Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Littérature > Marseille : James Ellroy en dédicace à l’Alcazar le samedi 9 mai

< >

Marseille : James Ellroy en dédicace à l’Alcazar le samedi 9 mai

mardi 28 avril 2015


Le maître du polar, James Ellroy, donne une séance de dédicace le samedi 9 mai à l’Alcazar, à partir de 16 heures. Né le 4 mars 1948 à Los Angeles en Californie, celui que lʼon surnomme « American dog » sera à lʼAlcazar pour présenter son nouveau roman « Perfidia », qui vient de sortir aux éditions Rivages. Au-delà de son statut de maître incontesté du polar, James Ellroy est aussi lʼune des « plumes » majeures de la littérature américaine. A travers ses romans, il démonte avec précision et acharnement les mythes de lʼhistoire américaine pour en révéler les affres de la réalité. Les plus grands réalisateurs (Brian de Palma, Curtis Hanson…) ont adapté ses best-sellers au grand écran et les plus grands acteurs (Kevin Spacey, Russel Crowe, Josh Hartnett…) ont incarné ses personnages les plus emblématiques.

Ellroy Confidential du 2 au 9 mai 2015 - Bibliothèque de l’Alcazar, Librairie Maupetit

Samedi 2 mai à 14 heures - Salle de conférence Bibliothèque de l’Alcazar
Projection du documentaire « Los Angeles : cité du film noir » de Clara Kuperberg et Julia Kuperberg (France, 2015, 52’, VOST)
Los Angeles, cité du film noir nous plonge dans les arcanes d’une cité des anges hostile. Grâce aux témoignages des spécialistes du genre : James Ellroy, Eddie Muller et Alain Silver, à des extraits de films et d’images d’archives, ce film inédit raconte l’histoire du film noir à travers un prisme inédit, celui de Los Angeles et de ses décors.

Samedi 2 mai à 16 heures - Libraire Maupetit
Rencontre « Marseille Tabloïds » animée par Patrick Coulomb, Cédric Fabre & François Thomazeau.
Le polar est aussi une « littérature de territoire » qui explore, au-delà des intrigues policières, la violence sociale et la manière dont les lieux façonnent les personnages et leurs destins. De Marseille au Los Angeles de James Ellroy, les trois écrivains marseillais esquisseront cette « trajectoire du crime » et rendront hommage à ce genre littéraire lié aux univers urbains, qui dit la part d’ombre de nos sociétés.

Mercredi 6 mai à 14 heures - Salle de conférence de la Bibliothèque de l’Alcazar
Projection du film « Le Dahlia Noir » de Brian de Palma adapté du roman éponyme de James Ellroy (États-Unis, 2006, 120’,VOST)
Dans les années 40, à Los Angeles, Bucky et Lee, deux inspecteurs, s’attaquent à une affaire de meurtre particulièrement difficile. Une starlette, Elizabeth Short, a été découverte atrocement mutilée. Sa beauté et sa fin tragique deviennent les sujets de conversation de toute la ville. Certains sont prêts à tout pour en tirer bénéfice... ou cacher leurs secrets. Quels étaient les liens de la victime avec la puissante famille Linscott ? Que vivait-elle dans son intimité ? Et avec qui ? Au-delà des apparences, l’enquête commence...

Jeudi 7 mai à 14 heures - Salle de conférence de la Bibliothèque de l’Alcazar
Projection du film « Dark Blue » de Ron Shelton, scénario de James Ellroy (États-Unis, 2003, 116’)
Los Angeles, 1992. La ville est dans l’attente du verdict du procès des policiers auteurs de brutalité envers Rodney King, citoyen noir américain. Eldon Perry, flic aux méthodes musclées, se voit chargé de résoudre un quadruple homicide. Accompagné d’une jeune recrue, Bobby Keough, il commence son enquête dans une ville prête à s’enflammer.

Samedi 9 mai - Salle de conférence de la Bibliothèque de l’Alcazar
- 14h30 Projection de « James Ellroy : sa part d’ombre » documentaire de Benoît Cohen et François Guérif (France, 1999, 47’)
Dans ce portrait réalisé par son éditeur français, haletant et chaotique, dense et violent comme son écriture, le « révérend » Ellroy en personne, mène la danse. Ses propos et sa visite guidée de L.A., territoire d’expérience et protagoniste de la majeure partie de son œuvre, sont scandés par des citations, tirées de « Ma part d’ombre » (Rivages, 1997) en particulier, récit d’une double enquête que mène Ellroy sur l’assassinat de sa mère, et sur sa propre vie d’enfant orphelin, d’adolescent perturbé et d’écrivain hanté.
-16 heures « Dahlias, tabloïds et lunes sanglantes »
Rencontre avec l’écrivain américain James Ellroy, animée par Gilles Rof, suivie d’une séance de signatures.
James Ellroy est non seulement le maître absolu du polar, mais aussi tout simplement l’une des « voix » majeures - et des plus originales - de la littérature américaine. Peu d’auteurs auront, avec un tel acharnement et une telle précision, tenté de décrypter et de démonter les « mythologies » pour révéler les affres de la réalité de l’Histoire américaine, ce par le biais du roman et de la fiction. Alors que son nouveau livre, « Perfidia », vient de sortir aux éditions Rivages, la venue de James Ellroy à Marseille est un événement exceptionnel.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.