Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Politique > Marseille : Pose de la première pierre du lycée de Saint-Mitre

< >

Marseille : Pose de la première pierre du lycée de Saint-Mitre

mardi 8 septembre 2015

« Afin d’améliorer les conditions d’étude et de vie des lycéens en leur offrant des infrastructures et les outils de qualité nécessaires à leur apprentissage, la Région construit, équipe, rénove et entretient les 181 lycées publics de Provence-Alpes-Côte d’Azur », est-il rappelé

JPEG - 605.7 ko
Jean Marc Coppola : « C’est une fierté de représenter la Région pour la pose d’une première pierre d’un lycée" (Photo Philippe Maillé)

La construction du lycée de Saint-Mitre, situé dans les 13e et 14e arrondissements de Marseille, entend compléter l’offre de formation publique dans le secteur Nord de Marseille. Ce futur établissement d’une capacité d’accueil de 855 élèves représente un investissement de près de 35 M€. Sa livraison interviendra à la rentrée 2017. Jean-Marc Coppola, élu en charge des lycées, représentant Michel Vauzelle, son président, entend rassurer les habitants qui avaient pu s’inquiéter de possibles problèmes : « Des aménagements de voirie seront réalisés pour assurer la fluidité du trafic et la desserte des transports en commun, tout en préservant la tranquillité et la sécurité des riverains ». Corinne Vezzoni, l’architecte, explique : « Nous sommes partis de la qualité paysagère de ce site puisque l’on trouve encore ici des champs, des propriétés agricoles. Une atmosphère que nous avons souhaité garder. Nous avons donc installé le bâtiment au nord, puis nous avons travaillé la topographie du lieu avec des restanques construites sous lesquelles se glissent la vie du lycée alors que chaque toit devient un jardin ou une cour de récréation ». « Nous avons également eu une réflexion, poursuit-elle, sur les enjeux énergétiques et d’usages. Nous avons décidé ainsi de ne pas avoir de couloirs fermés mais ouverts au Sud ce qui fait qu’il ne sera pas besoin de les chauffer et de les éclairer dans la journée. Ensuite, nous avons travaillé sur les usages. A proximité de ce terrain se trouve, en hauteur, une église. Nous allons construire à ses pieds le gymnase qui, hors heures scolaires, pourra être utilisé par les habitants alors que le toit deviendra un espace public pouvant servir de lieu de photos, après les mariages, de jeu de boules, ou encore, pourra accueillir un marché ».
Jean-Marc Coppola, délégué aux Lycées, Patrimoine et Investissements Régionaux, remercie le Département : «  Le Conseil départemental à l’époque a donné une partie du foncier, comme la Ville. Ce lycée répond à un besoin de démographie croissante dans ces quartiers. Il s’agira en plus d’un établissement à taille humaine, avec moins de 900 lycéens, il a été pensé en complémentarité avec les lycées environnementaux. De plus, dans ce secteur où, peut-être, on peut déplorer un retard en termes de transports collectifs, nous proposons là, un équipement de proximité  ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.