Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Méditerranée > Rive Sud > Marseille : Jean-Claude Gaudin reçoit le Patriarche syriaque catholique (...)

< >

Marseille : Jean-Claude Gaudin reçoit le Patriarche syriaque catholique d’Antioche et de tout l’Orient

lundi 1er juin 2015

JPEG - 200.5 ko
Le Patriarche syriaque catholique d’Antioche et de tout l’Orient reçu ce lundi par Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille (Photo Robert Poulain)

Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, a accueilli ce lundi 1er juin, au sein de la Mairie Sa Béatitude Ignace Youssef III Younan. Ce dernier et la délégation qui l’accompagne n’ont pas caché leur inquiétude face à l’attaque menée par l’État Islamique depuis samedi contre Hassaké, une ville du Nord-est de la Syrie.
Né le 15 novembre 1944 à Hassaké, Ignace Youssef III Younan est le primat actuel de l’Église catholique syriaque avec le titre de Patriarche dʼ Antioche et de tout lʼOrient depuis le 20 janvier 2009. Élu par le synode de l’Église syro-catholique, il succède à sa Béatitude Ignace - Pierre VIII.
Avec le rang de Chef d’église, Ignace Youssef III Younan représente environ 150 000 syriaques catholiques dans le monde, près de 26 000 en Syrie et 42 000 en Irak.
Cette rencontre a été l’occasion pour Jean-Claude Gaudin de renouveler ses inquiétudes sur la situation des Chrétiens dʼOrient et son soutien face aux menaces dont ils sont victimes.
L’Homme d’Église d’afficher en premier lieu son inquiétude « pour le prêtre enlevé à Palmyre et les archevêques d’Alep enlevés voilà deux ans ». Il remercie la France « qui nous a toujours témoigné des valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité ». Il rappelle l’histoire, la Syrie et le Liban sous mandat français : « Nous avons eu de très bonnes relations ». il en vient à l’actualité : « Nous sommes dans une situation catastrophique et nous ne savons pas comment défendre la cause des minorités chrétiennes et yézidis. Le 10 juin dernier, voilà bientôt un an, l’État Islamique a pris Mossoul où il y avait 30 églises. La fuite a été la seule issue. Puis, le 6 et le 7 août c’est la plaine de Ninive qui est tombé, là encore la seule issue pour les minorités a été la fuite ». Depuis, poursuit-il : « Je me suis rendu plusieurs fois en Irak, au début les réfugiés vivaient sous des tentes. Aujourd’hui, il s’entassent à 2,3 voire 4 familles par appartement. On nous a promis que Mossoul et la plaine de Ninive serait rapidement libérés, nous ne voyons toujours rien venir. En Syrie, votre gouvernement a une autre position que pour l’Irak, il a décidé de ne pas intervenir, mais pendant ce temps le peuple souffre ». Et de plaider : « La Méditerranée doit redevenir un pont et non un obstacle entre le Proche Orient et l’Europe, de par la géographie, de par notre histoire commune. Pourquoi l’Europe laisse-t-elle les États-Unis et la Russie interféraient alors que c’est elle qui est la plus proche ? »
Jean-Claude Gaudin ne cache pas qu’il est persuadé que la diplomatie française fait tout son possible pour obtenir la libération des prêtres. Puis d’indiquer « à quel point Marseille est respectueuse de ses communautés. Nous dialoguons avec tous ceux qui respectent la République ». Ajoutant : « Nous sommes dans un pays laïc, nous respectons les communautés, ce que nous n’aimons pas c’est le communautarisme ».
Valérie Boyer, la députée maire UMP des 11/12 rappelle qu’elle est intervenue plusieurs fois en faveur des chrétiens d’Orient. Elle déplore : «  Nous sommes confrontés à des problèmes de visas alors que ces réfugiés devraient bénéficier de conditions particulières. On ne peut pas rester devant ce drame sans rien faire. Il faut intervenir de façon cohérente et coordonnée ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.