Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Marseille. Le Bicycode marquage pour lutter contre le vol et le recel de (...)

>

Marseille. Le Bicycode marquage pour lutter contre le vol et le recel de vélo

mardi 18 juin 2019

Dans le cadre de la journée internationale du vélo, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a offert des marquages Bicycode afin de lutter contre le vol et le recel de vélos lors d’un événement organisé lundi sur la place Félix Baret à Marseille. Les marquages consistent à graver sur le cadre des vélos un numéro unique et standardisé, référencé dans un fichier national accessible en ligne bicycode.org. Ils ont été réalisés par le collectif Vélos en Ville. Les voleurs de vélos n’auront plus qu’à bien se tenir.

JPEG - 109.7 ko
Marquage du vélo (Photo Robert Poulain)
JPEG - 102.5 ko
Passeport vélo avec le Bicycode (Photo Robert Poulain)
JPEG - 148.5 ko
(Photo Robert Poulain)

Alors que vient d’avoir lieu l’inauguration de la piste cyclable de la Corniche à Marseille et que la Métropole Aix Marseille Provence a lancé son plan vélo 2019-2024, le Collectif Vélos en Ville, qui a organisé la Fête du Vélo, propose leur marquage pour lutter contre le vol, et le recel. Sur les 400 000 vélos volés par an en France, seuls 2 à 3% sont restitués à leurs propriétaires. Ainsi, sur le même modèle que le marquage des vitres de voiture : un numéro unique est gravé sur le cadre du vélo, puis référencé dans le fichier national bicycode.org, accessible en ligne. Le « passeport du vélo » est ainsi remis au public, comprenant son numéro, ses caractéristiques techniques et les démarches à effectuer en cas de vol. Votre vélo ainsi gravé et enregistré, a plus de chance de vous être restitué. « Aujourd’hui, le problème majeur des vols de vélo, c’est que, même quand la Police les retrouve, on est incapable de savoir à qui ils appartiennent et donc c’est impossible de les restituer à leur propriétaire », précise Olivier de Mazières, le Préfet de Police des Bouches du Rhône. Il est à noter que sur les cinq premiers mois de 2019, les chiffres sont à la hausse, avec en moyenne 10 vélos dérobés par jour dans le 13. Lors de cet événement un stand « Police de Sécurité du Quotidien » a été animé par la brigade VTT de la division centre de Marseille, dépendant de la Direction départementale de la sécurité publique. Des policiers vététistes étaient présents pour répondre à toutes les questions du public.
Anna CHAIRMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.