsi l’ensemble de la gare pendant 2 heures de façon inopinée ». « Le but, poursuit-il, est d’être présents, visibles. Nous allons organiser très régulièrement ce genre d’opérations ».
L’arrivée d’un TGV puis, plus tard, un départ, ont été, entre autres, le théâtre de fouilles minutieuses de bagages de jeunes et de moins jeunes passagers. Les chiens sont également présents et rien n’échappent à leur truffe.
Le commissaire Olivier Guiochon de l’État Major de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône à Marseille explique :« Avec nos collègues des douanes, nous recherchons tout produit ou matériel pouvant constituer une infraction ou porter atteinte à la sécurité des personnes : des stupéfiants, des armes, des explosifs ». Dévoilant : « Aujourd’hui le bilan était négatif, rien de particulier ». Pour le Commandant Didier Delacolonge qui est à la tête du Service interdépartemental de sécurisation des transports en commun (SISTC) « On a monté une grosse opération de police sur la gare Saint-Charles avec contrôle de bagages, de voyageurs. On a une réquisition du procureur pour cela. Ces opérations sont importantes, elles rassurent d’abord la population, cela maintient une présence policière sur la gare et les gens en ont besoin. »
Patricia MAILLE-CAIRE

De nombreux services ont été impliqués pour cette opération

- la brigade de chemin de fer de la direction zonale de la police aux frontières Sud, et la direction départementale de la police aux frontières des Bouches-du-Rhône avec 8 policiers BCF et 2 agents de la lutte anti-fraude (AFDI)
- le service interdépartemental de sécurisation des transports en commun (SISTC) de la direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône avec 10 policiers et un chien spécialisé dans la détection des explosifs
- Une unité du groupement de gendarmerie départementale du Var avec 4 militaires et une assistance cynophile
- les services de la douane avec 7 agents et deux chiens : un "stup" et un autre spécialisé dans la détection des arme et explosifs ;
- la sureté ferroviaire de la SNCF de la zone sud avec 7 agents ;
- les agents de la lutte anti-fraude de la SNCF avec 5 agents

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.