Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille. Pierre-Marie Ganozzi, adjoint en charge du Plan école : (...)

< >

Marseille. Pierre-Marie Ganozzi, adjoint en charge du Plan école : "l’objectif pour la rentrée c’est la sécurité"

jeudi 27 août 2020

JPEG - 106.5 ko
Pierre-Marie Ganozzi, Pierre Huguet, Sophie Guérard et Marie Batoux au sein du groupe scolaire François Moisson (Photo Mireille Bianciotto)
JPEG - 161.9 ko
Photo Mireille Bianciotto

Accompagné de Pierre Huguet, adjoint en charge de l’Éducation et des cantines scolaires, Sophie Guérard, adjointe en charge de la place de l’enfant dans la ville, des crèches et de la petite enfance et Marie Batoux, en charge de l’éducation populaire, des centres aérés, Maison pour tous et Maison de la citoyenneté, Pierre-Marie Ganozzi, adjoint en charge du Plan école est revenu lors d’une visite au sein du groupe scolaire François Moisson dans le 2e arrondissement de Marseille, sur les travaux réalisés dans les écoles, pendant l’été pour un montant de 10M€ sur les 30M€ votés par la nouvelle majorité, en plus des 40M€ budgétisés par l’ancienne. Énumère les divers travaux effectués petits dans certaines écoles ou plus lourds dans d’autres. Cite l’exemple du récurage des gouttières, des chenaux et des avaloirs des écoles, à la suite d’infiltrations d’eau par le toit ou des inondations, pour un montant de 600 000 euros. Il souligne que les travaux ont commencé le 10 août et devraient se poursuivre jusqu’à la fin du mois de septembre. Par ailleurs, 6 tonnes de détritus ont été récupérées, « parfois à coup de marteau piqueur ». L’élu d’insister : « Hier on nettoyait au cas par cas quand il y avait un problème, là, on a fait un travail préventif, c’est à dire qu’on a tout nettoyé, de A jusqu’à Z ».

Des travaux en à peine un mois.

10 Millions dépensés, mais en bon père de famille...

Pierre-Marie Ganozzi évoque les audits de la Ville et du Rectorat, dont l’analyse lui a permis de connaître les dangers des bâtis ou les mesures à prendre pour la sécurité incendie (désenfumage et porte coupe-feu). Il s’est également inspiré des conseils d’école de la fin juin, début juillet pour effectuer les travaux les plus urgents, par exemple refaire les sanitaires de l’école maternelle François Moisson.

Pour l’adjoint, il y a 4 catégories d’école à Marseille, avec en 4, 128 écoles qui ont des problèmes lourds, soit d’étanchéité, soit thermique et sur lesquelles « nous mettrons en place un plan particulier le plus rapidement possible », des écoles anciennes, majoritairement, dont les GIEC et disséminées partout dans la ville. En un il évoque les écoles où tout va bien, en deux celles qui peuvent connaître de légers problèmes et en trois celles qui sont confrontés à des problèmes récurrents « pas très lourds mais qu’il faut solutionner ».

De quels travaux s’agit-il ?

Les travaux vont se poursuivre, en concertation avec les directeurs d’école, à l’occasion des prochaines vacances scolaires...

Pierre-Marie Ganozzi revient encore sur les audits de la Ville et du Rectorat sur les écoles de Marseille. Va-t-il les rendre accessible aux Marseillais ?

JPEG - 117.8 ko
Tout est prêt pour la rentrée (Photo Mireille Bianciotto)

Pierre Huguet, en charge de l’éducation et des cantines scolaires voit la semaine prochaine de rentrée comme celle du « grand nettoyage ». Indique que les écoles sont équipées, aucun savon ne manque et le personnel aura 3 masques par jour. « L’objectif étant de s’inscrire dans le protocole sanitaire établi par le ministère de l’Éducation nationale ».

Il rappelle que « les écoles sont la priorité du mandat », avec le logement.

Se félicite de la « capacité d’adaptation » du personnel municipal et pour le fonctionnement de la cantine, rappelle les mesures précédentes, élargir les plages horaires, limiter le brassage, désinfecter après chaque service, aérer...

Une cantinière de l’école souligne que le ministère n’a pas encore donné de consignes pour accueillir les 320 enfants qui mangent à la cantine...

Sophie Guérard, adjointe en charge de la place de l’enfant dans la ville, des crèches et de la petite enfance se dit « sereine » pour l’accueil des 3 200 petits Marseillais en crèches

Marie Batoux, ajointe en charge de l’éducation populaire, des centres aérés, Maison pour tous et Maison de la citoyenneté, entend redonner confiance dans les activités périscolaires, en soulignant que les associations qui s’en occupent savent gérer le protocole de prévention de la Covid, port du masque, distanciation sociale et signalement le cas échéant.

Propos recueillis par Mireille BIANCIOTTO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.