Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : Lancement de la saison balnéaire et ses dispositifs aux (...)

< >

Marseille : Lancement de la saison balnéaire et ses dispositifs aux Catalans

mercredi 28 mai 2014

JPEG - 232.8 ko
Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin a lancé la saison balnéaire 2014 entouré des élus Caroline Pozmentier, Sabine Bernasconi, Didier Réault, Yves Moraine, Nora Préziosi, Martine Vassal (Photo P.M.-C.)
JPEG - 301.9 ko
Les personnels mobilisés pendant la saison balnéaire (Photo P.M-C.)
JPEG - 262.9 ko
(Photo P.M-C.)
JPEG - 378.6 ko
Police municipale et BMPM (Photo P.M.-C.)

C’est aux Catalans que la saison balnéaire a été lancée ce mercredi 28 mai par le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin. Un choix qui n’est pas anodin puisque cette partie du littoral bénéficie d’un important projet de reconfiguration pour un accueil optimisé du public. Et nul ne s’en plaindra puisque les Catalans, seule plage du centre-ville, plage de quartier celui du 7e, est un espace emblématique à la fois par son histoire et les quelques vestiges conservés ainsi que sa proximité avec le Cercle des nageurs qui offre à Marseille nombre de champions.
Concessionnaire de la plage depuis juillet 2013, la Ville de Marseille a décidé d’engager une vaste opération de valorisation de l’Anse des Catalans et de sa plage. Et pour l’été 2014 des aménagements ont déjà été réalisés et une deuxième phase d’envergure de travaux reprendra après la saison balnéaire.
Le maire de Marseille de rappeler que la ville conduit depuis plusieurs années une politique de requalification de son littoral qui s’étend sur 57 kilomètres de l’Estaque jusqu’aux calanques.
« L’an dernier, nous avions inauguré le nouveau poste de secours de la plage de la Pointe rouge après lui avoir redonné son étendue par un apport de 700 tonnes de sable fin et aujourd’hui, les Catalans sont à l’aube d’un magnifique renouveau. Dès cet été les estivants pourront bénéficier de parasols, les plus jeunes découvriront des animations et des activités ludiques et tout le monde pourra suivre le sentier sous-marin en suivant les bouées , pour partir à la découverte des petits fonds marins », indique-t-il
La sécurité a également été renforcée, souligne le maire, avec en tête l’agression à l’encontre d’un policier qui s’est déroulée le 8 juillet dernier . « Le poste de police sera tenu pas deux policiers nationaux. Ils seront appuyés par la présence d’une patrouille de 6 CRS stationnée à proximité. De plus une patrouille de vététistes sera affectée à la plage des Catalans et ses abords , renforcée ponctuellement par une deuxième équipe du centre-ville. La sécurité des baigneurs sera assurée par 5 nageurs-sauveteurs. Et sur la trentaine de médiateurs sociaux formés pour apaiser les tensions une dizaine sera affectée aux Catalans et sur deux sites de baignade du Centre-Ville : la Fausse Monnaie et le Vallon des Auffes ».
Et enfin, l’ensemble des 11 plages mobilisera 60 policiers et adjoints de sécurité et 78 nageurs-sauveteurs de la Ville de Marseille.
Et Jean-Claude Gaudin d’annoncer :« Le personnel mobilisé pour assurer le confort et la sécurité des estivants ainsi que les animations représente près de 500 agents de la ville, de la Communauté urbaine, de la police nationale et municipale et des associations, pompiers… »
Enfin, la ville confiera à la Brigade maritime de la Police nationale, un scooter des mers doté d’une planche de secours destiné aux interventions dans des zones non surveillées ou difficiles d’accès.
Et demeure toujours la question de la privatisation de la plage des Catalans. Didier Réault, adjoint au Maire, délégué à la Mer, Littoral, Nautisme et Plages d’avancer : « Elle ne sera pas privatisée cette année » mais ne cache pas que l’année prochaine une partie de l’espace à hauteur de 20% le sera. Mais pas seulement les Catalans. Il explique : « Des travaux vont être réalisés sur les autres plages. En 2010, a été voté un plan mer et littoral à hauteur de 40M€, des aménagements sont prévus des Catalans à la Pointe Rouge. » Décrivant des plages plus contemporaines, plus adaptées pour les sports ; mieux organisées avec des services à la personnes avec matelas et parasols.
« Les espaces privés, déjà en place, vont être moderniser et les autres à hauteur de 20% vont être aménagées et donnés en DSP. » Didier Réault de préciser qu’il s’agit là d’une offre qui correspond à une demande des concitoyens « qui vont à Bandol, Saint-Cyr et dépenser ainsi leur argent dans d’autres communes. »
Pour revenir aux Catalans, il confirme que le décret pris l’année dernière pour limiter l’accès à la plage à 1 000 personnes est toujours d’actualité en raison des tensions générées par la surpopulation.
Patricia MAILLE-CAIRE

L’ensemble des dispositifs mis en place pour cette saison balnéaire 2014

Des plages et espaces verts entretenus quotidiennement
Les 11 ensembles sanitaires installés à proximité des postes de secours, les espaces balnéaires du Prado et Mistral sont régulièrement entretenus par du personnel municipal durant les heures d’ouverture.
De leur côté, les agents du Service de l’Espace Public gèrent, entretiennent et nettoient les cinquante hectares d’espaces verts situés le long des plages Gaston Defferre et du Roucas Blanc. Ces espaces situés en bordure des plages, dont les pelouses et les zones ombragées, connaissent un vif succès.
Les corbeilles disposées sur les plages, ou légèrement en retrait, sont vidées par les agents, le matin. Un deuxième passage est prévu l’après-midi sur le site du Parc Balnéaire du Prado. Les allées, les pelouses, les rochers, les bacs à sable et les jeux d’enfants sont également nettoyés lors de cette collecte.
Les jours de grand vent, les algues échouées sur le rivage sont également collectées.
Comme les années précédentes, des cendriers jetables sont à la disposition du public, distribués au niveau des consignes, sanitaires et des postes d’animation.

Qualité des eaux de baignade
La Ville de Marseille est très attachée à la qualité de l’eau de baignade de ses 21 plages. Elle a donc renforcé les contrôles officiels obligatoires par un dispositif de gestion quotidienne afin de garantir aux baigneurs une large ouverture des plages tout au long de la saison.
En 2014, la Municipalité renouvelle la mise en application d’une nouvelle méthode d’analyse par biologie moléculaire très performante. Cette procédure permet de connaître la qualité des eaux de baignade le matin même, en seulement 3 heures, alors qu’actuellement la méthode normalisée reconnue par les pouvoirs publics en France, ne permet d’être informé des résultats que 48 à 72h après le prélèvement.
Marseille est ainsi l’une des premières Villes de France à se doter de ce nouvel outil à la pointe de la technologie et au service de la gestion active des plages. La qualité des eaux mises à disposition des baigneurs durant la journée est ainsi communiquée en toute transparence. Au total, plus de 1 000 prélèvements seront réalisés en 2014 sur l’ensemble du littoral marseillais. Les résultats sont diffusés auprès du public, par voie d’affichage sur les plages et sur les postes de secours, mais également par courrier électronique à l’ensemble des acteurs concernés. En cas de problème (analyse non conforme, pollution venant du large ou conditions météorologiques exceptionnelles), le Maire de Marseille pourra décider de la fermeture d’une ou plusieurs plages. Dans ce cas, les lieux de baignade susceptibles d’être concernés ne sont accessibles au public qu’après une nouvelle analyse prouvant le retour à une situation conforme. Ils sont consultables sur les sites Internet : Marseille et sur Baignade-santé
La Ville de Marseille a développé une carte interactive consacrée à la météo des plages, directement accessible depuis la page d’accueil de son site.
Le public pourra s’informer en temps réel de la qualité des eaux de baignade, de la température de l’air et de l’eau, la force du vent et visualiser une photo de la plage et sa situation sur la carte. Et il sera également mis en place une gestion active et renforcée pour garantir la meilleure qualité de ses eaux de baignade, en prévision des nombreux grands événements qui se dérouleront sur les plages ou à proximité.

Nouveauté 2014
Cette année, le classement des plages tient compte des résultats obtenus conformément à la Directive européenne de 2006. Marseille affiche 15 plages en qualité Excellente, 5 plages en qualité Bonne et 1 plage en qualité Insuffisante.
Malgré une qualité des eaux de baignades signalées comme « excellente » ces deux dernières années, la plage de l’Huveaune reste classée en qualité Insuffisante. D’importants travaux de restructuration sont programmés afin de réduire les conséquences des épisodes orageux. La Ville sera particulièrement vigilante sur cette plage pour une ouverture au public qu’à condition d’une qualité de l’eau conforme à la réglementation.

Les sentiers sous-marins marseillais
Par délibération du 29 juin 2009, la Ville de Marseille a décidé de créer un réseau de sentier sous-marins sur la commune, pour promouvoir la découverte du milieu marin.
Afin de proposer cette activité en plein essor et respectueuse de l’environnement, ses sites ont été sélectionnés tout le long du littoral pour leur valeur écologique et/ou les possibilités d’accès du public. Les sentiers sont aménagés, gratuits et libres d’accès au public, éventuellement animés par des associations spécialisées en découverte du milieu marin.

Le sentier sous-marin du Frioul
Le sentier sous-marin du Frioul été créé en juin 2010 avec pour objectif d’initier les adultes et les enfants à la découverte des petits fonds marins méditerranéens par le contact et l’immersion dans une zone du littoral non perturbée. Implanté sur la plage de Saint-Estève, ce sentier à très faible profondeur est accessible en palmes, masque et tuba, aux enfants et adultes, initiés ou non. Situé dans une ZIEM (Zone Interdite aux Embarcations à Moteurs) et positionné en proximité du bord de page surveillée, il est constitué de 5 structures immergées, réparties sur des fonds permettant de délivrer une information sur le milieu marin. La hauteur du « panneau-tambour » permet une lecture sans immersion totale dans l’eau. Sur la plage, un panneau accueille le promeneur et lui présente le sentier sous-marin et les conditions de pratique de la découverte. Pour l’été 2014, un dépliant présentera l’activité et proposera aux estivants de « bronzer malin ».

Le sentier sous-marin des Catalans
Le sentier sous-marin de la plage des Catalans a été créé en juin 2011. Comme celui de la calanque de St Estève, il a pour objectif d’initier les adultes et les enfants à la découverte des petits fonds marins méditerranéens avec le contexte urbain et historique de cette crique bien connue des marseillais. Un ensemble de 6 bouées avec arceau de repos permet de suivre un itinéraire ludique sur les thèmes suivants : 1-vivre dans la mer 2-vivre en pleine eau 3-vivre sur un fond meuble 4-l’histoire des Catalans 5-entre ombre et lumière 6-vivre sur un fond rocheux. Ce sentier est situé en Zone réservée uniquement à la Baignade, surveillée par le poste de secours à terre. Deux panneaux, disposés de part et d’autre de la plage, informent les estivants sur l’existence de ce sentier et la possibilité d’aller le parcourir librement et gratuitement.

L’immersion des récifs artificiels dans la baie de Marseille
Au cœur de la baie du Prado, à 2 kilomètres du rivage, sur une superficie de 200 hectares, 30 000 m3 de récifs artificiels ont été immergés par 30 mètres de profondeur. Depuis l’immersion du dernier récif, toutes les activités de pêche de plongée et d’ancrage sont interdites. Dès 2008, des résultats très satisfaisants de colonisation ont pu être observés. On a ainsi pu voir la faune et la flore se décupler sur cette zone avec des espèces comme la rascasse, le poulpe ou le calmar.

Un balisage maritime écologique
L’intégralité de la bande des 300 mètres (limitation de vitesse à 5 nœuds) et la calanque de Sormiou et Morgiou sont équipées en ancrages écologiques. Ce dispositif permet de préserver les fonds marins grâce à un système à vis hélicoïdales.
Ce balisage a été installé sur la Plage de la Maronnaise et la zone de baignade a été agrandie à Sormiou.

Informations pratiques :
-Un chenal de kite-surf est installé sur les plages du Prado, près de la Vieille Chapelle
- Afin de protéger la baignade, la zone au niveau des bains militaires à Endoume est interdite aux engins à moteur.
- La Zone réservée uniquement à la Baignade (ZRUB) du Fortin/Corbière a été agrandie.
- En application des règles sur le décret de la création du Parc National des Calanques, la circulation des navires sera désormais interdite à En-Vau et Port- Pin.

Sécurité, accessibilité et accueil
La baignade surveillée
Marseille compte 21 plages, soit 90 000 m2, sur 57km de littoral dont 42 km de façade maritime et 4 km de digues et 2 bases nautiques.
Les 15 zones réservées à la baignade sont surveillées :
Corbière Fortin -Corbière Batterie-Corbière La Lave-Frioul St Estève-Prophète-Prado Nord (Grand et Petit Roucas)-Prado Sud-Huveaune-Borély -Bonneveine, Vieille Chapelle et Pointe Rouge –Sormiou-Les Catalans
Les zones non surveillées :
Plage de Samena -Calanques des trous -La Maronnaise -Calanque de la Mounine -Plage Marseilleveyre -Calanque de Morgiou -Bain des Dames -Anse des Phocéens-Verrerie-Morgiret (Frioul)
Le dispositif de surveillance s’appuie sur 11 postes de secours implantés à :
Corbière-Frioul-Prophète-Prado Nord-Prado Sud-Huveaune-Borély-Bonneveine-Pointe Rouge-Sormiou-Les Catalans fonctionnant entièrement à l’énergie solaire.
L’ensemble de ces postes répond aux trois exigences du dispositif (Sécurité, Hygiène et Confort) et propose un niveau de prestations identiques en offrant des sanitaires et des consignes gratuites.

On peut trouver dans chaque poste de secours :
des défibrillateurs cardiaques semi-automatiques -des postes radios mobiles permettant une liaison permanente avec les patrouilles sur terre et en mer-des chaises hautes de surveillance -une pharmacie complète -du matériel médical, dont notamment l’oxygénothérapie-des planches de secours en mer
Les équipes des 11 postes de secours de Marseille sont composées de près de 70 fonctionnaires de police et adjoints de sécurité, assistés près de 70 saisonniers nageurs sauveteurs de la Ville de Marseille.
En complément de leur formation initiale, les nageurs sauveteurs suivent une session de préparation spécifique aux plages marseillaises, organisée par le service Formation de la Ville de Marseille.
Moyens d’intervention : 19 bateaux semi-rigides complètent le matériel de secours et sont mis à disposition de la Police Nationale. Depuis 2006, ils sont tous équipés de radios VHF (très hautes fréquences) fixes améliorant encore un dispositif d’intervention bien rodé et efficace.
Cabines de plage
Depuis 2012, des « cabines de plage » sont installées à côté de chaque poste de secours (1 par poste). Jolies et pratiques, ces cabines aux couleurs de la Ville de Marseille offriront aux estivants un espace d’intimité pour se changer et profiter pleinement des plages marseillaises.

Surveillance terrestre et maritime
Le Bataillon de Marins Pompiers (BMP)
Au-delà des interventions liées aux accidents de baignade et aux urgences médicales classiques qui peuvent également survenir sur la plage, le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille joue un rôle majeur dans la sécurité de la bande côtière des 300m comme dans toute la rade de Marseille. Il intervient au titre du pouvoir spécial de police du Maire pour la surveillance des baignades et à la demande du Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage en Méditerranée (CROSSMED).
Pour ces interventions, le BMP s’appuie sur : - 4 centres d’incendie et de secours (CIS) implantés, pour la rade Sud, au port de la Pointe-Rouge et sur l’archipel du Frioul et pour la rade Nord, au CIS de la Bigue et au CIS de Saumaty - 4 embarcations rapides dédiées au secours et au sauvetage en mer - armement de la vedette SNSM par cinq marins pompiers au CIS PTR. En cas de pollution maritime, le BMPM met en œuvre des moyens préventifs et curatifs spécifiques.

La Police Nationale
La sécurité des plages de Marseille est assurée par des fonctionnaires de Police, adjoints de sécurité et réservistes de la Direction Départementale de la Sécurité Publique des Bouches-du-Rhône.
La Ville de Marseille apporte son soutien logistique en mettant à la disposition de la Police Nationale tous les moyens matériels et en apportant le renfort de 70 saisonniers nageurs sauveteurs placés sous l’autorité opérationnelle de la Police Nationale.
L’USPL (Unité de Sécurité et de Prévention du Littoral) de la Sécurité Publique a en charge avec d’autres unités de la Police Nationale et de la police municipale la sécurité du littoral marseillais. L’USPL particulièrement active sur ce secteur littoral est composée de près de 96 fonctionnaires répartis dans 4 composantes, la Brigade Maritime Départementale, les Postes de Secours de Marseille, la Brigade VTT littoral et pour la partie prévention de la délinquance et actions d’animation : le Centre de Loisirs Jeunes de la Police Nationale.

La Police Municipale et le dispositif de médiateurs du littoral
La Police Municipale sera présente tous les jours sur l’archipel du Frioul, par équipe d’agents en VTT. Une équipe mobile motorisée assurera la sécurisation du Littoral Sud et une équipe de motards assurera la sécurisation du Littoral Nord. Une équipe de Polie Municipale sera postée à la barrière de la Calanque de Sormiou, tous les week-ends de 11h à 15h. La Police Municipale des Parcs assurera par des passages répétés, une présence sur le parc balnéaire du Prado, comme tout au long de l’année, ainsi qu’en bordure des plages (de la Vieille Chapelle à Prado Nord).
La sécurisation de la plage des Catalans, sera assurée notamment lors de sa fermeture par un équipage de la brigade mobile d’intervention.
Elle assure également le contrôle de la fermeture des barrières de Défense de la forêt contre les incendies (DFCI) du Roucas, de l’Hémicycle, de l’Huveaune et de la Vielle Chapelle.

La prévention de la délinquance : la médiation sociale
Afin de préserver la tranquillité publique, éviter les conflits d’usage et apporter conseils et informations aux deux millions d’estivants qui fréquentent les plages et sites balnéaires de la Cité phocéenne, la Ville de Marseille, avec le soutien de l’Etat, a initié un dispositif important de médiation sociale.
Pour la saison 2014, le service prévention de la délinquance a organisé le déploiement de près d’une soixantaine de médiateurs sociaux employés par deux associations de médiation sociale : DUNES et AMS. Les médiateurs sociaux agissent en binôme et sont répartis sur les endroits les plus sensibles du littoral entre le 26 avril et le 28 septembre ; et ce, 7 jours sur 7 de début juin à fin août.
Les missions confiées aux médiateurs sociaux ont été précisément définies : - éviter les conflits d’usage entre estivants et avec les riverains - apporter conseils et informations aux personnes de passage - contribuer à la préservation de la tranquillité publique sur les lieux de baignade, les espaces aménagés (Mistral), les zones fortement fréquentés (gare maritime du Frioul)
Déployé jusqu’alors sur la Calanque de Sormiou, l’Ile du Frioul, le long de la Corniche, le
Vallon des Auffes, l’ Anse de la Fausse Monnaie et l’Estaque, la Municipalité a souhaité étendre ce dispositif préventif à de nouveaux lieux, comme la Calanque de Morgiou et les plages de Corbières.
La Médiation sociale trouve ainsi pleinement sa place dans un dispositif plus large de sécurisation du littoral marseillais. A ce titre, les médiateurs sont engagés dans une coopération étroite avec les divers intervenants contribuant à garantir la sécurité des personnes et des biens (policiers, marins pompiers, animateurs...).

Protection Civile Urbaine
Dans le cadre de la saison balnéaire, la Protection Civile Urbaine est associée au dispositif de surveillance des plages sur 2 champs d’intervention : - les prélèvements des eaux de baignades des Calanques marseillaises - les mesures urgentes de protection de la population (pose de panneaux d’interdiction de baignade / Sensibilisation des baigneurs) sur les plages non surveillées.
En outre, la sécurité civile se tient prête à intervenir en cas de pollution maritime de type hydrocarbures en renfort au dispositif du Bataillon des Marins Pompiers de Marseille avec les moyens du Plan Communal de Sauvegarde de la Ville de Marseille.

Des services annexes
- Les objets trouvés
Un agent municipal est chargé de regrouper tous les objets égarés sur les plages, puis de les déposer une fois par semaine au Service des Objets trouvés.
- Les parcs à vélos
12 parcs sont répartis tout au long de la nouvelle piste cyclable à proximité du Parc Balnéaire du Prado.
- Le renouvellement de l’opération bracelet fluo pour les enfants
Prévus pour un usage unique, les bracelets seront disponibles auprès des 11 postes de secours. Les parents pourront ensuite y inscrire le prénom de leur enfant ainsi qu’un numéro de téléphone.
- Les consignes
Attenantes aux postes de secours, elles offrent la possibilité aux usagers de déposer leurs effets durant la baignade. Ces consignes sont ouvertes de 9h15 à 19h sur toutes les plages et de 10h à 19h30 aux Catalans. Ce service n’est pas proposé sur les sites du Frioul, de Pointe Rouge et de Sormiou.
- Les sanitaires
Les sanitaires attenant aux postes de secours (hormis pour le site de Sormiou) sont entretenus toute la journée par des équipes municipales. Proposé sur la même amplitude horaire que les consignes, ce service est ouvert au Frioul de 9h30 à 18h30.

Informations diverses
- Un chenal de mise à l’eau pour les jet-ski est aménagé au Port de la Pointe Rouge, partant de la cale de mise à l’eau extérieure. La location y sera interdite. Les jet-ski sont interdits dans la zone des 300 mètres.
- Un chenal réservé à la pratique des activités nautiques proposées par la Ville dans le cadre des « Animations Sportives des Plages » est implanté sur le site de Prado Nord.
- Un chenal similaire destiné à faciliter l’évolution des diverses écoles de voile et de pagaies est aménagé à gauche de la plage de la Pointe Rouge.
- La vitesse des navires est limitée à 5 nœuds dans la bande littorale des 300 mètres.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.