Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Littérature > Marseille : Monseigneur Di Falco reçoit le Prix Charles Aznavour pour "Le (...)

< >

Marseille : Monseigneur Di Falco reçoit le Prix Charles Aznavour pour "Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde"

lundi 27 avril 2015

JPEG - 146.2 ko
Monseigneur Di Falco a reçu le prix Charles Aznavour 2015 des mains de Guy Teissier président d’honneur de la manifestation (Photo Robert Poulain)
JPEG - 178.7 ko
Le Prix Alain Terzian 2015 a été remis par Valérie Boyer à Isabelle Nohain-Raimu pour son livre « Raimu, un grand enfant de génie » (Photo Robert Poulain)
JPEG - 244.5 ko
Le jury 2015 du prix Charles Aznavour (Photo Robert Poulain)
JPEG - 151.9 ko
L’acteur et réalisateur d’origine arménienne Pascal Légitimus a reçu la médaille de la ville de Marseille
JPEG - 127.9 ko
L’architecte Roland Carta et Mgr Di falco (Photo Robert Poulain)

La 5e édition du Festival National du Livre Franco-Arménien - Prix Charles Aznavour 2015 s’est tenue ce samedi 25 avril dans le Grand Hall du Palais de la Bourse à Marseille. Une soixantaine d’exposants, auteurs et maisons d’édition ont présenté nombre d’ouvrages au public venu en nombre.
De son côté, un jury constitué de treize membres, présidé par Agnès Vahramianse, s’est retrouvé autour d’un déjeuner à l’hôtel Sofitel Vieux-Port pour élire, parmi 8 livres présélectionnés, l’ouvrage qui gagnera le Prix Charles Aznavour 2015.
Les 8 ouvrages en compétition étaient :
- Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde - livre collectif avec Mgr Di Falco - XO Éditions
- Les douze piliers de l’identité arménienne de Robert Der Guérissante - Éditions Thadée)
- Momig d’Isabelle Estournet-Djéhizian - Éditions La Griffe de Vinaya
- Chrétiens d’Orient, entre ombre et lumière de Pascal Maguesyan - Édition Thaddée
- Le Crime du Silence de Gérard Chaliand- chez l’Archipel
- L’immortelle de Trébizonde de Paule Henry Bordeaux - Éditions Thaddée
- Parce qu’ils sont Arméniens de Pinar Selek - Éditions Liana Levi
- La valse de sa vie de Clara Nalan, l’Harmattan
Le jury était composé d’Agnès Vahramian, rédactrice en chef du Journal Télévisé du 20h sur France 2, présidente du Jury du Festival National du Livre Franco-Arménien et du Prix Charles Aznavour 2015, Guy Teissier, président de Marseille Provence Métropole, président d’honneur du Festival National du Livre Franco-Arménien 2015, Vartan Sirmakès, Consul général de la République d’Arménie à Marseille, Olga Biblioni, Chef du service Culture au quotidien La Provence, Angèle Melkonian, Présidente d’honneur de la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Arménienne, Jean-Claude Sobrero, Président du Crédit Mutuel Marseille-Vieux-Port, Valérie Boyer, Député-maire des 11e et 12e arrondissements de Marseille, Hervé Demirdjian, Directeur de Cultura Plan de Campagne, Didier Parakian, adjoint au Maire de Marseille, Garo Hovsepian, Président de la Maison Arménienne de la Jeunesse et de la Culture, Krikor Amirzayan, Journaliste, Nouvelles d’Arménie Magazine, Jean-Pierre Berberian, adjoint au Maire des 9e et 10e arrondissements de Marseille.
A l’issue le jury a décerné le prix Charles Aznavour 2015 à l’ouvrage collectif dont Mgr Di Falco est l’un des co-auteurs « Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde » paru chez XO Éditions. L’évêque de Gap et d’Embrun de rappeler la situation alarmante des Chrétiens d’Orient « avec la menace de leur disparition de ces terres d’Orient  ». Soulignant également « la reconnaissance du génocide des Arméniens par le Pape François ». Un autre prix a été décerné celui d’Alain Terzian à Isabelle Nohain-Raimu pour son livre « Raimu, un grand enfant de génie » publié au Cherche Midi.
Destimed

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.